Les services de Santé au Travail mobilisés pendant la pandémie

par La rédaction

Dans un communiqué de presse paru ce 2 novembre, le secrétaire d’État aux retraites et à la santé au travail Laurent Pietraszewski appelle les entreprises à se rapprocher de leurs services de santé au travail. Une communication qui a pour but de s’assurer que les entreprises, particulièrement TPE et PME, bénéficient de l’accompagnement adéquat dans ce second confinement.

Les services de Santé au Travail assurent la continuité de l’accompagnement des salariés et entreprises

Les services de Santé au Travail sont activement mobilisés dans le cadre de la lutte contre la pandémie causée par la COVID-19. L’objectif : aider les entreprises à poursuivre leurs activités tout en préservant la santé et la sécurité des salariés. Les services de santé au travail comptent 20 000 lieux d’accueil à un niveau national, pour 17 000 collaborateurs mobilisés.

L’accompagnement que ces services proposent comprend des actions de conseils auprès des salariés et entreprise, dans le cadre de la mise en application du “Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19” valable pour toutes les entreprises. Les services de Santé au Travail ont la mission d’adresser toutes les problématiques de santé au travail en lien avec la pandémie.

Parmi les mesures d’accompagnement se trouve l’accompagnement des salariés qui ne peuvent télétravailler et sont considérés à risque de développer une forme grave de la maladie. Les SST oeuvrent avec l’aide de médecins du travail et d’équipes dédiées, pour la mise en place de postes de travail adaptés à la protection de ces personnes et minis de suffisamment de protection.

Les SST participent par ailleurs aux campagnes de tests rapides antigéniques proposées dans les entreprises. Pour rappel, ces tests tombent sous le secret médical et se font sur la base du volontariat, l’entreprise ne peut les imposer. Enfin les services de Santé au Travail proposent un accompagnement dans le cadre de prévention des risques liés à l’isolement des salariés en télétravail. Dans ce cadre les entreprises adhérentes peuvent solliciter les SST selon le besoin en rapport avec la COVID-19

Les services de santé au travail, c’est quoi ? 

Les missions des services de santé au travail sont préventives “ les services de santé au travail ont pour mission exclusive d’éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail” peut on lire sur le site le site du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. L’article L. 4622-2 du Code du travail précise “ les services de santé au travail (…) conseillent les employeurs, les travailleurs et leurs représentants sur les dispositions et mesures nécessaires afin (…) de prévenir ou de réduire (…) la désinsertion professionnelle et de contribuer au maintien dans l’emploi des travailleurs”, pour préciser leur mission de maintien dans l’emploi.

Quelle que soit la taille de son entreprise, l’employeur du privé ou public est dans l’obligation soit d’adhérer à un service de santé au travail interentreprises, soit, pour les plus grandes entreprises, de créer un service en interne.

Dans le cadre de leurs missions, les services de santé au travail appliquent un certain nombre d’actions. On compte par exemple la mise en place d’actions de santé au travail pour préserver la santé physique et mentale des travailleurs ou le conseil sur les mesures de prévention des risques à mettre en place auprès des salariés. Accompagner pour améliorer les conditions de travail, de prévenir la consommation d’alcool et de drogue sur le lieu de travail, de prévenir le harcèlement sexuel et moral, de prévenir ou de réduire la pénibilité au travail et la désinsertion professionnelle fait partie des missions des services de santé au travail.

Mélanie Le Guen

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire