Les initiatives RH de Valrhona lui valent le label Great Place To Work

par La rédaction

 

Valrhona, le chocolatier de Tain-l’Hermitage, vient de se classer 11eme dans le palmarès de l’institut Great Place to Work. Rassemblant  800 salariés, Valrhona s’est fixé comme leitmotiv l’implication de ses salariés dans sa stratégie d’entreprise. Rencontre avec Philippe Rident le DRH, de Valrhona.

 

Comment fédérez-vous vos salariés autour de l’activité de Valrhona ?

Depuis 2001, nous animons chaque année un événement important qui s’appelle la "Journée des métiers". Dans ce cadre, nous réunissons nos salariés sur une thématique donnée, autour d’ateliers. L’objectif de cette journée est de leur faire connaitre les projets et les missions des différents services et acteurs de l’entreprise. Par exemple, cette année, pour les vingt-cinq ans de notre "Ecole du grand chocolat", la "Journée des métiers", toujours conçue et animée par des personnes internes à Valrhona, sera consacrée aux métiers de l’Ecole autour de la pâtisserie. Par ailleurs, depuis l’année dernière, nous convions une vingtaine de nos collaborateurs à découvrir les plantations. De ce fait,  en 2013 ils se sont rendus en République Dominicaine. Notre objectif est de leur permettre de mieux comprendre notre activité de "sourceur" en cacao et de découvrir sur place notre matière première. Pour ceux, qui ont été choisis et sélectionnés – cadres, agents de maitrise, employés – c’est aussi l’occasion de représenter notre entité auprès de nos clients qui sont également du voyage. 

 

Quelle est votre politique en matière d’égalité homme/femme ?

Si nous avons signé, avec les partenaires sociaux, un accord pour l’égalité homme/femme en 2011, c’est avant tout pour avoir une véritable équité. Les femmes, au même titre que les hommes, doivent pouvoir accéder à des postes à responsabilité. Elles doivent également à niveau et à compétences égales percevoir la même rémunération. Chez Valrhona, nous avons actuellement autant de femmes que d’hommes à évoluer dans l’entreprise. Ensuite certains domaines d’activités sont plus occupés par des femmes comme le marketing, les ressources humaines (…) ; d’autres comme les métiers de la production, de la maintenance (…) rassemblent plus les hommes. Cela dit, nous mettons tout en œuvre pour favoriser la mixité dans ces secteurs. Nous menons notamment l’action "Déployons nos elles", qui nous amènent à promouvoir dans des écoles, des métiers qui sont en général plutôt masculins, auprès d’un public féminin.     

 

Comment impliquez-vous vos salariés dans les décisions stratégiques de l’entreprise ?

"L’Ecole du leadership", à l’origine dédiée aux managers, s’ouvre progressivement à d’autres profils de Valrhona. Ce cursus de formation qui se déroule en quatre modules de deux jours a l’ambition de remettre l’Humain au cœur des enjeux et des problématiques. Il ne s’agit pas de leur apprendre des techniques de management mais de travailler sur des postures.  Lors de ces sessions chacun peut exprimer ce qu’il ressent dire ce qu’il pense, de la manière la plus sincère et directe possible, car nous pensons que c’est le meilleur moyen de faire avancer l’entreprise. Lorsque chacun verbalise la façon dont il vit son métier, les difficultés qu’il rencontre et les partage cela permet de s’entraider et d’entrer dans une dynamique de progression. Dans un avenir proche, l’idée c’est d’associer un maximum de collaborateurs dans cette démarche pour qu’ils soient directement impliqués dans la stratégie de l’entreprise.

 

Gérald Dudouet

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire