Vacances : partez l’esprit tranquille !

par La rédaction

 

Les vacances scolaires d'été ont déjà bien débuté, les Français sont sur la route des plages et autres lieux de détentes, rien de mieux que de prendre la poudre d’escampette avec leurs enfants (ou pas) pour un repos bien mérité. Mais pour profiter de ses congés, encore faut-il être prêt. Les conseils de Myrhline pour partir en mode zen.

 

1 – Traiter les priorités avant votre départ : rien de pire que de laisser un dossier brûlant en plan avant de s’envoler au soleil (ou autre). C’est le meilleur moyen de se pourrir les vacances en ayant toujours ce sujet dans un coin de la tête. « En réglant les priorités avant de partir, on part l’esprit tranquille et surtout on évite de refiler la patate chaude à ceux qui restent. Ceux-là seront aussi plus zen », conseille Tatiana Marot, responsable des programmes RH chez EFE.

 

2 – Organiser une délégation efficace : en votre absence, l’entreprise ne peut évidemment pas s’arrêter de tourner. Donc, avant de partir, identifiez et briefez les personnes ressources sur les dossiers sur lesquels elles vont devoir prendre le relais. « Ca vous rassure mais ça rassure également les clients et l’équipe qui reste. Tous sauront exactement à qui s’adresser en cas de problème », insiste-t-elle.

 

3 – Prévenir de votre absence : donnez les dates de votre absence à vos collaborateurs directs mais aussi à tous contacts réguliers. Vos clients, vos fournisseurs bien sûr. « Mais aussi les services transverses de l’entreprise. Par exemple un directeur achats doit en informer le service financier mais aussi la logistique afin que ces derniers n’attendent pas sa réponse qui ne viendrait donc pas dans les temps », illustre Tatiana Marot. Informez donc un maximum de personnes via un message d’absence sur votre boite mail mais aussi votre téléphone portable. Indiquez votre date de retour et le nom et les coordonnées de la personne capable de répondre rapidement et efficacement en votre absence.

 

4 – Fixer les règles les règles de dérangement : prévenez vos équipes que vous êtes totalement ou partiellement injoignable. Et que seul tel ou tel sujet méritent qu’elle vous dérange pendant cette pause. Et de préférence sur un créneau horaire pré défini. Par mail, téléphone ou SMS, à votre convenance. Mais soyez clair et intraitable.

 

5 – Ranger votre bureau : faire place nette sur votre plan de travail est capital pour au moins deux raisons. D’abord, la personne en charge de prendre votre relais trouvera plus facilement les dossiers et ne vous dérangera pas pour rien. Et puis, votre retour au boulot n’en sera que plus facile. Vous retrouverez plus facilement vos marques.

 

6 – Lâcher prise deux jours avant : « dans un monde idéal, les deux jours précédents le départ en congé doivent servir à faire son « check out ». Autrement dit à s’assurer que tout est paré en interne pour que le business continue « as usual ». Donc, pas question de se blinder de rendez-vous le dernier jour. Fixez-vous également une heure de départ maximum car si vous attendez que tout soit bouclé, vous ne partirez jamais. Ben oui, l’activité ne s’arrête jamais », conclut-elle.

 

7 – Débranchez en rentrant chez vous : en passant la porte de l’entreprise, passez directement en mode « off ». Ne re checkez pas votre boite mail en arrivant chez vous. Au contraire, rangez vos téléphone, PC et autres tablettes. Vous êtes en VA-CAN-CES. « J’avais un DRH qui remettait tout son attirail technologique à sa femme dès le premier soir. Et c’est elle qui lui donner avec parcimonie », sourit-elle. A vous de faire en fonction de votre « addiction » à tous ces joujoux technologiques. En tout cas, BONNES VACANCES.

 

Sylvie Laidet

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire