Les métiers de la fonction RH : Responsable rémunération

par La rédaction

Le responsable rémunération, ou responsable compensations and benefits, participe à la stratégie de rémunération globale de l’entreprise. Son expertise est essentielle pour attirer de nouveaux talents et fidéliser les collaborateurs. Le responsable génère les fiches de paie des salariés et établit le dossier social des nouveaux employés. En comparant les données de l’entreprise avec la politique salariale du marché, il oriente la direction vers les ajustements à mettre en place. Enfin, le responsable rémunération est chargé de faire appliquer les nouvelles dispositions légales au sein de l’entreprise, sans délai.

 

Responsable rémunération : définition

Selon l’Onisep, “le responsable rémunération est chargé de diriger la stratégie de gestion du personnel et du développement des effectifs au sein d’une entreprise. Ce poste de responsable est confié à des professionnels très qualifiés.”

 

Responsable rémunération : ses missions

Le rôle du responsable est large. Il établit les fiches de paie des salariés, et fait le lien entre les caisses de retraite et les mutuelles pour être au courant des changements de taux en matière de couverture sociale. 

Il compare et analyse les pratiques salariales de l’entreprise avec celles du marché, et de ses concurrents. Il produit des analyses quantitatives et qualitatives. Pour cela, il réalise une veille des rémunérations attribuées dans un environnement professionnel, géographique ou économique semblable à l’entreprise. Il met en place notamment pour cela des “enquêtes de rémunération” ciblant une catégorie spécifique de salariés. L’objectif : éclairer le comité de direction et lui proposer une nouvelle politique de rémunération visant à engager et attirer les talents.

Le responsable répond également au besoin d’aide à la décision des managers en matière de rémunération et recrutement.

Enfin, il doit se tenir informé des nouvelles dispositions légales afin de les faire appliquer correctement.

 

Compétences d’un responsable rémunération

  • connaissances précises et bonne culture générale du milieu des ressources humaines
  • maîtrise des logiciels et outils informatiques (comme Excel par exemple)
  • maîtrise parfaite des outils de paie et de requête
  • notions juridiques et fiscales
  • maîtrise de l’anglais (pour les entreprises de plus de 1000 salariés)

 

Soft Skills d’un responsable de rémunération

  • esprit d’analyse et de synthèse
  • être force de proposition, et de conviction
  • avoir le sens de la communication
  • être capable de négocier et de prendre du recul
  • savoir manager une équipe
  • appétence pour les chiffres

 

Formation et diplômes

Une formation équivalente à cinq années d’études après le baccalauréat est requise pour exercer le métier de responsable rémunération.

Voici quelques exemples de cursus :

  • Master en école spécialisée ressources humaines
  • Master universitaire orienté ressources humaines
  • Master en école de commerce orienté ressources humaines
  • Master en école d’ingénieur orienté ressources humaines

Un diplôme niveau bac + 5 spécialisé en finance ou statistiques permet également d’accéder au poste de responsable.

Le plus souvent, le poste de responsable n’est ouvert ni aux jeunes diplômés, ni aux juniors. De plus, il  requiert une expérience minimale de cinq ans.

 

Rémunération

Plusieurs paramètres tels que l’ancienneté ou l’expérience déterminent le montant du salaire du responsable rémunération. 

D’après l’enquête annuelle des salaires RH, le responsable rémunération est la deuxième fonction la mieux rémunérée des ressources humaines (derrière le directeur des ressources humaines). Entre 2019 et 2021, le salaire moyen brut mensuel a augmenté de plus de 6%, passant de 6534 à 6933 .

 

Laurène Boussé

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire