3 startups Françaises qui démocratisent le matching dans le recrutement

par La rédaction

Le paysage des startups dans le monde des ressources humaines et de l’intelligence artificielle n’a pas fini de se développer. Les solutions de matching destinées aux entreprises de toutes tailles et à des types de besoins spécifiques ont vu le jour ces dernières années et continuent leur croissance. Voici donc une liste non exhaustive de 4 startups françaises qui participent à redessiner le recrutement de demain.

Andjaro

Anciennement nommée OuiTeam, la startup a levé 5 millions d’euros en 2018 auprès de SAP et Balderton, puis s’est renommée Andjaro. Le service propose une solution de matching aux grandes entreprises en besoin ponctuel de personnel. Il permet notamment de trouver, au sein des employés actuels disponibles comme les temps partiels, les employés qualifiés et disponibles pour effectuer des missions ponctuelles ou des heures complémentaires, par exemple dans le cadre de remplacements.
Pour les grandes entreprises, ce service apporte la possibilité à la fois d’optimiser sa masse salariale et de réaliser des économies non négligeables. En effet, il est plus intéressant de faire réaliser des heures complémentaires aux collaborateurs sur la base du volontariat que de faire appel à des contrats ponctuels qui coûtent beaucoup plus cher.

Goshaba

En 2019, la startup a levé 2 millions d’euros pour déployer sa solution de recrutement. La mission principale de Goshaba est de lutter contre le biais en recrutement en utilisant notamment le jeu vidéo. La startup vise à remplacer l’utilisation du CV dans le cadre de la phase de matching des candidats par une série d’épreuves plus ou moins ludiques, qui amènent les candidats à réaliser des tests de compétences, utiliser des jeux vidéo ou passer des préentretiens enregistrés qui permettent de mettre en valeur leurs softs skills.
À l’issue d’une série de tests, les candidats obtiennent un score qui permet de définir s’ils “matchent” plus ou moins avec un poste. La technologie à laquelle la startup fait appel comprend à la fois de la donnée, des notions de science cognitive et les jeux vidéo. La startup présente la particularité de permettre aux clients d’accéder à l’algorithme dans une volonté de transparence.

Monkey Tie 

Après des hauts et des bas, la startup a fini par rejoindre les rangs de You-Trust, la société qui l’a rachetée. Spécialisée depuis sa création dans le matching affinitaire, la mission de Monkey Tie est de valoriser la mobilité interne en faisant le focus sur le comportement des talents ainsi que leur softskills.
Sur leur site on peut lire : “Et si l’avenir n’était plus au CV et à la lettre de motivation, mais plutôt à la recherche d’une personnalité avec des valeurs et des softs skills qui matchent avec le poste, l’équipe et l’entreprise ?” Le service se base sur le postulat que la rétention des talents tienne avant tout au fait d’avoir une correspondance parfaite entre les candidats et les entreprises qu’ils intègrent, que ce soit en termes de compétences, de personnalité ou de motivation.

La rédaction de myRHline

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire