Création de l’École Nationale de la Mutualité et de l’Économie Sociale : Insuffler une nouvelle dynamique à l’économie sociale

par La rédaction

Première université professionnelle dédiée à l’économie sociale, l’École Nationale de la Mutualité et de l’Économie Sociale (ENMES) ouvrira ses portes au mois de septembre prochain. Créée par des professionnels du secteur et des spécialistes de la formation professionnelle, elle a pour vocation la promotion des valeurs de l’économie sociale et la préparation au monde mutualiste de demain.
 

« À travers cette École, nous souhaitons renforcer l’attractivité du secteur de l’économie sociale de sorte à proposer un projet de vie professionnelle aux étudiants, aux jeunes issus de la diversité, mais également à des cadres et des salariés du monde mutualiste et à des personnes en voie de reconversion » déclare Jorg GRAUERHOLZ, Président de l’ENMES.

Une École pour construire son projet de vie professionnelle

L’École Nationale de la Mutualité et de l’Économie Sociale (ENMES) a pour rôle de fédérer l’ensemble des acteurs du monde associatif, du monde coopératif et du monde mutualiste afin de favoriser le recrutement de personnes qualifiées dans ce secteur et de lutter contre le chômage et la précarité en intégrant toutes les personnes intéressées par le secteur de l’économie sociale sans distinction d’âge, d’origine sociale, géographique ou de diplôme.

Des mutuelles, des institutions paritaires et différentes composantes de l’économie sociale sont adhérentes à ce projet associatif dont l’un des objectifs est de mettre en place des cursus spécialisés dans leurs différents métiers, à partir d’une formation post-bac jusqu’à BAC+5.

Les modèles et les référentiels mis en place par l’École sont en adéquation avec les spécificités des mutuelles et des groupes de protection sociale et permettent de structurer des parcours universitaires professionnels avec comme finalité, d’obtenir un diplôme ou un certificat quel que soit le niveau des personnes.

Les formations de l’ENMES

L’ENMES accueillera dès septembre 2010 toutes les formations destinées au secteur mutualiste et de l’économie sociale.

Elle offre toutes les voies d’accès à la formation prévues dans le cadre législatif français :
– l’École : Etablissement privé d’enseignement supérieur technique (ouverture : janvier 2011)
– la Formation Professionnelle Continue (ou FPC) : les professionnels en activité peuvent faire appel à l’Université professionnelle ENMES pour compléter leur parcours sur des cursus spécialisés via la VAE, le DIF ou par un financement de leur employeur dans le cadre du plan de formation,
– l’Institut Supérieur de Management : les cadres, à travers des modules de Formation Professionnelle Continue, peuvent acquérir une compétence managériale reconnue par l’économie sociale pour la promotion interne des salariés.

Les chiffres clés de l’économie sociale

Le secteur de l’économie sociale, c’est plus de 220 000 établissements (coopératives, associations, mutuelles et fondations).

Ce secteur représente 10 % des emplois en France (plus de 2 200 000 personnes).

L’Economie Sociale est un secteur en renouvellement de génération : 25% des actifs partiront en retraite dans les 10 prochaines années (source Atlas de L’ESS 2009).

L’Economie Sociale c’est plus de 7% du PIB national (source INSEE).

Plus d’informations sur www.enmes.fr

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire