Gestion de la Performance

par La rédaction
.

Lumesse, le leader mondial des solutions de gestion des talents, publie les résultats de son outil d’évaluation de la gestion de la performance (toujours disponible en ligne), déjà utilisé par plus de 500 entreprises dans près de 45 pays.

 

L’enquête souligne la prédominance des entreprises nord-américaines en matière de gestion de la performance. Elle révèle également d’importantes disparités géographiques au niveau de la maturité des processus d’évaluation et de mesure de la performance des salariés. Enfin, le rapport détaille les réussites des entreprises les plus performantes dans ce domaine (dites « Leaders » dans l’étude), notamment leurs bonnes pratiques en termes d’alignement des objectifs, de plans de carrière, de rémunération selon les résultats ou encore d’utilisation d’objectifs financiers.
 

Les entreprises nord-américaines les plus performantes

L’Amérique du Nord se distingue pour chacun des aspects de la gestion de la performance alors que les autres continents ont des résultats beaucoup plus variables.
 
Ainsi, le Royaume-Uni se positionne à la 2ème place des pays qui utilisent le plus les objectifs en cascades, mais arrive en dernière position quand il s’agit d’instaurer des indicateurs financiers dans les objectifs des salariés. La France, l’Allemagne, l’Italie, le Benelux et les pays scandinaves sont au-dessus de la moyenne pour établir des plans de carrière (32%) mais ont beaucoup de mal à lier la rémunération aux résultats de leurs salariés (seulement 24%). A noter également que la France semble être le pays européen qui parvient le mieux à fidéliser ses talents, puisque 59% des entreprises françaises interrogées affirment avoir réussi à retenir plus de 75% de leurs hauts potentiels et top performers dans les 2 à 5 années qui ont suivi leur identification.
 
La zone Asie-Pacifique possède également ses forces et faiblesses. C’est la 2nde région du monde après l’Amérique du Nord où les salariés peuvent le plus facilement identifier un lien évident entre leur performance et leur salaire. Mais seulement 22% des organisations locales utilisent l’alignement des objectifs pour la majorité de leurs équipes. Ces pays ferment également la marche en matière de mesure de l’efficacité managériale : seulement 17% des entreprises d’Asie-Pacifique évaluent les compétences de leadership de leurs managers.
 

Les bonnes pratiques des entreprises les plus performantes

Qu’est-ce qui distingue les « Leaders » de l’étude des entreprises qui sont à la traîne ? Quels sont les facteurs clés de succès ? En matière de gestion de la performance, il ressort que les meilleures compagnies établissent des objectifs en cascades pour la plupart de leurs salariés. Ces derniers sont donc en mesure de comprendre en quoi leur travail participe à la réussite de leur entreprise. 47% des Leaders ont mis en place des objectifs en cascade pour quasiment tous leurs salariés et 35% ont réussi à conserver plus de 90% de leurs hauts potentiels et top performers sur les 5 dernières années.
 
Les entreprises les plus performantes mesurent leurs managers par rapport à leur rôle et leurs compétences managériales : 42% d’entre elles le confirment dans l’étude. Pour 40% des Leaders, la quasi-totalité des salariés est capable de voir un lien clair entre leurs résultats individuels et leur rémunération.
 
Matthew Parker, PDG de Lumesse, commente : « Indépendamment de la géographie, les meilleures organisations ont toutes compris l’importance de la gestion de la performance pour développer les talents nécessaires à leur croissance et lutter contre la concurrence. Ce sont les salariés qui font et défont les succès des entreprises. Notre enquête montre qu’il existe encore de nombreuses opportunités d’amélioration pour la plupart des entreprises, notamment dans des domaines où le ROI est quasi immédiat et important. » Par exemple, seulement 28% des Leaders ont instauré des indicateurs financiers dans les objectifs de leurs salariés.
 
 
L’étude est disponible sur le site de Lumesse : Lien

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire