Impact du Covid sur la digitalisation de la formation – Picard Surgelés

par La rédaction

Dans le cadre de notre série d’interviews sur la digitalisation de la formation et l’impact de la crise sanitaire, nous avons rencontré Pierre-Jean Cariès, responsable développement RH au sein du groupe Picard. Son activité se concentre sur 3 pôles : développement des compétences, marque employeur et qualité de vie au travail.

Le groupe, spécialiste dans la distribution alimentaire de produits surgelés, séparé en 4 filières (magasin, fonctions support, livraison à domicile, atelier de conditionnement des produits de la mer) compte près de 5 000 salariés et plus de 1 000 points de vente.

La covid a-t-elle poussé le groupe Picard à digitaliser leur formation ?

 

Retour en arrière, avant la crise sanitaire

En complément d’une approche de recrutement essentiellement basée sur les soft skills, le développement des compétences est une priorité forte pour l’enseigne Picard. En matière d’intégration, l’offre de formation comprend une dizaine de modules mixant présentiel (dispensés au siège de l’entreprise, à Issy les Moulineaux) et distanciel. La session phare “À la découverte de Picard” d’une durée d’une journée et demie est notamment organisée pour immerger les collaborateurs dans la culture de l’entreprise, avec au menu un atelier cuisine et dégustation de produits Picard.

 

En résumé, le développement des compétences est basé sur :

  • Des présentiels
  • Des modules e-learnings accessibles via un LMS (Learning Management System) installé sur les ordinateurs des magasins
  • L’accès à un intranet permettant un accès à des ressources documentaires (histoire de l’entreprise…) et à des informations liées à son actualité (news, challenges internes, mobilité via la diffusion des postes à pourvoir…

 

Qu’en est-il des modalités de formation Picard aujourd’hui ?

Si la Covid a pu accélérer la digitalisation de la formation au sein de Picard, il s’avère que l’approche avait largement été initiée avant celle-ci, sous l’impulsion d’une stratégie Ressources Humaines visant à favoriser le développement de nouvelles compétences et qui s’inscrit désormais au cœur du nouveau plan de croissance de l’enseigne, Proxima.

L’enjeu : accompagner la montée en compétences des équipes, en lien avec la mise en place de nouveaux services clients (Click & Collect…) et soutenir le déploiement d’une nouvelle approche managériale.

 

Les formations en présentiel ont-elles survécu à la crise ?

Lors des multiples confinements, les limitations en termes de déplacements ont amené les équipes Développement RH à renouveler l’offre formation, et à imaginer de nouvelles solutions pour garantir toujours un haut niveau de compétences au sein des équipes de l’enseigne redevenue cette année la préférée des Français. Revisite de certains contenus, adoption de nouvelles modalités de formation avec la mise en place de visios via des tablettes dont les magasins sont tous équipés… agilité et adaptation permanentes ont été les maîtres mots face à un contexte sanitaire évolutif, même si le présentiel a pu faire son retour depuis la rentrée de septembre.

 

De nouveaux besoins et un nouvel outil

L’année 2021 a également été marquée par le changement d’un LMS devenu obsolète au profit d’une solution de mobile learning intégrant un outil auteur, fonctionnalité ayant permis le développement plus rapide de nouveaux contenus, à l’image de modules sur les protocoles COVID ou de capsules accompagnant le lancement de nouveaux produits.

Plutôt que d’opter pour l’ajout d’une brique formation à la suite SIRH déjà implémentée au sein de l’entreprise, Picard a ainsi adopté la solution de mobile learning de Beedeez ; les tablettes numériques remplaçant notamment les ordinateurs dans les magasins pour un apprentissage plus ludique et offrant aux collaborateurs plus de souplesse et d’agilité.

Plus ergonomique et plus moderne, l’outil a considérablement modernisé l’expérience d’apprenant, et renforcé la marque employeur Picard.

 

Digitalisation pour la formation Picard, mais pas seulement

En parallèle, Picard a mis en place en avril 2021 la solution Elevo pour la gestion des entretiens de développement et professionnels. Ce choix a notamment été motivé par la volonté de proposer aux 5000 collaborateurs de l’enseigne un outil d’une grande simplicité d’utilisation pour tous : salariés, managers et équipes RH. Résultat de la campagne d’entretiens menée cette année : un taux de réalisation avoisinant les 90%, un excellent score dans le secteur de la grande distribution.

 

Et maintenant ?

Si la digitalisation était déjà une priorité pour la Direction des Ressources Humaines de Picard, le Covid a eu un effet accélérateur et a notamment favorisé l’acquisition d’équipements supplémentaires, à l’image des tablettes, désormais au nombre de 2 dans les plus grands magasins de l’enseigne.

D’autres projets sont également dans l’agenda pour aller encore plus loin dans le domaine du social learning et pour optimiser l’offre de formation avec des modules plus courts (micro-learnings) mais surtout personnalisés en fonction des niveaux d’expertise des collaborateurs sur chaque compétence.  

 

Margaux Fusilier

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire