Article sponsorisé

Transformez vos pratiques RH avec le modèle prédictif de Central Test 

par margaux fusilier

Modèle prédictif ?

On ne le répètera jamais assez : en moyenne, 1 recrutement sur 2 est un échec, c’est-à-dire que le candidat recruté ne reste pas plus de 18 mois dans son poste. La raison principale : des problèmes liés aux comportements, aux soft-skills et aux motivations.

Mais ce n’est pas tout : même un recrutement réussi ne suffit pas. Encore faut-il fidéliser le collaborateur, développer ses talents ou lui proposer d’évoluer vers un autre poste. Les compétences sont périssables et s’entretiennent.

Le point commun de tout ça : le potentiel. Sans une prise en compte du potentiel au premier plan, on sera voué à des échecs répétés de recrutement, à un turnover élevé, un désengagement des collaborateurs et au final des coûts cachés colossaux.

Chez Central Test, nous avons mis en place un modèle prédictif qui permet une prédiction optimale des potentiels en combinant la science de la psychométrie et l’intelligence artificielle

En mettant au point un Modèle Prédictif des plus fiables, Central Test ouvre la porte du futur, et poursuit la mission qui l’anime, en concevant un puissant système d’évaluation des individus à valeur humaine. 

 

Qu’est- ce qu’un modèle prédictif ?

La modélisation prédictive est un processus utilisé dans l’analyse prédictive pour créer des hypothèses et des prédictions sur des résultats futurs en utilisant les données.

Dans le monde de l’entreprise, cette analyse prédictive permet de dresser des schémas et modèles prédictifs afin d’anticiper des tendances et des comportements.

Un modèle prédictif peut être utilisé pour prévoir le comportement d’un candidat, son adéquation avec un job ou bien ses points faibles.

 

Le modèle prédictif de Central Test 

Le modèle prédictif de Central Test repose sur un système d’algorithmes centralisant des multiples sources d’évaluation. 

Ce modèle permet d’identifier les individus qui se rapprochent le plus de critères de réussite, ceux qui ont le plus d’affinité avec le poste, tout en soulignant leurs axes de progrès. 

Auparavant, l’évaluation était factuelle ; elle se centrait sur la mesure des traits sur lesquels on comparait la position d’une personne et un idéal. Cette méthode, plus classique, était pertinente pour voir l’adéquation immédiate d’une personne à un poste. Cependant, exclusivement basée sur la mesure de traits, qui par nature sont assez stables, cette méthode était statique et ne permettait pas d’entrevoir une évolution de la personne.

Avec le Modèle Prédictif, l’évaluation a pris un tournant dynamique, puisque ce ne sont plus des traits figés qui servent de base d’analyse, mais des compétences, qui ont cet avantage d’être évolutives. Et pour aller encore plus loin, le modèle prend en compte l’importance relative de chaque compétence pour un poste.

Ainsi, grâce à l’évaluation multi-critère et multi-niveau des compétences, on parvient désormais à pondérer avec une précision inégalée la maîtrise d’une compétence par un individu, d’en estimer son potentiel de progression, et de savoir concrètement où intervenir pour la développer.

Le Modèle Prédictif ouvre ainsi l’éventail des possibilités. A travers ce nouveau système d’évaluation, il introduit une vision résiliente de la personne par le dynamisme des éléments mesurés et le potentiel d’évolution de l’être humain.

 

Comment évaluer les potentiels ? 

Il faut faire preuve d’humilité en matière d’évaluation des potentiels. Aucune méthode, aussi scientifique soit-elle, ne peut prétendre prédire le succès au-delà d’un certain seuil dit de prédictivité. Un matching de 100% à un test de personnalité par rapport à une compétence correspondra à un niveau relatif de prédictivité de cette compétence et ne pourra pas dépasser un seuil de 0,5 (le hasard équivalent à un niveau de 0, et une prédiction parfaite étant de 1). Cela voudra dire ici que par rapport à son intuition seule, l’évaluateur aura 50% de chance en plus de ne pas se tromper. 

Pour réaliser des prédictions plus justes, le modèle procède à une évaluation multi-critère de la compétence en analysant l’ensemble des facteurs qui la compose, i.e. le mode de fonctionnement d’un individu, les intérêts et les motivations, les aptitudes professionnelles, les savoir-être et les capacités cognitives.

C’est pourquoi la combinaison de méthodes permettra une prédiction plus fiable, et ce dans la mesure où les méthodes sont pertinentes pour les critères ciblés. Dans le modèle prédictif de Central Test, nous croisons de façon homogène les méthodes d’évaluation en prenant en compte leur pertinence relative par rapport à chaque critère ciblé, ce qui induit un meilleur niveau de prédictivité, affiné au fil de l’eau dans le processus d’évaluation.

Le modèle prédictif de Central Test apporte de nombreux bénéfices surtout dans un contexte instable où les métiers sont en constante mutation. 

Pour en savoir plus sur le modèle prédictif et ses avantages en recrutement et développement des talents, nous vous invitons à participer à notre événement digital INNOVATION WEEKS du 20 au 30 juin 2022.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire