Qu’en est-il de la Prime Macron pour 2020 ?

versement de la Prime Macron 2020

Quelques mois après le versement de la Prime Macron cette année, petit tour d’horizon sur son possible versement en 2020 mais avec l’existence d’une nouvelle condition. Explications !
 
L’une des mesures phares de la loi de financement de la Sécurité sociale est la reconduction de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat en 2020. Quelle bonne nouvelle pour les salariés qui peuvent en bénéficier !
Pour rappel, cette prime avait mise en place suite à la colère des gilets jaunes et était exonérée d’impôt sur le revenu, de cotisations sociales patronales et salariales et de prélèvements sociaux ! Elle pouvait être versée entre décembre 2018 et mars 2019 !
Pour l’année 2020, le gouvernement a décidé de renouveler cette prime avec une nouvelle condition : celle de la mise en place obligatoire ou de l’existence d’un accord d’intéressement dans les entreprises.
 
Notez-le : en 2019, la prime Macron fut un succès ! En effet, environ 5 millions de salariés ont bénéficié de cette prime !
 
D’ailleurs, certaines d’entre elles sont ravies, d’autres non ! En effet, pour celles qui ne possèdent pas d’accord d’intéressement et notamment pour les plus petites d’entre elles, ces dernières ne sont pas emballées à l’idée d’en conclure un !
 
Par ailleurs, il convient de préciser que cet accord peut prévoir la prime exceptionnelle pour une durée inférieure à 3 ans. Ce n’est donc pas totalement si restrictif que cela !
 
Aussi, il convient de préciser que de nombreux syndicats sont contre cette nouvelle règle considérant qu’il s’agit d’un obstacle au versement de la prime et qu’elle complexifie le processus. Pour répondre à cette mini-colère, le gouvernement a parlé de mise en place de dispositifs d’aide à la rédaction d’accords d’intéressement !
 
Suite à cette annonce, des mini-mouvements ont déjà eu lieu. En effet, il est principalement demandé de retirer cette condition d’existence ou de conclusion d’accord d’intéressement et de procéder au même processus que cette année et parle même de complication du versement de la prime. Nous ne sommes pas certains que le gouvernement aille dans ce sens.
 
Notez-le : certaines entreprises préfèrent même conserver le caractère facultatif du versement de la prime plutôt que de l’assujettir à l’accord !
 
A ce jour, nous pensons que seulement quelques entreprises verseront la prime en 2020 ! Et vous, que pensez-vous de cette nouvelle règle ? Affaire à suivre…

Articles RH en relation

Olivier Dussopt, nouveau ministre du Travail

Comment gérer la formation des élus CSE dans l’entreprise ?

Bilan social individuel : un outil RH stratégique