Les nouveaux métiers de la fonction RH : le Data Analyst RH

par La rédaction

L’arrivée de nouvelles technologies et l’apport du digital conduisent les entreprises à renouveler la fonction RH. Le métier s’adapte de plus en plus aux besoins des salariés et plusieurs métiers complémentaires font leur apparition. Petit tour d’horizon des nouvelles professions du service RH.

L’exploitation des données est devenue un maillon essentiel au sein de l’entreprise. Pour les exploiter de la manière la plus efficace possible, il convient d’avoir dans son équipe une personne capable de collecter et d’analyser ces données dans le domaine RH. C’est ainsi que se développe le métier de Data Analyst RH.

Data Analyst RH, tu seras :

Le Data Analyst RH a donc pour rôle principal le traitement des bases de données. Il est chargé d’analyser ces données mais aussi les interpréter pour se mettre au service du responsable du recrutement. Il propose ainsi les meilleurs profils pouvant correspondre à la recherche.
Mais pas seulement, le Data Analyst RH n’est pas qu’un statisticien, il s’implique également dans le domaine RH. En contact constant avec le responsable du recrutement, il doit composer avec les problématiques de ressources humaines et cherche des méthodes pour simplifier le processus de recrutement. Son rôle est donc d’optimiser le sourcing afin de faire gagner du temps et de l’argent à l’entreprise.
Le Data Analyst RH est chargé de développer les SIRH (logiciels de gestion de données des fonctions RH), de les collecter et les interpréter afin de définir des plans d’action au service de la gestion des talents et du recrutement. Il doit également établir et diffuser des probabilités permettant au recruteur de savoir au mieux comment attirer les candidats dans l’entreprise.

Data Analyst RH, tu devras :

Le Data Analyst RH doit avant tout maîtriser l’ensemble des outils statistiques. Mais aussi les langages de données ainsi que les outils de web analytics. De plus, une connaissance globale du droit et du règlement de la gestion des données est nécessaire pour les questions d’usage et de durée de vie des données. Des très bonnes connaissances en mathématiques sont évidemment essentielles dans cette fonction. Mais il faut aussi connaître l’ensemble des métiers du service RH pour bien comprendre les problématiques de chacun.
En outre, les qualités requises pour être un bon Data Analyst RH sont une rigueur et une réactivité à toute épreuve. Il faut aussi savoir être une vraie force de proposition pour convaincre le responsable de recrutement de son plan de probabilité. De plus, il faut aussi posséder les atouts d’un professionnel RH que sont l’organisation, une vraie aisance relationnelle et rédactionnelle ainsi qu’un esprit de synthèse.

Data Analyst RH, tu pourras :

Pour accéder à cette profession, une formation de niveau bac +4 et/ou Bac+5 est requise. Les entreprises ont plutôt tendance à privilégier les candidats ayant poursuivi un cursus d’ingénierie, de statistiques, ou de l’informatique. Cependant, les profils plus polyvalents sont également appréciés. Il est possible de venir d’un master accès sur le marketing ou les ressources humaines. Il faut pour cela des connaissances statistiques suffisantes. C’est d’ailleurs un plus, pour intégrer un service RH en tant que Data Analyst.
La rémunération du Data Analyst RH va varier en fonction de son niveau. En tant que junior, le salaire moyen est entre 35K€ et et 45K€ par an. Mais il peut aller jusqu’à 80K€ lorsqu’on atteint un niveau dit expert. Ce niveau est souvent lié à l’ancienneté dans le métier.
Enfin, il faut savoir que le salaire est encore plus élevé lorsque le Data Analyst devient avec le temps data scientist pour de grands groupes.

Timothée DECAUDIN

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire