Comment gérer la restauration des salariés avec le développement du travail hybride ?

Le Premier ministre, Jean Castex a annoncé le jeudi 20 janvier dernier la fin du télétravail obligatoire de 3 jours minimums, à compter du 2 février. Cependant cette annonce ne marque pas pour autant la fin du développement du travail hybride devenue une solution durable pour beaucoup d’entreprises. Cette nouvelle organisation du travail pose de nouvelles problématiques notamment au sujet des solutions de restaurations dues au travail hybride.

 

C’est quoi le travail hybride ?

Marie-Pierre Serena, Directrice Marketing New Food Models chez Sodexo définit ce mode de travail comme “un mode d’organisation du travail où l’on partage son temps entre distanciel (à domicile ou en co-working) et présentiel c’est-à-dire dans les locaux de l’entreprise”. 

Le développement du travail hybride n’a pas cessé d’accroître du fait de la pandémie. Cependant ce n’est pas une tendance passagère pour autant. Le mélange du télétravail et du présentiel séduit plus d’un salarié. Selon le baromètre T8 d’Opinion Ways, 38% des salariés sont prêts à quitter une entreprise si elle propose 100% de présentiel. 

 

Une tendance qui se confirme

Selon une étude sur la tendance du travail hybride menée par IGW, 78,5% des répondants se sentent plus épanouis dans leur travail depuis le développement du travail hybride. Nombreux salariés souhaitent que ce mode de travail offrant de nombreux avantages soit pérennisé dans le temps, même après la crise sanitaire (64%). Pour 81% des répondants, les options de travail flexibles sont maintenant un critère essentiel pour candidater à un poste. LinkedIn a également mis à jour ses filtres dans ses offres d’emploi. Les candidats peuvent sélectionner les offres qui correspondent à leurs envies en cochant au choix :

  • à distance ;
  • sur site ;
  • hybride.

En moyenne les salariés pratiquant le travail hybride passent 2 jours par semaine en télétravail.

 

Les avantages du développement du travail hybride

Le développement du travail hybride apporte des avantages tant pour les salariés que pour les entreprises.

Pour les salariés ce genre de mode de travail permet un gain de productivité dû à certaines tâches plus appropriées à du distanciel ou à du présentiel. 43% des professionnels affirment également être plus productifs et efficaces en combinant travail à distance et travail en entreprise, devant les options de travail exclusivement en présentiel ou exclusivement à distance. Ce gain de productivité profite également à l’entreprise. Le télétravail permet un gain de temps significatif aux salariés et un meilleur équilibre vie personnelle et vie professionnelle. La concentration et la créativité s’améliorent aussi. Le présentiel apporte quant à lui, le développement de l’esprit d’équipe et un meilleur engagement à la culture d’entreprise.

Le développement du travail hybride lutte contre l’absentéisme au travail et améliore considérablement la qualité de vie au travail des salariés.

 

Des envies différentes selon les générations

Les envies en matière de mode de travail sont différentes selon les générations. Cependant aucune génération n’est portée par le 100% distanciel. Les jeunes générations ont soif de se retrouver et ont un rapport au travail différent de leurs aînées :

  • moins d’attachement à leur entreprise ;
  • à la recherche d’avantages ;
  • en quête de sens au travail.

 

Développement du travail hybride : un contexte particulier pour la restauration d’entreprise

Le contexte pandémique a largement éprouvé les professionnels des ressources humaines. Désormais ils revisitent leurs accords télétravail et réfléchissent à de nouvelles solutions pour accompagner la mise en place du travail hybride et en tirer tous les bénéfices. C’est l’opportunité de distinguer leur marque employeur, pour attirer et retenir les meilleurs talents :

  • repenser la fonction et l’aménagement des bureaux ;
  • entretenir le sentiment d’appartenance au collectif ;
  • accompagner le management à distance ;
  • réfléchir à la Qualité de Vie en télétravail ;
  • etc.

Le développement du travail hybride impacte les services de restauration d’entreprise. Réel lieu de socialisation et de convivialité, ils ont un rôle important à jouer pour la cohésion d’équipe mais doivent être adaptés à une fréquentation moins importante et plus variable.

Le déjeuner a toujours été un sujet primordial de satisfaction pour les salariés. Mais comment répondre au mieux au développement du travail hybride et assurer la continuité de l’avantage restauration ?

 

Une solution unique sur le marché

Le développement du travail hybride pousse à repenser la restauration des salariés. Sodexo a créé Toqla, une solution unique sur le marché. Spécialement conçue pour les entreprises ayant déjà mis en place un service de restauration en entreprise et qui souhaitent ou qui ont déjà basculé tout ou une partie de leurs salariés en travail hybride.

Elle combine deux solutions déjà existantes pour les pauses déjeuner, sur une même application :

Les données sont traitées pour assurer une parfaite conformité à la règlementation.. Cela facilite le travail des professionnels de ressources humaines car la solution gère le quota de titres restaurants des salariés et respecte le non-cumul des avantages. Pour mettre en place cette solution intégrée, les professionnels en charge de l’attribution de titres restaurant doivent collaborer avec les services généraux chargés de la restauration d’entreprise. Une solution simple à mettre en place pour un maximum de satisfaction des salariés.

 

Qui est Sodexo ?

Sodexo est un acteur majeur des services de restauration, de gestion des installations et des équipements, des services aux collaborateurs ainsi qu’aux particuliers et à domicile. Grâce à ses 412 000 collaborateurs, Sodexo délivre ses services à plus de 100 millions de consommateurs dans 56 pays. Réel acteur du quotidien, il facilite les besoins essentiels de ses utilisateurs.

 

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur la solution Toqla créée par Sodexo cliquez ici.

 

Margaux Fusilier

Articles RH en relation

Peut-on signer une rupture conventionnelle sans entretien ?

CSE : 4 étapes pour préparer les élections professionnelles

Parole de RH : favoriser l’épanouissement professionnel