Gestion et Management des Talents

  • Depuis les années 90 et le désengagement des entreprises en termes de sécurité de l’emploi, le lien entre le salarié et l’entreprise a été rompu, la perspective de s’y inscrire dans la durée a disparu. Face à des salariés moins engagés, les entreprises, prises dans leurs contraintes de productivité, peinent à trouver une promesse employeur « engageante ». Reconnaître les éléments qui impliquent et maintiennent la motivation au travail, une gageure pour les entreprises confrontées à des collaborateurs moins engagés dans les objectifs de l’entreprise et moins motivés, alors qu’elles ne peuvent revenir sur la flexibilité dont elles ont besoin. Les formes d’organisation …

  • Associations d’entreprises, réseaux sociaux, job boards spécialisés, associations de personnes handicapées, Cap emploi, cabinets de recrutement spécialisés… les canaux se multiplient pour le sourcing des candidats. Carnet d’adresses disponible dans notre dossier spécial : Pour lire la suite de l’article vous devez être connecté avec votre compte utilisateur

  • Geoffroy de Lestrange, regional Marketing Manager chez Cornerstone OnDemand. Après plusieurs expériences européennes en marketing de produits technologiques , Geoffroy a travaillé dans une entreprise de formation où il a été en charge de la mise en place de salesforce comme CRM et outil de gestion, en parallèle de ses responsabilités marketing. «  D’abord il important de rappeler que chaque collaborateur est un talent. La politique de gestion des ressources humaines requiert la prise en charge de tous les talents et pas uniquement des hauts potentiels et des cadres dirigeants. Recrutement externe, mobilité interne, formation, plan de succession, évaluation de …

  • David Bernard, Directeur Général de PollBench et co-fondateur, directeur marketing et communication d’Assessfirst, société spécialisée dans les tests de recrutement en ligne. 30 jours après l’obtention de son master en psychologie du travail, David Bernard créé Assessfirst avec un copain d’enfance. 12 ans plus tard, ce serial entrepreneur récidive en montant Pollbench. Il est également auteur de « 18 façons de décrocher Ce job… sans payer, ni coucher ».   « La gestion des talents est encore plus importante en temps de crise. En effet, obsédées par les résultats à court terme, les entreprises ont tendance à « presser » leurs équipes, à …

  • Daniel Souissi, dirigeant de Human Start Consulting, cabinet de conseil en organisation des processus RH et en SIRH. Après avoir débuté dans le conseil puis dirigé une filiale française d’un groupe américain et un vaste réseau de cuisinistes, Daniel Souissi est revenu à ses premières amours : le consulting mais cette fois dans les RH.   « En temps de crise, le discours des dirigeants sur la gestion des effectifs doit être transparent. S’il doit y avoir un plan de départs, mieux vaut le dire. Si ce n’est pas le cas, il faut le dire pour rassurer les salariés. La rétention d’information …

  • Lors du salon Talent Management et devant une salle comble, 5 experts en ressources humaines ont débattu de cet épineuse question mais aussi du bien fondé (ou pas) du développement des outils logiciels pour le talent management. Retour sur ce débat animé par Arnaud de la Tour, associé de myrhline.com Faut-il miser sur les ressources internes ou recruter en externe pour faire grandir une entreprise ? Entre ces deux philosophies votre cœur (votre entreprise) balance ? Normal car il n’existe évidemment pas de solution miracle. Tout dépend de votre business model. « D’un côté le modèle « noria » cher à l’audit et au conseil …

  • Comment être sûr, dans un environnement instable et en complexification croissante, que le top management dispose des bonnes compétences pour conduire l’organisation vers le succès et atteindre les objectifs stratégiques ? Les outils d’évaluation et de développement, et en premier lieu le 360°, sont-ils encore pertinents et adaptés à un contexte incertain et flou ? Beaucoup de 360° utilisés aujourd’hui s’appuient sur des modèles de compétences construits en période de croissance et qui atteignent leurs limites lorsque l’entreprise traverse une zone de turbulence. Force est de constater que les outils d’évaluation classiques à disposition des Directions Générales ne mesurent qu’imparfaitement …

  • Pour assurer la compétitivité et la performance des entreprises en France, le contrat de génération a été mis en place et est issu d’un accord unanime des partenaires sociaux (accord National Interprofessionnel signé par toutes les organisations syndicales et patronales du 19 octobre 2012) Le contrat de génération complète les outils existants comme l’accord sur les séniors et celui sur l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Quels sont les atouts des salariés-séniors ? Quelle sont les mesures d’articulation des temps de vie présentes dans les contrats de génération ? Est-ce une opportunité pour mener une réflexion plus globale au sein …

  • Que signifie une GPEC participative ? Chez Nespresso France, la GPEC est synonyme de vision stratégique, de dynamique. Parcours de formation dès l’intégration, pluralité des échanges, information poussée contribuent à rendre le collaborateur acteur de son développement et de son employabilité. Chez Nespresso France, on parle de GPEC participative sans réticence, l’acronyme ne souffre pas ici de l’association du dispositif aux plans de sauvegarde de l’emploi, il renvoie à la vision stratégique de l’entreprise. , explique la DRH de l’entreprise, Sophie Coustaury. Si les collaborateurs doivent quitter la société, il faut qu’ils aient développé leurs compétences, c’est l’engagement de cet …

  • L’évolution sociétale est là, qui pousse les entreprises à sortir des anciens modes de management pour aller vers plus de collaboration. Cisco France fait partie des entreprises qui réinventent la posture managériale en tablant sur la coresponsabilité.   « La coresponsabilité en management est une véritable tendance de fond qui va bien au-delà de l’effet de mode, qui pousse les entreprises à sortir du système traditionnel top-down pour aller vers des systèmes autoportants », explique Laurence Saunder, administrateur au sein de Syntec Conseil en Management et dirigeante de l’IFAS. L’évolution sociétale est là, les entreprises sont obligées de suivre ce mouvement de …

  • « On se trompe dans l’appréhension de la prévention des risques psychosociaux quand on y mêle la culpabilité ». Pour Karine Merle, enseignante-chercheur à l’Idrac Lyon, il existe une alternative aux approches contraignantes et gestionnaires. Au travers d’une réflexion sur la coresponsabilité, elle suggère une approche par la perception. Point de vue.   De la responsabilité Confusion entre responsabilité et culpabilité, approche négative de la souffrance et des dysfonctionnements : nombre d’observateurs s’accordent pour dire qu’en France, la prévention des risques psychosociaux (RPS) s’inscrit dans des démarches hygiénistes, curatives, avec recherche de fautif. Les choses évoluent, certes, mais cela transparaît encore fortement dans …

  • BSI : Ca vous parle ? Cette année encore, les augmentations salariales risquent d’être réduites comme peau de chagrin. Mais la rémunération va bien au delà du simple salaire net. Et pour en savoir plus sur la fonction RH, n’hésitez pas à consulter notre article dédié au sujet : salaire RH. Le bilan social individualisé (BSI) est un bon moyen de valoriser la totalité des sommes perçues directement ou indirectement par les salariés. Le BSI, c’est quoi ? Un document  qui reprend toutes les composantes de la rémunération du collaborateur : salaire brut, salaire net, partie fixe, partie variable, avantages en nature, …