Intelligence artificielle et recrutement : le pour et le contre 

par La rédaction

L’intelligence artificielle et recrutement ? Aujourd’hui omniprésent dans notre quotidien, la technologie peut aussi apporter valeur dans plusieurs démarches de RH. En revanche, c’est parfois compliqué de savoir comment ces tendances modernes peuvent nous aider concrètement au quotidien. C’est le cas quand on parle de l’intelligence artificielle dans le recrutement.

Quelques questions débordent, entre elles les avantages et inconvénients de miser sur l’IA pour le recrutement. Les responsables de ressources humaines aussi se demandent quelles applications matérielles ils pourront mettre en place dans leurs entreprises. C’est pourquoi nous avons déniché le pour et le contre de l’intelligence artificielle dans le recrutement, en plus de quelques usages pratiques de l’IA. Les voici :

  • L’intelligence artificielle en bref
  • Les avantages de l’intelligence artificielle dans le recrutement
  • Les inconvénients de l’intelligence artificielle dans le recrutement
  • Quelques usages pratiques de l’intelligence artificielle

  

L’intelligence artificielle en bref

Appelée également IA, l’intelligence artificielle regroupe fonctionnalités techniques générés par des programmes informatiques. Ce système complexe composé d’algorithmes vise à simuler le comportement et l’intelligence humaine pour, ainsi, automatiser et accélérer certaines tâches.

Autrement dit, l’intelligence artificielle peut, à sa façon, imiter les réponses d’un humain ou même effectuer certains services. Tout dépend, bien évidemment, des instructions fournies à l’algorithme.

Si il est bien instruit et entraîné, il pourra écrire des textes, donner des réponses aux clients et apprendre, au fur et à mesure, à s’adapter (ce qu’on appelle machine learning). En bref, l’intelligence artificielle peut, aujourd’hui, automatiser certaines démarches RH.

Mais pourquoi utiliser l’IA dans le recrutement ?

 

Intelligence artificielle et recrutement : les avantages

Quand elle est bien utilisé, elle peut optimiser le temps de votre équipe RH. Les algorithmes complexes de l’IA assument le rôle de chercher, trier, envoyer, analyser et même répondre à vos candidats.

Selon le cabinet de recrutement Robert Walters, 40% des recruteurs et des candidats estiment que les algorithmes représentent une solution leur permettant de gagner du temps et/ou de l’argent.

Par contre, méfiez-vous : rien ne substitue un rapport humain et empathique lors d’un recrutement. Vous pouvez compter sur l’intelligence artificielle comme un complément, une sorte d’instrument pour tailler les donnés et trouver votre perle. Vous serez donc capable de :

  1. Identifier et présélectionner les CV pertinents, soit un énorme gain de temps car le système fera ce repérage à votre place. La technologie pourra présélectionner les meilleurs candidats pour le poste en question après une analyse de mots-clés dans leurs CV.
  2. Analyser en profondeur le candidat, avec des ressources futuristes comme la perception de la voix, l’intonation, les mots utilisés ou même les expressions faciales. L’algorithme essaiera de lire des informations pas forcément perceptibles par le recruteur. Cette récolte de données pourra vous donner des indices sur la personnalité et traits de caractère du candidat.
  3. Répondre aux candidats et les tenir au courant du processus de recrutement de façon automatique, soit par mail ou SMS, par exemple. Vous pouvez envoyer des messages en attestant la bonne réception des candidatures, des tests spécifiques et le déroulement des prochaines étapes du recrutement. Dans le cas d’un refus, l’idéal est d’envoyer un message personnalisé.
  4. Le pragmatisme et l’objectivité seront vos alliés, éloignant toute forme de décision basée sur l’émotion et sans prendre en compte les hard skills et soft skills du candidat. L’IA vous fournira toutes les données dont vous avez besoin.

     

Intelligence artificielle et recrutement : les inconvénients

Quels sont les inconvénients de ce genre de stratégie dans le cadre du recrutement ? Comme dit précédemment, l’intelligence artificielle dans le recrutement peut être un complément, et non une stratégie à part entière. Voici quelques inconvénients à prendre en compte :

  1. Une sélection qui pourra être discriminatoire, car l’algorithme peut mal trier des candidats par rapport à la nationalité indiqué sur le CV et le cour universitaire, par exemple. N’oubliez pas : c’est un système algorithmique susceptible d’erreurs. Il ne cherchera pas une personne, mais une multitude de donnés et de mots-clés.
  2. Froideur et déshumanisation pendant le processus de recrutement. Si vous donnez la parole aux algorithmes à 100%, ils ne sauront pas jouer le rôle d’un humain. Profitez de leurs avantages seulement pendant une partie du parcours, et laissez vos humains s’occuper du reste.
  3. Les soft skills sont parfois laissées de côté, car l’IA privilégie les hard skills au moment de l’analyse des CV. Cela peut être très contraignant car ces compétences douces sont de plus en plus valorisés dans le monde du travail (et pour n’importe quelle position).

 

IA : quelques usages pratiques en recrutement

Envie d’avoir quelques exemples pratiques de comment l’intelligence artificielle peut vous aider dans la gestion RH et notamment le recrutement ? Voici quelques situations qui peuvent bénéficier de l’intelligence artificielle :

  • La rédaction d’offres d’emploi, qui pourra compter avec les mots-clés poussés et sélectionnés les algorithmes;
  • Aide à la sélection de CV avec des logiciels d’IA spécifiques. Avec un regard humain, vous pouvez doublement vérifier si la diversité de profils est respectée;
  • L’implémentation de chatbots, qui pourront répondre à des questions peu complexes posées par les candidats, comme par exemple le nombre de phases du recrutement, où trouver des informations pertinentes sur l’entreprise ou même indiquer le blog s’il existe;
  • Certes, l’analyse de CVs passe à côté des soft skills, cependant l’IA propose des tests de soft skills pour vous donner un coup de pouce. Ce qui est sûr c’est que la tendance de l’IA est de se rapprocher de plus en plus de l’humain dans les années à venir.

La recette idéale reste, enfin, de  mélanger deux types de sourcing. Par exemple, trier les CV vous-même, et après proposer aux candidats un test développé avec l’intelligence artificielle. Rien n’empêche que l’humain et l’algorithme cohabitent pour exploiter les avantages des deux mondes.

 

Beatriz Prieto

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire