Article sponsorisé

La personnalité au centre de la gestion de performance professionnelle

par La rédaction

Ce n’est plus un secret, les entreprises accordent une attention toute particulière aux softs skills de leurs employés et candidats. Déceler les personnalités et les traits de caractère qui correspondent à la culture et aux missions de l’entreprise est au cœur des préoccupations. Hugo Kerros, psychologue et consultant RH chez Pearson Talentlens, présentait le 12 décembre dernier un webinaire sur la thématique de l’identification des compétences comportementales, retour sur le contenu de la présentation.

Personnalité et compétences comportementales, de quoi parle-t-on ?

La personnalité constitue un ensemble de traits qui caractérisent une personne. Ces traits définissent la façon dont un individu peut réagir et s’ajuster dans un environnement donné. Les compétences comportementales, par ailleurs, se constituent de trois grands éléments : le savoir, soit l’ensemble des connaissances acquises, le savoir-faire, soit les habiletés de la personne et le savoir-être qui fait référence à ses attitudes. Il n’est pas rare que l’expression “Soft skills” soit utilisée pour faire référence à ces grands éléments. Selon l’université canadienne de Sherbrooke, porter une attention particulière au développement des compétences comportementales peut permettre de développer la créativité et la pensée critique, la capacité de communiquer et travailler en équipe et à comprendre les enjeux éthiques et de responsabilisation au sein de l’entreprise.

Pourquoi évaluer la personnalité ?

Porter une attention particulière à la personnalité des candidats ou des employés constitue un enjeu stratégique pour l’entreprise. Dès le stade du recrutement, ces tests permettront par exemple de déterminer la capacité du candidat à répondre aux contraintes d’un poste. Dans le cadre d’une réorientation ou d’une mobilité interne, ces tests pourront venir compléter un bilan de compétences et permettre de connaître les environnements qui peuvent le mieux favoriser son épanouissement. Enfin dans le cadre d’un projet de développement personnel ou d’équipe, ils permettront d’identifier les points forts ou potentielles zones de friction.

Pour la personne évaluée, les tests d’évaluation permettent d’identifier les forces et les faiblesses dans le comportement et de comprendre ce qui la différencie des autres. Ils permettent d’identifier ses potentiels dans un poste ou une carrière.

Pour l’entreprise qui évalue, ces tests aident à la prise de décision. Par ailleurs ils permettent l’automatisation des étapes de recrutement et fournissent des éléments de communication dans le dialogue entre RH et managers.

Le PfPI, un test dédié à l’évaluation des traits de personnalité

Le test PfPI commercialisé par Pearson TalentLens permet l’évaluation de 21 traits de personnalité afin de déterminer le comportement et la performance professionnelle des candidats et employés. Ces traits s’articulent autour des grandes thématiques du modèle Big Five, plébiscité par les professionnels de la psychologie dans le monde. Il permet de situer la personne testée dans 5 grandes thématiques : Ouverture à l’expérience, conscience, extraversion, agréabilité et stabilité émotionnelle. Le processus de test focalise sur les situations de travail et exclut toute question du domaine privé.


À propos de Pearson Talentlens

Leader depuis 1948 dans la création de solutions d’évaluation et d’accompagnement, Pearson TalentLens accompagne les entreprises et les particuliers dans la mise en place d’outils de test. L’organisation travaille en collaboration avec des psychologues et des consultants RH et s’entoure d’une équipe de recherche et développement ainsi que d’experts nationaux et internationaux afin de développer des solutions d’évaluation. Ces solutions se tournent vers l’efficience des individus, leurs aptitudes intellectuelles, leur personnalité ou leurs motivations.


 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire