Pinterest : le nouveau réseau social des entreprises et des marques ?

par La rédaction

Le réseau social Pinterest apporte-t-il véritablement un  nouvel usage pour l’entreprise ? Faut-il s’y inscrire ? Une centaine d’entreprises ont cédé à la tentation « pinterested ». En France, EasyJet et Monoprix ou encore L’Oréal ont ouvert un compte. Car Pinterest, c’est la nouvelle opportunité 2.0 pour gérer sa marque employeur, recruter mais aussi présenter les services et les produits de l’entreprise. A condition de définir une véritable stratégie…

 

Lancé en 2010 en toute discrétion et toujours en phase de test sur invitation, le nouveau réseau social Pinterest a connu ces six derniers mois une explosion de fréquentation sans précédent aux USA. Une croissance impressionnante de plus de 4 000 % soit l’équivalent de 20 millions d’utilisateurs et douze millions de visites uniques qui place ce nouveau réseau social en tête de classement des dignes héritiers de Facebook et autres Viadeo.

 

En France, la croissance rapide de l’audience semble présager d’un bel avenir à ce réseau social qui ouvre une nouvelle voie à la valorisation des contenus et au storytelling photographique comme le démontre le site américain www.ideeli.com (vente de prêt à porter) qui a récemment créer le buzz via un profil humoristique ouvert sur le réseau social. Résultat ? Augmentation de son trafic internet de 446 %, multiplication de ses ventes par cinq et forte valorisation de la marque employeur. Et tout cela à moindre coût puisque l’adhésion est gratuite. De nombreuses ONG sont également présentes comme l’UNICEF qui se sert notamment du réseau social pour clarifier ses missions et valoriser son image.

 

Pinterest : devanture de la marque et de l’entreprise

 

Quelles sont les raisons d’un tel succès ? Elles tiennent en premier lieu à l’ergonomie très intuitive et ultra-simplifiée de l’outil. Un profil se crée en quelques minutes mais il convient au préalable d’être parrainé pour s’inscrire. Le fonctionnement ressemble à peu de choses près à Twitter. L’entreprise a, ensuite, la possibilité en quelques clics de regrouper puis partager ses contenus favoris (images, photos, produits, services, valeurs) et de créer un véritable catalogue online, reflet de leur culture et des valeurs de l’entreprise. Le mur se construit à l’image de l’entreprise et devient, ainsi, une véritable devanture de ses valeurs, ses centres d’intérêts, de ses envies et de ses besoins. Et pourquoi pas une vitrine pour les utilisateurs qui peuvent publier leur CV ? Au cours des derniers mois, architectes, designers, photographes, journalistes ont commencé à s’emparer du réseau social à des fins professionnelles.

 

Le groupe Starbucks a même récemment ouvert un profil en vue de recruter ses futurs collaborateurs. Il y a neuf mois, 19 000 français visitaient Pinterest. Ils sont aujourd’hui 259 000, soit une augmentation du nombres de visiteurs de plus de 1 200 % entre mai 2011 et février 2012. D'après Statistica, les utilisateurs de Pinterest passent en moyenne près de 1h15 par mois, soit beaucoup plus que sur Twitter (36 minutes) ou LinkedIn (17 minutes).

 

A noter que Pinterest concurrence déjà fortement Tumblr (1h38) mais reste largement devancé par Facebook, fréquenté en moyenne 6h30 par sa communauté d’utilisateurs. Pinterest pourrait donc, à plus ou moins court terme, venir enrichir la gamme d’outils 2.0 exploitable par les DRH.

 

Emilie Vidaud

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire