Demos analyse les pratiques et les enjeux des responsables formation en 2015

par La rédaction

 

Cette enquête propose une photographie 360° du métier de responsable formation tout en caractérisant ses chantiers prioritaires et sa gestion de la réforme

 

Demos vient de réaliser une grande enquête auprès de 107 responsables formation afin de faire le point sur les impacts de la réforme sur leur métier ainsi qu’ esquisser les grandes tendances de la formation en 2016. Si les RF s’inscrivent encore dans une phase d’adaptation par rapport aux nouvelles réglementations, ils sont désormais pleinement concernés par les grands enjeux / liés à la transformation digitale pesant sur les entreprises. Décryptage.

 

Objectifs et tendances 2016 « Un des principaux enseignements de cette enquête est l’impact de plus en plus fort de la transformation numérique en cours dans les entreprises, sur les pratiques des responsables formation. Ceux-ci sont clairement en première ligne pour faire évoluer à la fois les compétences et les usages » explique Denis Reymond, Directeur de practice pôle solutions et conseil chez Demos.

 

De fait, les 3 objectifs prioritaires pour les responsables formation sont :

  • La digitalisation de l’entreprise,
  • La maîtrise des coûts,
  • L’évaluation de l’efficacité de la formation.

 

S’ils sont attendus pour accompagner les salariés dans la transformation numérique, les responsables formation éprouvent, à leur niveau, des difficultés pour digitaliser les dispositifs de formation. Ainsi, 75% d’entre eux déclarent que moins de 10% de leurs modules de formation sont réalisés en blended learning. Ils ont néanmoins conscience de la nécessité de faire bouger les choses puisque 76% des RF souhaitent développer cette modalité dans les années à venir.

 

Sur les tendances 2016, les responsables formation identifient 5 axes majeurs :

  • La formation par le mobile (61,5%)
  • L’utilisation dans la formation des serious games ou de la gamification (58,8%)
  • La digitalisation des dispositifs de formation (46,8%)
  • Le recours aux réseaux sociaux d’entreprise pour leur formation (42,9%)
  • La mise en place de MOOCs (42%)

 

Budgets formation à la baisse Sur les 3 dernières années, les budgets des responsables formation se caractérisaient par une certaine stabilité. En 2015, il est possible de signaler une tendance orientée à la baisse (31% des entreprises diminuent leur budget, 49,2% ne le modifient pas et 20% l’augmentent). « Cette diminution n’est pas forcément lié aux moyens alloués mais plutôt à une difficulté à appréhender les bonnes manières d’utiliser les ressources » poursuit Denis Reymond.

 

Comment gèrent-ils la réforme ? Pour 45% des responsables formations, la réforme aura un impact positif sur leur métier (33% estiment que cet impact sera négatif et 25% qu’il sera neutre). De plus, ils sont quelque 61% à déclarer être perturbés par la mise en place de la réforme. « On peut noter qu’une partie des responsables formation accusent une légère nostalgie par rapport des modes de fonctionnement qui vont disparaître. A certains égards, la réforme génère quelques frustrations. »

 

Sur les nouvelles pratiques issues de la réforme, les responsables formation n’ont pas forcément complété la transition :

  • Seuls 20% ont communiqué sur les entretiens professionnels et seuls 50% ont commencé à les mettre en œuvre (le chiffre devrait être de 100%)
  • Plus de 66% prévoient d’intégrer le CPF dans leur plan formation.
     

A propos de Demos
Un acteur de référence au cœur de l’économie du savoir opérationnel Le groupe Demos est un acteur global de la formation professionnelle. S’appuyant sur son cœur de métier, la formation professionnelle continue sous toutes ses formes (formations présentielles et à distance), Demos a développé des modes de formation innovants et complémentaires comme le e-learning. D’autres activités liées à l’économie du savoir enrichissent également l’offre du groupe, notamment le conseil en gestion des compétences et la diffusion de contenus pédagogiques. Un modèle d’activité réussi et réplicable à l’international Implanté dans 12 pays et dans les principales villes en France, Demos a su allier à une forte croissance organique, une politique efficace de croissance externe qui lui permet aujourd’hui d’accompagner ses clients à l’international et de développer une clientèle locale. Sur un marché porteur, la diversité de son offre, sa haute exigence de qualité, une recherche continue d’innovation et un business model souple et performant ont fait de ce groupe un acteur de référence de la formation professionnelle.

 

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire