Les applications mobiles RH 2011

par La rédaction

Les écrans géants si convoités sont l’apanage des férus du film du soir. Au bureau, on préfère les petits écrans des Smartphones et des tablettes. Gadget ou réel outil de travail, ces facilitateurs de mobilité et leurs applications retiennent toute l’attention des éditeurs de solution RH.

Quelles tendances en 2011 ?

 
Les RH sur petit écran
 
Alors que la dématérialisation des processus RH connait encore des opposants, les adeptes de la culture Zéro Papier prônent le toujours plus « transportable ». On n’en est pas encore à la gestion totale des RH sur Smartphones et tablettes, mais on s’en approche. En 2011, les éditeurs ne conçoivent plus de solutions qui ne soient pas exportables sur appareils mobiles.
 
Ainsi, la nouvelle plateforme de l’éditeur R-Flex est conçue pour suivre les responsables RH dans tous leurs déplacements. Le module d’évaluation sera présenté en mars prochain à l’occasion du Salon Solutions RH à Paris. Cette nouvelle suite, « portable sur Smartphone et tablette », permettra aux responsables RH de gérer tous leurs besoins « à l’exception de la gestion administrative du personnel et de la paie », précise R-Flex dans son communiqué.
 
Les premières briques – gestion de l’évaluation des performances, de la mobilité interne de la GPEC et du recrutement – seront disponibles en version bêta test en mai 2011. Il faudra attendre juillet pour sa commercialisation. 
 
L’agence de développement des entreprises à l’international, UbiFrance, s’engouffre également dans le mouvement des applications mobiles. Elle propose aux chefs d’entreprise de suivre directement sur leur Iphone, les dernières évolutions des marchés par secteur et zone géographique. L’application inclut également un agenda des salons et événements internationaux, le tout en 13 langues.
 
UbiFrance annonce ne pas vouloir se cantonner aux produits « pommés » et prévoit d’adapter cette application aux plateformes Androïd et Blackberry. Sortie prévue : premier semestre de cette année.
 
L’explosion des tablettes
 
D’après les observateurs du marché, l’Iphone et l’Ipad, s’ils resteront des références en la matière, ne seront plus seuls à intéresser les développeurs. Les tablettes devraient prendre le dessus sur les Smartphones. L’Ipad est mis en concurrence avec l’Androïd de Google, le Playbook de Blackberry, la Galaxy Tab de Samsung ou encore la Xoom de Motorola Mobility.
 
Good Technology annonce une explosion des tablettes sous Windows 7 et un boom des applications, non plus transportables, mais spécialement conçues pour ces écrans.
 
L’essoufflement des candidats
 
Nouvelle lubie des jobboards mais aussi des grands groupes, la possibilité de postuler directement à une offre depuis son Smartphone ne semble pas convaincre les candidats. Le dernier sondage StepStone révélait qu’ils sont peut nombreux à le faire. Si plus de 80% des répondants affirment se servir de leur téléphone pour rechercher du travail, ils préfèrent se l’envoyer par mail pour postuler, plus tard, devant leur ordinateur… et sans précipitation.
 
Peu importe ce constat, les applications permettant de postuler via Smartphone continue de de multiplier. Dernier en date, Darty annonce le lancement de sa plateforme de recrutement sur smartphone. Les jobboards ne relâchent pas non plus les efforts. Ils continuent de développer de plus en plus de services : de la géolocalisation d’un lieu de travail à l’édition de CV. Et surtout, ils sortent du cercle Apple pour proposer des applications téléchargeable sur d’autres modèles, notamment Androïd. C’est le cas de Regionsjob et Cadremploi en ce début d’année. Nul doute que d’autres suivront.
 
 
Typhanie Bouju

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire