Etude Demos : 80% des salariés reconnaissent l’impact de la formation sur leurs pratiques professionnelles

par La rédaction

 

Demos, leader de la formation professionnelle, révèle les résultats de son enquête* annuelle sur la formation professionnelle perçue et vécue par les salariés. Son principal enseignement ? Les salariés accèdent facilement à la formation tout en reconnaissant que celle-ci améliore leurs pratiques professionnelles. Cependant, des progrès restent encore à faire sur le suivi des dispositifs, l’intérêt pour le e-learning et l’utilisation du CPF (Compte Personnel de Formation). 

 

Pour 82% des salariés, les formations suivies ont un impact sur leurs pratiques professionnelles. Ce chiffre est d’autant plus positif que ces formations sont impulsées par le collaborateur (selon plus de 50% des répondants). « Si les formations sont utiles aux salariés dans le cadre de leurs missions, l’entreprise a tout intérêt à les laisser exprimer leurs besoins en terme de développement des compétences. D’ailleurs, c’est de plus en plus le cas. Désormais, les plans de formation sont construits de manière plus transparente et prennent davantage en compte les entretiens individuels » souligne Denis Reymond, Directeur de practice pôle solutions et conseil chez Demos. 

 

En revanche, quelque 55% des répondants indiquent qu’aucun suivi spécifique n’a été mis en œuvre par leur employeur suite à un dispositif de formation. « La formation est encore un peu trop déconnectée de l’opérationnel. Son impact serait nettement plus fort si un vrai suivi était effectué » précise Denis Reymond. 

 

Priorité aux compétences techniques ou métier Près de 72% des répondants indiquent que les formations suivies concernent des compétences techniques ou orientées métier. Suivent ensuite les compétences transversales comme le management de projet ou d’équipe (40%), les formations en développement personnel (30%), les formations en bureautique (25%) et les formations en langues (19%). 

 

Le e-learning peine à convaincre Si environ 43% des salariés indiquent souhaiter effectuer leur formation en présentiel, ils sont quelque 38% à privilégier la solution en blended-learning (mixe entre le présentiel et formation à distance). Les dispositifs e-learning sont eux clairement moins plébiscités : seulement 8% des répondants en expriment l’envie bien que les trois quart d’entre eux se disent prêts à suivre une formation avec ce dispositif. « Les collaborateurs ont conscience des difficultés liées à l’apprentissage en e-learning. C’est une modalité pédagogique qui demande beaucoup d’énergie et de motivation personnelle mais aussi de pouvoir s’isoler pendant une journée de travail, ce qui n’est pas facile. » 

 

Le CPF, connu mais peu utilisé Sur le panel de répondants, un peu plus de 80% des salariés ont déjà entendu parler du Compte Personnel de Formation (CPF), généralement par le biais de leurs services RH ou d’articles dans la presse. Ils ne sont en revanche que 50% à avoir ouvert un compte et seulement 28% à avoir demandé une formation par ce biais en 2015. « La communication autour du CPF a bien fonctionné, mais les modalités pratiques et les bénéfices restent encore un peu obscurs pour le salarié. »

 

Conclusion

Depuis la mise en place de la réforme début 2015, le monde de la formation s’oriente davantage vers les besoins des salariés. Grâce à cette enquête, on constate que ces derniers ont aujourd’hui parfaitement conscience des responsabilités qui pèsent sur eux dans le développement de leurs compétences. Concernant le CPF, la majorité des salariés interrogés ont entendu parler de ce dernier, reste qu’ils sont encore peu nombreux à l’avoir utilisé. Ils ont en tout cas une perception très positive de la formation professionnelle, même si les nouveaux dispositifs d’apprentissage digitaux ne font pas encore partie de leurs choix privilégiés. 

*L’enquête a été réalisée auprès de 725 salariés

 

A propos de Demos 
Un acteur de référence au cœur de l’économie du savoir opérationnel Le groupe Demos est un acteur global de la formation professionnelle. S’appuyant sur son cœur de métier, la formation professionnelle continue sous toutes ses formes (formations présentielles et à distance), Demos a développé des modes de formation innovants et complémentaires comme le e-learning. D’autres activités liées à l’économie du savoir enrichissent également l’offre du groupe, notamment le conseil en gestion des compétences et la diffusion de contenus pédagogiques.

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire