Gestion et Management des Talents

  • Trois questions à… Hervé Borensztejn, directeur associé de Karistem Lors d’un colloque sur le management à distance organisé le 1er juin dernier et auquel vous avez participé*, un sondage révélait que près de 53% des personnes interrogées avaient un ressenti négatif vis-à-vis du management à distance. Quel sentiment vous inspire ce résultat ?  Hervé Borensztejn : Malheureusement, ce résultat ne me surprend même si je pense que ce n’est pas le management à distance en lui-même qui est en cause, mais davantage les modes de management que l’on peut trouver aujourd’hui dans les organisations, où les rapports entre les managers et les managés …

  • Par Judith Tripard, Consultante senior au sein du cabinet de recrutement Clémentine « Comment ça tu t’ennuies au travail ? Mais tu as de la chance, profites en, apprends une autre langue, fais des formations en ligne… » Cette discussion vous semble familière ? Elle a provoqué en vous encore plus de solitude et le sentiment d’être incompris(e) ? Vous vivez peut être un épisode de bore out, cet ennui au travail qui vire à la dépression puisque la sous utilisation de vos capacités intellectuelles vous amène à vous sentir inutile, et à déprécier anormalement votre ego. Ce phénomène du …

  •   La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) salue les propositions du rapport sur le compte de prévention de la pénibilité remis au Premier ministre visant à simplifier le dispositif prévu par la loi. Pour répondre aux spécificités des différents secteurs d’activité, la FHP propose de laisser le soin aux fédérations patronales d’établir des référentiels de branche. Lors de son audition par les auteurs du rapport le 19 mai, Lamine Gharbi avait proposé, à la place d’une négociation classique, que ce soit les fédérations patronales qui établissent, sous le contrôle d’une instance interprofessionnelle paritaire, des référentiels de branche qui seraient opposables aux salariés et aux CARSAT. …

  • Travailler pour plusieurs entreprises via un groupement d’employeurs, via une société de temps partagé ou tout simplement être multi-salarié voilà les trois principales façons de se lancer dans une carrière à temps partagé. Mais en avez-vous réellement le profil ?   Oui…  si vous faîtes preuve d’agilité intellectuelle : travailler en temps partagé est tout sauf routinier.  D’un jour à l’autre, vous changez d’environnement de travail et/ou de métier. Pour réussir, une certaine agilité intellectuelle s’impose. A chaque rotation en entreprise, vous devez être immédiatement opérationnel et ne pas perdre de temps au démarrage. En effet, les employeurs ont recours au temps …

  • Selon une récente enquête* sur la pénurie de talents menée par Manpower, la France connaît une hausse des difficultés de recrutement en 2015. En effet, près d’un tiers des chefs d’entreprises interrogés déclarent peiner à trouver les compétences qu’ils recherchent contre 21% l’année dernière. Cela peut sembler paradoxal au regard du nombre de demandeurs d’emploi en France. Alors que 5,2 millions de personnes sont à la recherche d’un emploi, près de 400 000 offres n’ont pas pu être pourvues en 2014*. En cause, l’inadéquation des compétences des candidats avec les postes proposés. Dans le Top 10 des métiers les plus touchés …

  • Si le burn-out touche environ 12 % de la population active et qu’un amendement visant à le faire reconnaître comme maladie professionnelle vient tout juste d’être déposé à l’Assemblée nationale, un autre risque psychosocial s’invite sur le devant de la scène. Son nom ? Le bore-out, un syndrome qui a contrario du burn-out se définit par l’épuisement professionnel par l’ennui. Etat des lieux. Théorisé sous le nom de bore-out en 2007, dans un livre intitulé « diagnosis boreout », rédigé par Peter Werder et Philippe Rothlin, deux consultants d’affaires suisses, le syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui gagne du terrain dans le monde du …

  •   Risques psychosociaux (RPS), burnout, épuisement professionnel… Ces termes recouvrent aujourd’hui une diversité de situations qui, toutes, sont à analyser au regard du travail et de ses conditions d’exercice. Comme pour l’ensemble des RPS, le syndrome d’épuisement professionnel provient d’une situation de travail dégradée, mettant en jeu l’individu et l’organisation au sein de laquelle il travaille. Il est donc important de bien circonscrire ce que recouvre le syndrome d’épuisement professionnel, plus communément appelé burnout, afin de permettre à toute structure, publique comme privée, d’agir en amont pour éviter son apparition.   Dans cet objectif, et, dans la continuité des travaux …

  • La convivialité en entreprise : est-ce un nouveau concept ? La définition du mot convivialité donne le tempo. La convivialité est la « capacité d’une société à favoriser la tolérance et les échanges réciproques des personnes et des groupes qui la composent. » L’entreprise est un lieu idéal où la convivialité peut tout à fait s’exprimer. En effet, il est nécessaire de remettre de l’humain au cœur de l’entreprise et de redonner du sens au travail quotidien. C’est un facteur de bien-être individuel et d’efficacité collective et permet donc de bien vivre ensemble au travail. En 2007, une association a fait le pari de …

  •   Le travail vient à l’homme désormais. Le salarié peut rester à sa place, à l’endroit même, où il vit. C’est l’homme qui reçoit désormais le travail. Le geste n’est pas anodin.  L’activité fait le trajet et va vers lui. Cette nouvelle forme de travail met le curseur sur le déplacement, non plus physique mais doublement psychique. On l’aura compris, il n’y a plus de mise en mouvement du corps. Le salarié doit se tenir prêt à recevoir et à accueillir, chez lui, et en lui-même, le travail. Cela ne va pas de soi. De manière nouvelle, il développe un …

  • 1 jeune sur 2 souhaiterait interagir davantage avec son manager : selon les résultats d’une étude actualité RH réalisée par l’institut OpinionWay pour Monster, un leader mondial de la mise en relation entre les personnes et les opportunités de carrière, 36% des salariés français estiment que leur manager manque du sens de l’écoute et de la communication. Tandis qu’ils sont 22% à remettre en cause le leadership de leur supérieur en l’estimant incapable de motiver ses équipes, 12% souhaiteraient que leur chef s’appuie sur eux et leur délègue plus de responsabilités.   Pour les salariés Français, les managers doivent encore …

  •   Le travail c’est la santé ? Pas toujours. Mais si il est évident pour tous que certains métiers « pompier, militaire, cascadeur ou encore technicien en centrale nucléaire » sont dangereux, on est moins enclin à penser que travailler dans un bureau l’est aussi. A tort ! En effet, le bureau comme tout autre lieu de travail comporte des risques pour la santé et la sécurité des employés : problèmes de vision, maux de tête à répétition, troubles musculo-squelettiques (TMS), fatigue récurrente… Et le travail sur écran augmente considérablement le danger dès lors que l’on y passe plus de quatre heures. Or, aujourd’hui un …

  •   L’impact du CICE commence à se faire ressentir, selon les DRH, et devrait bénéficier avant tout aux investissements pour soutenir la croissance Enquête exclusive ANDRH-Entreprise&Carrières/Wolters Kluwer réalisée par Inergie*   Pour la 6ème édition du baromètre « Défis RH », dont l’hebdomadaire Entreprise & Carrières – un titre Wolters Kluwer – publie la première partie dans son édition du 19 mai 2015, l’ANDRH et le cabinet Inergie ont interrogé les DRH sur les effets constatés du Pacte de responsabilité sur la baisse des charges ainsi que sur la mise en place du compte de pénibilité.   Principaux enseignements de …