Intégration d’un salarié : les 4 erreurs à éviter

par La rédaction

Intégration d’un salariéIntégration d’un salarié : une étape décisive de ses performances à venir. Dans ce cadre, un certain nombre d’erreurs sont à éviter si vous voulez faire de cette démarche un succès !

Intégration d’un salarié, ne pas négliger le programme de la première journée

Le processus de recrutement est certes terminé, mais ce n’est pas pour autant le moment de relâcher les méthodes de séduction que vous avez utilisé pour l’attirer. L’impression ressentie par un nouveau collaborateur au premier jour de son intégration dans votre entreprise est déterminante pour sa motivation et son engament à venir.

Intégration d’un salarié : Vous avez su le convaincre de travailler à vos côtés, c’est donc le moment ou jamais de vous montrer à la hauteur !

Ainsi, la première journée de ce salarié au sein de vos locaux doit pouvoir le surprendre, voire même l’impressionner. Votre rôle en tant que manager sera de le conforter dans l’idée que sa décision d’intégrer votre structure était effectivement la bonne.

Organisez-lui un parcours d’intégration à la fois riche et divertissant, favorisez les rencontres et moments d’échange pour le mettre en confiance, anticipez ses besoins et mettez-le à l’aise dans cet environnement professionnel où tout reste à découvrir !

Intégration d’un salarié ne pas repousser la gestion des détails administratifs

Pour vous comme pour le salarié, la gestion des éléments administratifs liés à l’embauche n’est pas toujours une partie de plaisir, mais elle n’en reste pas moins nécessaire.

A l’arrivée de votre nouvelle recrue, pensez à traiter ces derniers détails au plus vite. Contrat de travail, mutuelle santé, règlement intérieur, tickets restaurant… tant d’éléments qui impacteront votre salarié tout au long de sa vie en entreprise.

Au delà de vous donner une image d’entreprise sérieuse, cette gestion vous assurera également d’entamer cette collaboration dans un parfait respect des règles.

Noyer le collaborateur sous une tonne d’informations

C’est évident, votre nouveau collaborateur a beaucoup de choses à apprendre avant d’être autonome à son poste de travail. De fait, vous avez d’innombrables renseignements à lui communiquer afin qu’il soit rapidement efficace.

Oui mais voilà, votre nouvelle recrue n’est pas un robot, et si vous l’inondez d’un trop grand nombre d’informations, vous prenez le risque d’avoir l’effet inverse que celui escompté !

Intégration d’un salarié : pour être optimal, listez et priorisez les éléments à lui communiquer de manière à lui éviter toute confusion.

Intégration d’un salarié, ne pas communiquer votre stress

Vous avez engagé ce collaborateur pour une bonne raison. Vous aviez à l’origine un besoin, peut-être était-il même relativement urgent. Ce n’est pourtant pas une raison pour décharger toute votre anxiété sur lui au premier jour de son intégration ! Et pourquoi cela ?

Tout simplement parce qu’en plus de lui communiquer vos peurs, vous agissez sur sa motivation avant même qu’il n’ait eu le temps de faire ses preuves. Vous ne l’aurez compris, cette approche ne sera pas très efficace pour favoriser son engagement et son implication!
Intégration d’un salarié : Donnez-lui une image positive de l’entreprise et prenez le temps de l’accompagner dans son installation. Vous prendrez ensuite un moment pour fixer ensemble les objectifs adéquats et la bonne façon de les atteindre.

En évitant ces erreurs, vous agissez sur la fidélisation et l’implication de ce salarié aux premiers jours de votre collaboration. Alors êtes vous prêt pour intégration d’un salarié ?

 

Camille MOUCHOT

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire