Gérer ses ressources de formation pour gagner en efficacité

par La rédaction

Produire des formations blended learning (présentielles et e-learning), c’est générer des ressources de formation en quantité, issues de nombreux acteurs de l’entreprise : formateurs, prestataires externes, experts, etc. Il paraît évident qu’il faut s’armer convenablement pour faire face à la gestion de tant de matière pédagogique. Pourtant, peu de sociétés en ont aujourd’hui conscience.

Afin de gérer et d’organiser de manière cohérente l’ensemble des formations, il convient d’instaurer une politique managériale visant à conserver les supports pédagogiques, manager les ressources humaines concernées et ainsi optimiser le capital pédagogique de l’entreprise. Pourquoi fonctionner en ce sens et quelles sont les bonnes pratiques pour y parvenir ?

 

 

Organiser les ressources de formation, pourquoi ?

 

Le nombre d’entreprises et de centres de formation qui internalisent leur production de formations blended learning ne fait que croître. Parmi leurs équipes internes, de multiples protagonistes interviennent dans le cycle de vie des supports de travail (définition d’objectifs pédagogiques, scénarii, storyboards, plans de cours, comptes-rendus de réunion, etc.), autrement désignés comme la matière pédagogique. Cette ressource précieuse a toujours vocation à être réutilisée par les équipes de formation et il est indispensable qu’elle soit harmonisée entre les différents acteurs, afin de proposer une continuité dans la pédagogie dispensée.

 

Quels sont les risques encourus par une entreprise qui ne saurait organiser convenablement ses ressources de formation ?

 

On peut noter parmi les dangers possibles l’utilisation de mauvaises versions de documents lors de leur mise à jour ou de leur diffusion pendant une formation ; ou purement et simplement, l’égarement de ces supports. Ceci représente une perte de temps, une perte d’argent et une perte d’efficacité dans la montée en compétence des collaborateurs à former.

 

Organiser les ressources de formation, comment ?

 

Au même titre que les SIRH qui coordonnent les actions des services ressources humaines, les entreprises ont aujourd’hui besoin de solutions pour gérer efficacement leurs supports de formation, qu’ils soient présentiels, e-learning ou  blended learning.

 

Organiser ses supports pédagogiques, c’est décider d’optimiser son capital pédagogique, donc augmenter son ROI entre les coûts rattachés à la production de matière pédagogique et l’exploitation de cette matière.

 

Pour cela, les trois principaux axes de travail sont la mise en place d’une démarche collaborative de production, la centralisation de tous les supports dans un même espace et la gestion du versioning. Pour les groupes internationaux, on peut ajouter la gestion du multilingue. Afin d’améliorer le capital pédagogique, les entreprises s’équipent de LCMS (Learning Content Management System). Ces logiciels sont la clé de voûte d’un service formation qui organise sa matière pédagogique

 

Le e-learning est-il différent du présentiel dans ce cas ?

 

Les supports e-learning présentent des différences avec les supports présentiels, non pas dans la gestion de leur cycle de vie mais dans les phases de production. Il s’agit avant tout d’une maîtrise informatique des services formation car bien que les créations se fassent de plus en plus en interne, on est encore loin de pouvoir comparer l’usage de PowerPoint avec celui des outils auteurs e-learning. La réflexion autour du capital pédagogique permet toutefois de retravailler les process et par conséquent de les harmoniser entre présentiel et distanciel : les LCMS offrent la composante informatique appropriée.

 

Organiser les ressources de formation, quand ?

 

Si la remise en question des procédés de création et de gestion des ressources de formation peut apparaître pour certaines entreprises comme un chantier superflu, ces dernières devraient sans doute s’interroger sur le lien qui existe entre leur capital pédagogique et leurs enjeux de compétitivité et réactivité. La matière pédagogique n’est-elle pas la formalisation du savoir-faire de l’entreprise ? Alors pourquoi attendre plus longtemps ?

 

Jérôme Bruet

info@e-doceo.com

www.e-doceo.com

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire