Algorithmes et RH s’accordent-ils réellement ?

par La rédaction

Il semblerait que de nouveaux outils numériques peuvent changer la vie de la fonction RH, ce sont les algorithmes ! Est-ce une néanmoins une certitude ? Faut-il se fier à ces derniers ? Le recrutement assisté par les algorithmes devient-il une tendance phare de la politique RH ? On vous dit tout !
 
Depuis quelques années, le temps est à la révolution des ressources humaines et les professionnels en profitent pour par exemple, mettre de côté les tâches chronophages et travailler sur des sujets bien plus intéressants. D’une manière générale, les algorithmes permettent d’identifier les opportunités et les menaces et même de les anticiper. C’est la raison pour laquelle de nombreux professionnels des RH les utilisent au quotidien dans différents domaines. Concrètement, il semble que les algorithmes vont faire gagner du temps et de l’argent aux entreprises car une partie du travail est faite directement par des machines.
 
Néanmoins, peut-on partir réellement des résultats d’une machine pour acter des recrutements par exemple ? Certains auteurs précisent que ces derniers ne font pas tout et ils ont raison ! Et pour d’autres, cela permet de dénicher les meilleurs talents. Nous restons tout de même sceptiques sur le sujet !
 
Par ailleurs, dans le domaine des ressources humaines, les algorithmes sont très souvent utilisés dans le domaine du recrutement. Dans la pratique, il s’agit d’utiliser des données bien précises dans l’unique but de trouver le candidat idéal. Est-ce possible ? Il semble que oui ! Le big data ou l’intelligence artificielle va permettre de faire un premier tri et donc d’aider directement le professionnel car une fois le CV importé par le candidat, l’algorithme extrait un certain nombre de données qui seront croisées avec l’offre d’emploi de l’entreprise. Bien évidemment, l’entretien est réalisé par le recruteur !
 
Notez-le : on parle de recrutement prédictif !
 
De plus, certains recruteurs trouvent leurs intérêts car « évaluer les candidats par la donnée permet de mieux préparer les entretiens physiques » !
 
D’ailleurs, il convient de préciser que depuis quelques temps, le sujet des algorithmes revient sur le devant de la scène car d’autres domaines peuvent être traités via ces derniers comment notamment, la qualité de vie au travail, la formation, l’absentéisme ou encore la mobilité interne.
 
Néanmoins, qu’en est-il de l’humain ? Certains auteurs parlent de « bêtise humaine » car une machine ne peut pas remplacer un humain, et cela, c’est certain ! Cela peut certes aider dans le recrutement mais ne remplace pas le choix définitif qui ne peut être qu’effectué par le recruteur. Les algorithmes semblent avoir une face cachée et leur utilisation nécessite une vigilance certaine !
 
Attention : il est recommandé d’utiliser les algorithmes avec précaution ! Ce qui est certain, c’est que cela permet de faire gagner du temps aux équipes.
 
En définitive, nous pensons qu’utiliser ces outils à tort et à travers peut conduire à la déshumanisation de la fonction RH et ce n’est pas ce qui est voulu. L’objectif principal étant de faire bien et vite. Néanmoins, dans la pratique, tout ne se passe pas comme nous le souhaitons. Il convient donc de faire très attention. Et vous, qu’en pensez-vous ?
 
Yasmine BELHO

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire