Total Talent 2013 : 3 questions à Olivier Ferhat, CEO de MOS MindOnSite

par La rédaction

Sally-Ann Moore : Selon vous, quelles sont les nouvelles technologies d’apprentissage qui vont faire la différence en France en 2013 et 2014 ?

Olivier Ferhat : Celles qui vont efficacement soutenir l’apprentissage comme le résume bien l’expression Technology Enhanced Learning. L’apprenant est au cœur du dispositif de formation qui s’adapte aux profils d’apprentissage individuels « Push-Pull » : les médias sont poussés vers l’individu ou proposés en libre-service.

Le Push facilite la gestion automatique des inscriptions à une session de formation en fonction du profil de la personne (poste, domaines, appartenance à des groupes, …) ou des parcours déjà suivis.

Quant au Pull, il propose la consultation et l’inscription par l’utilisateur (avec ou sans processus de validation managérial) au catalogue de formation, l’accès à des ressources par un moteur de recherche puissant ou un système de recommandation. Cet effet né des médiaux sociaux s’intègre dans le Social Learning qui facilite les échanges, la participation à des forums, l’intervention dans des blogs thématiques. Les employés voient dans le fait d’être sollicités une valorisation de leur travail et une possibilité de montrer leurs compétences au quotidien.

Dans ces contextes, le Mobile Learning fait toujours l’actualité. Les smartphones et tablettes sont de véritables petits ordinateurs, il est naturel de s'en servir pour s'informer et se former partout.

La vidéo y occupe une place importante car c’est un excellent outil pour les formations santé, sécurité, environnement, les démos de produits, ainsi que pour améliorer les techniques de vente et les aptitudes en service à la clientèle.

Mais à l’heure des connexions wifi et 3G, la demande de nos clients porte aussi sur le mode déconnecté avec synchronisation de la progression et des résultats, pour les tablettes iOS, Android et Windows. Actuellement, cela concerne essentiellement les populations nomades que constituent les pilotes, les visiteurs médicaux et les forces commerciales.

 

Sally-Ann Moore : Pourquoi un DRH / Responsable Formation désireux de gérer les compétences et talents de ses apprenants devrait-il utiliser l’e-Learning ?

Olivier Ferhat : Dans le contexte actuel ce qui fait la différence entre les entreprises c’est leur capital immatériel. Vos salariés sont votre force. Vous n’atteindrez que ce que vos salariés vous permettront d’atteindre alors mettez à leur disposition les ressources dont ils ont besoin dans leur quotidien professionnel.

Le 100% e-learning ne fonctionne pas dans tous les cas de figure, en revanche les dispositifs de formation mixte – Blended Learning – ont fait leur preuve en matière d’efficacité par un accès ciblé aux formations, informations et ressources, et par ailleurs ils permettent un abaissement notable des coûts de formation par rapport à du pur présentiel.

J’invite aussi le Business à les déployer auprès de l’organisation étendue :

  • les partenaires externes – prolongement de la force de ventes
  • les clients – sans qui nous n’existons pas !

 

Sally-Ann Moore : e-Learning et management des talents sont-ils selon vous le couple gagnant de la formation professionnelle de demain ?

Olivier Ferhat : Pas de management des talents sans e-Learning !

Parlons des différences entre management des compétences et management des talents.

Dans le premier, les RH visent la flexibilité fonctionnelle et dans le second la mise en valeur des ressources rares. Sur le plan des valeurs ici l’efficacité et là l’excellence. Comme source principale de satisfaction : la reconnaissance d’un côté et le plaisir de l’autre. En ce qui concerne la carrière, l’individu la prend désormais en main.

Ces différences nous amènent à repenser le fonctionnement des systèmes. Traditionnellement le Learning Management System gère les compétences en intégrant un référentiel en lien avec des formations et des évaluations. Pour mieux servir les talents, il offre un libre accès aux ressources qu’elles soient humaines ou formatives. Pour répondre aux nouvelles pratiques de management collaboratif, il contribue au partage des informations, des ressources (de préférence bien conçues et ludiques), des compétences et des idées des membres de l’entreprise en réseau.

Et pour terminer sur la notion de plaisir, je citerai une phrase tirée du webmagazine « Les 4 Temps du Management » : le plaisir au travail est à la fois une source d'efficacité et une preuve que nous sommes dans l'efficacité.

 

 

A propos de MindOnSite et Olivier Ferhat

MindOnSite, MindOnSite est un éditeur de plateforme Blended Learning (LMS-LCMS) filiale du Groupe Demos.

MindOnSite a été sélectionné dans le « top 20 des portails d’apprentissage » par le site de formation américain TrainingIndustry.com, qui a distingué sa richesse fonctionnelle et sa grande facilité d’implémentation.

Olivier Ferhat est titulaire d’un diplôme d’Ingénieur de l’Université de Technologie de Compiègne et d’un Executive MBA à HEC Paris. Il a rejoint MindOnSite fin 2011 avec pour mission d’accélérer le développement de MOS tant à l’international que sur ses marchés naturels – la Suisse et la France.

Ayant passé ces 15 dernières années dans diverses fonctions de Directions Commerciales Internationales et de Business Développement chez plusieurs éditeurs américains de logiciels – Richter Systems, Sterling Commerce, IBM -, Olivier amène chez MindOnSite son expérience du développement et de la commercialisation de solutions logicielles dans le « cloud ». Son profil complète ainsi parfaitement l’équipe en place pour mener à bien la phase suivante du développement de MindOnSite et en faire un leader sur son marché.

 

www.mindonsite.com

 

Sally-Ann Moore, Directrice iLearning Forum

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire