Article sponsorisé

Gestion des temps et des activités : comment démontrer le ROI ?

par La rédaction

Parmi les applications qui composent le SIRH, les logiciels de gestion des temps et des activités (GTA) assurent un retour sur investissement rapide et vérifiable. Les axes de gains sont multiples mais pas toujours faciles à identifier. Horoquartz a conçu un logiciel qui permet de les recenser et de les valoriser.

Retour sur investissement des projets de gestion des temps et des activités : un effet de levier lié au volume

 
Rappelons tout d’abord que la gestion des temps, des plannings et des activités concerne tout (ou presque tout) l’effectif d’une organisation. Par ailleurs, la GTA traite des données en masse et quotidiennes (les pointages, les absences, les heures supplémentaires,….). Elle fait appel à de nombreux processus répétitifs. Tout gain de productivité, même faible unitairement, a un effet de levier important sur le retour sur investissement du fait des volumes.
 

Optimiser les processus administratifs : un axe fort du retour sur investissement

 
Le logiciel de GTA automatise tous les processus liés à l’enregistrement de la présence, au traitement des absences, au calcul des heures supplémentaires, de la modulation et des éléments de paie liés. Pour chaque processus, les gains apportés peuvent vite devenir significatifs.
 
Un autre axe de gain est lié à l’interfaçage automatique avec le logiciel de paie, qui fait économiser un temps précieux en saisie et vérification au service RH.
 
Sur le suivi d’activité des collaborateurs, les principaux gains observables portent sur la réduction du temps de collecte et de vérification des données.
 

Mais également des gains de performance RH

 
Outre les gains purement administratifs, la GTA permet aussi de mieux maîtriser les heures supplémentaires, de s’assurer du respect de l’accord de modulation, et d’optimiser la gestion des intérimaires, autant d’éléments de coûts qui peuvent ainsi être gardés sous contrôle.
 
Il a été aussi rapporté par de nombreux clients que ce type de solution peut avoir des effets positifs sur le présentéisme et l’absentéisme dans l’entreprise en apportant une plus grande rigueur de gestion.
 
Au final, le cumul de ces éléments fait que les projets de GTA ont souvent un retour sur investissement inférieur à 12 mois à compter de la mise en production.
 

Comment évaluer le retour sur investissement d’une solution de GTA ?

 
Pour objectiver le calcul du ROI, Horoquartz a conçu une solution qui recense les différents axes de gains les plus courants observés chez les clients et par type de fonctionnalité : gestion des temps, gestion des plannings, suivi d’activité. Suivant la situation de départ du client, l’outil propose des hypothèses de gains sur une trentaine de critères et les valorise. Le client peut ajuster ces hypothèses en fonction de sa propre perception.
 
Pour élaborer cette solution, Horoquartz s’est appuyé sur les retours d’expérience de ses clients et n’a pris en compte que des éléments quantitatifs mesurables. Il peut en effet y avoir d’autres gains liés à une meilleure satisfaction des collaborateurs ou à une amélioration du climat social, mais ceux-ci sont par nature plus difficiles à quantifier.
 
Cette solution est utilisée par des clients qui souhaitent évaluer au préalable le retour sur investissement possible de leur projet de gestion des temps.
 
Thierry Bobineau, Directeur Marketing Horoquartz

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire