Les nouveaux métiers de la fonction RH : le Chief Consulting Officer

par La rédaction

L’arrivée de nouvelles technologies et l’apport du digital conduisent les entreprises à renouveler la fonction RH. Le métier s’adapte de plus en plus aux besoins des salariés et plusieurs métiers complémentaires font leur apparition. Petit tour d’horizon des nouvelles professions du service RH.
Les travailleurs indépendants dits freelances sont de plus en plus nombreux et bouleversent le marché du travail. Les entreprises doivent s’adapter à ce marché nouveau qui a lui aussi ses codes. C’est ainsi que se développe la fonction de Chief Consulting Officer.

Comment devenir Chief Consulting Officer ?

Avec l’apport du digital, les entreprises gagnent en agilité. Ainsi, le métier Chief Consulting Officer apparaît suite à une transformation numérique maîtrisée. Il sera alors chargé de gérer les effectifs de l’entreprise en externe pour optimiser la gestion des ressources humaines. À l’aide d’outils digitaux, Il permettra quotidiennement un accès à des ressources humaines agiles et diversifiées.
Le Chief Consulting Officer aura pour mission d’articuler les équipes de recrutement spécialisées pour les travailleurs indépendants. De plus, il sera chargé d’identifier et d’intégrer les nouveaux collaborateurs au sein de l’entreprise. En ce sens, il va choisir les profils les plus adéquats avec la culture et les valeurs de l’entreprise. Son rôle ne s’arrête pas là puisqu’il aura également un rôle d’accompagnement afin de fidéliser les salariés freelances et s’assurer de leur motivation et de leur engagement. Le Chief Consulting Officer est celui qui permet de soulager le recrutement interne de l’organisation.

Chief Consulting Officer, les missions

Le Chief Consulting Officer doit posséder une palette large de compétences. En effet, il doit non seulement connaître parfaitement le marché des travailleurs indépendants mais aussi l’ensemble des services des ressources humaines, notamment le recrutement. Il devra également maîtriser l’ensemble des outils numériques en se renouvelant sans cesse. De plus, une connaissance administrative et juridique et souhaitable en matière de contrats freelance.
Outre ses nombreuses compétences, le CCO devra posséder des qualités de bon communiquant pour fidéliser et rassurer les salariés freelances. De plus, il doit aussi faire preuve d’une grande adaptabilité pour faire le yo-yo entre le monde du travail externe et l’organisation des ressources humaines. Rigoureux, dynamique et à l’écoute, le Chief Consulting Officer ne doit rien laisser au hasard pour que chacun y trouve son compte et que l’image de l’entreprise soit mise en lumière.

Chief Consulting Officer, formation et salaire

Aucune formation spécifique de Chief Consulting Officer n’existe jusqu’à présent. Ainsi, il est possible d’y parvenir en ayant fait une école de management ou licence spécialisée dans les ressources humaines. Néanmoins, le métier nécessite une réelle connaissance du marché des travailleurs indépendants et des compétences techniques propres à celle d’un RH.

Dé”couvrez les salaires RH dans notre article : salaire RH en France

Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

1 commentaire

Laisser un commentaire