Journée de la famille en entreprise ou comment réconcilier vie professionnelle et vie privée

par La rédaction

En juin dernier était organisée la quatrième édition de la Journée de la famille en entreprise. Cette initiative portée par l’Observatoire de la parentalité en entreprise (OPE) consiste à accueillir les enfants des salariés, à leur faire visiter les bureaux et à leur permettre de découvrir l’entreprise et ses métiers. Elle participe surtout à une sensibilisation des managers à la parentalité et à l’humanisation des relations entre collaborateurs. Jérôme Ballarin, président de l’OPE et de 1762 Consultants, revient sur ce dispositif.

 

Quels sont les objectifs de cette Journée de la famille en entreprise ?

L’organisation de cette journée répond à deux enjeux principaux. En premier lieu, nous souhaitions rapprocher les nouvelles générations du monde de l’entreprise. Aujourd’hui, les jeunes ont une vision très négative et anxiogène du travail de leurs parents, ils le décrivent comme fatigant, stressant, très dur. Qu’avons-nous fait pour en arriver là ? C’est cette mauvaise image, corroborée par les résultats de plusieurs enquêtes, que nous souhaitions changer, en invitant les enfants à voir autrement l’entreprise. En parallèle, nous cherchions à sensibiliser les managers à la question de la parentalité et à leur faire mieux comprendre qu’il y a une vie pour les collaborateurs en dehors du travail.

 

Quel intérêt pour l’entreprise ?

Pour nous, cette journée est avant tout l’occasion de réconcilier les sphères professionnelles et privées. C’est un rendez-vous qui aide à mieux comprendre certaines contraintes et qui peut permettre aux managers de mieux gérer des situations familiales un peu difficiles. Cette journée est sans aucun doute une excellente manière d’humaniser les relations entre les collaborateurs et de faire naître de nouvelles solidarités au sein des sociétés. C’est aussi un incroyable levier de cohésion entre les équipes et un moyen de gommer certaines frictions.

 

Concrètement, comment s’organise l’événement ?

Nous proposons chaque année aux entreprises de mettre en place un vrai rendez-vous le premier mercredi de juin pour accueillir les familles, faire visiter leurs locaux et expliquer leur fonctionnement. Les moyens sont bien sûr différents d’une société à l’autre mais chacun peut organiser sa journée avec les moyens qui sont les siens, avec ses propres envies. L’Observatoire de la parentalité en entreprise a d’ailleurs prévu un guide* pour que les participants puissent s’organiser au mieux et être soutenus dans cette démarche. Nous pouvons aussi accompagner les sociétés intéressées par des réunions ou des rencontres si elles le souhaitent.

 

Quelles entreprises se sont lancées dans cette démarche ?

Depuis le lancement de l’opération en juin 2009, le nombre d’entreprises ne cesse de croître. Cette année, parmi le réseau de quatre cents employeurs qui ont signé notre Charte de la parentalité, nous suivons une centaine d’entreprises motivées par l’organisation de cette journée. Il s’agit aussi bien de grands groupes que de moyennes, petites ou toutes petites entreprises, toutes régions et tous secteurs confondus. Le succès est toujours au rendez-vous, la journée est particulièrement bien accueillie par les chefs d’entreprise et par les salariés mais aussi par les syndicats et les pouvoirs publics.

 

Pouvez-vous nous citer des bonnes pratiques dans ce domaine ?

Les exemples sont nombreux… Je pense à BETC Euro RSCG qui va jusqu’à réaliser une campagne de publicité avec les enfants et les conjoints des collaborateurs ; à BNP Paribas qui organise des ateliers ludo-pédagogiques avec des comédiens pour expliquer les différents métiers de la banque ; ou même à CanalCE, cette PME d’une centaine de salariés qui organise simplement un spectacle, une visite des bureaux, un témoignage de la présidente et un goûter.

 

Si vous deviez inciter une entreprise à se lancer dans l’organisation d’une Journée de la famille ?

Je dirais qu’aujourd’hui toutes les entreprises sont à la recherche de leviers d’engagement, de fidélisation et de bien être et que ce type d’action correspond à cette volonté de réinventer le contrat social.

 

 

 

Propos recueillis par Audrey Caudron-Vaillant

 

 

* Le guide pratique de la Journée de la famille en entreprises est accessible sur le site de l’OPE : www.observatoire-parentalite.com

 

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire