Le compte personnel d’activité, c’est pour bientôt !

par La rédaction

En 2017, l’ensemble des individus auront accès au compte personnel d’activité. Ce dernier regroupera l’intégralité des droits acquis au cours de leur carrière : formation, pénibilité… Ce nouveau dispositif constitue un progrès social considérable permettant à tous la création d’un parcours professionnel et le droit à la formation. Explications !

 

Les objectifs du compte personnel d’activité (CPA)

Etant donné que les carrières ne sont plus continues et que les périodes de travail sont entrecoupées par des périodes de chômage, le gouvernement a donc proposé que les actifs se forment tout au long de leur carrière professionnelle.

L’objectif premier de ce nouveau dispositif est de « donner à chacun les moyens de vivre les transitions plus sereinement ». Il est considéré comme l’instrument d’évolution dans le parcours professionnel de l’individu. En d’autres termes, il permet la sécurisation du parcours professionnel.

Ce compte sera ouvert pour l’ensemble des individus qui débutent leur carrière professionnelle. Au cours de cette dernière, ils pourront décider d’utiliser ou non leurs droits : formation, passage à temps partiel ou encore bilan de compétences.

Le CPA est valable dès l’entrée sur le marché de l’emploi jusqu’au départ à la retraite. Il est centré sur le parcours du salarié et non sur le contrat de travail.

Il est à noter que les droits seront attachés à la personne, quels que soient les changements d’emploi ou de statut.

Notez-le : Le CPA suit l’individu et conserve les droits !

 

Le contenu de ce nouveau dispositif

Le compte personnel d’activité prendra la forme d’une plateforme numérique qui regroupera les trois comptes suivants :

  • le compte personnel de formation entré en vigueur le 1er janvier 2015 ;
  • le compte pénibilité qui permettra aux salariés ayant travaillé dans des conditions difficiles de bénéficier d’une retraite anticipée ou encore de facilité d’accès à la formation ;
  • le compte d’engagement citoyen qui recensera toutes les activités bénévoles ou volontaires et facilitera la reconnaissance des compétences acquises au travers de ces activités notamment dans le cadre de la Validation des acquis de l’expérience (VAE).

 

Notez-le : d’autres droits ont vocation à s’ajouter progressivement !

Par ailleurs, concernant le coût du CPA, ce dernier sera financé par des redéploiements au sein des dépenses de formation professionnelle.

 

Concrètement, à partir du 1er janvier 2017, les premiers bénéficiaires pourront se rendre sur le site internet dédié au CPA, y entrer leur numéro de sécurité sociale ainsi qu’un mot de passe et pourront accéder à leur espace personnel. Ces derniers pourront également consulter leurs droits acquis et les utiliser notamment pour suivre une formation.  Affaire à suivre !

 

Yasmine Belho

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire