Les salariés Français sont épuisés par le rythme de travail !

par La rédaction

C’est le 11e baromètre santé et qualité de vie au travail de Malakoff-Médéric réalisé par l’IFOP qui l’annonce. Le rythme de travail s’intensifie pour un salarié du privé sur deux. Les nouvelles formes du travail et la digitalisation conduisent à l’épuisement des salariés. Plusieurs facteurs expliquent cette intensification mais il faut pouvoir l’enrayer rapidement.
 

Quand le travail s’invite à la maison

4 salariés sur 10 travaillent chez eux le soir après leur journée de travail. Le rythme de travail s’intensifie depuis un an pour les salariés et cela se ressent sur la santé mentale et physique. Paradoxalement, les salariés estiment que les entreprises se préoccupent davantage de leur bien-être. Le travail s’intensifie tellement que les salariés se voient contraints à travailler chez eux. Ce travail au rythme effréné s’explique en partie par les difficultés des entreprises à recruter. Les salariés doivent donc compenser ce manque en travaillant beaucoup plus.
 

Les jeunes sont les plus épuisés

La transformation numérique, l’ubérisation de l’emploi ou la hausse des attentes de l’entreprise sont autant de facteurs qui conduisent à l’épuisement. En effet, 53% des sondés de l’étude déclarent que leur travail est “physiquement fatigant”. Ce chiffre est encore plus important pour les salariés de moins de 30 ans. Si physiquement le travail se durcit notamment dans le secteur de la construction et de l’industrie, la santé mentale est également touchée. 54% des salariés ont le sentiment d’être épuisés par leur travail. Parmi les facteurs de la fatigue, la concentration et l’intensité de travail. Ce phénomène concerne surtout les jeunes qui doivent travailler davantage chez eux. Ils sont d’ailleurs les salariés qui éprouvent le plus de difficultés avec les cadres à concilier vie privée et vie professionnelle.
 

Le mot d’ordre : flexibilité

Pour rompre avec ce travail toujours plus intense, les salariés ont leur petite idée. En effet, ils réclament une plus grande flexibilité de la part de leur employeur sur leur rythme de travail. Deux principales actions sont demandées par les salariés : le télétravail et la réduction du temps de travail.
Les salariés souhaitent également des objectifs moins difficiles à réaliser et une plus grande autonomie. En entreprise, la répétition des tâches reste encore ultra présente tout comme l’organisation encore trop féodale. Les employeurs entendront-ils la demande de leurs collaborateurs ? En tout cas, les prochains bouleversements de la société vont profondément modifier les conditions de travail.
L’équipe de myRHline

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire