Faisons le point sur les avantages et inconvénients du e-learning

par La rédaction

Aujourd’hui, les formations en e-learning occupent de plus en plus de place dans l’univers de la formation en entreprise. Une tendance qui s’explique en partie par la crise sanitaire. Mais aussi parce que l’e-learning présente de nombreux avantages pour les entreprises, les formateurs et les salariés. Cependant, certaines organisations hésitent encore à passer le cap. Souvent faute de connaissances sur cette modalité pédagogique. Alors, quels sont les avantages et inconvénients du e-learning ? Faisons le point ensemble.

 

Quels sont les avantages du e-learning ?

 

Flexibilité de l’e-learning

Commençons par l’un des principaux avantages du e-learning : la flexibilité qu’il apporte à la formation professionnelle. En effet, à l’inverse de la formation en présentiel, celle en e-learning n’impose aucune obligation en matière d’horaires, de temps ou de rythme d’apprentissage.

Grâce au contenu digital, les apprenants peuvent se former à distance où et quand ils veulent, quel que soit l’ordre des modules de formation.

Ainsi, la flexibilité de l’e-learning tend à réduire la frustration souvent ressentie vis-à-vis des contraintes de la formation et contribue à renforcer l’engagement des collaborateurs.

 

Réduction des coûts de formation

Nous le savons, la formation en présentiel classique peut vite représenter un certain budget pour l’entreprise :

  • frais de location d’une salle ;
  • coûts de déplacement et d’hébergement des apprenants ;
  • rémunération d’un formateur externe ;
  • perte du temps de travail, etc.

Mais ce n’est pas le cas des formations en e-learning dont les parcours pédagogiques sont intégralement suivis en ligne. D’ailleurs, il est aussi bon de souligner que la formation en ligne ne nécessite que très peu de ressources matérielles : un ordinateur et une connexion suffisent. 

L’entreprise peut donc s’affranchir d’un grand nombre de contraintes budgétaires liées à la formation du personnel. Et ainsi, réaliser d’importantes économies de temps et d’argent grâce à la formation à distance.

 

Pilotage de l’acquisition des compétences

Dans le cadre d’une formation 100 % numérique, l’ensemble du parcours pédagogique, y compris son suivi, se fait en ligne. De ce fait, en plus de délivrer les supports de cours, la plateforme digitale (LMS par exemple) se charge aussi de collecter toutes les informations liées à la progression de chaque apprenant. 

Ces données s’adressent alors :

  • au formateur qui analyse les résultats et suit avec précision l’acquisition des connaissances ;
  • au service RH qui supervise l’avancement du plan de développement des compétences ;
  • aux salariés qui identifient leurs points faibles/points forts et, en fonction, modulent leur parcours d’apprentissage. 

L’intérêt est donc de pouvoir détecter les faiblesses des apprenants, mais aussi celles des contenus pédagogiques. Ceci afin d’ajuster la formation pour la rendre plus efficace

 

Opportunité de former plus d’apprenants

L’opportunité de former plus d’apprenants représente l’un des autres atouts du e-learning. En effet, nous l’avons vu un peu plus haut, la formation en ligne est accessible partout et tout le temps. 

Tous les salariés peuvent donc accéder aux contenus pédagogiques, sans que des contraintes de places viennent ralentir le programme de formation. 

 

Quels sont les inconvénients du e-learning ?

 

Solitude de l’apprenant : le premier inconvénient du e-learning

L’absence d’interactions sociales s’illustre comme l’un des principaux inconvénients du e-learning. En effet, avec ce type de formation, les apprenants se retrouvent seuls face à leur écran. Les possibilités d’échanger avec un formateur ou les autres participants à la formation sont donc très limitées. 

Un contexte qui peut engendrer un manque de motivation et, par conséquent, retarder de manière significative l’apprentissage.

Toutefois, le développement de nouvelles technologies pédagogiques facilite l’intégration de chats, forums d’apprenants ou classes virtuelles. Les parcours de formation e-learning devraient donc évoluer peu à peu pour devenir plus interactifs.

Manque de personnalisation de la formation

Autre inconvénient des formations en ligne : le manque de personnalisation du contenu. Car si elles sont conçues pour transmettre l’ensemble des cours à suivre, le plus souvent les ressources pédagogiques en e-learning sont standardisées. Elles ne s’adressent donc pas à un apprenant et à ses problématiques, mais à une cible au sens large.

Et c’est bien là tout le problème. L’engagement des collaborateurs dans le processus d’apprentissage est important. Mais quand ils ne se sentent pas concernés, ils ont alors tendance à se désintéresser de la formation. Ce qui est d’autant facile dans le cadre d’un apprentissage à distance. Et, dans ce cas, la formation e-learning n’atteint pas ses objectifs.

 

Absence de mise en pratique

Le plus souvent, le parcours e-learning est parfaitement adapté à l’apprentissage théorique. En revanche, cette méthode est beaucoup moins efficace quand il s’agit d’apprendre par la pratique. 

En effet, il est difficile d’enseigner à l’apprenant la manière de réaliser des gestes plus ou moins techniques en s’appuyant uniquement sur du contenu digital. 

Selon la discipline et les compétences visées, les formations en ligne doivent donc être complétées par des exercices pratiques. Car, à défaut, elles atteignent rapidement leurs limites.

 

Problématique des outils numériques

Alors que le présentiel réduit le recours aux outils numériques, ceux-ci sont indispensables pour suivre un apprentissage à distance. Or, cette dépendance de la formation au digital peut être un frein pour les apprenants. C’est par exemple le cas s’ils ne maîtrisent pas totalement les nouvelles technologies ou ne disposent pas d’une connexion Internet fiable.

Il en est de même pour les formateurs qui doivent maîtriser la plateforme e-learning d’une part, et les outils de conception pédagogique d’autre part. Sans quoi préparer et diffuser les cours pourrait rapidement s’avérer fastidieux. 

Au besoin, il est donc nécessaire d’accompagner l’apprentissage à la maîtrise des compétences numériques. Et ce, en amont de la formation afin que celle-ci soit efficace.

 

Les avantages et inconvénients du e-learning : quelle conclusion ?

Gain de temps, réduction des coûts, optimisation du suivi pédagogique… Les atouts du e-learning sont multiples

Mais c’est aussi le cas de ses faiblesses qui peuvent être de véritables freins. Toutefois, l’on notera sur ce point que les récentes innovations (blended learning, social learning…) tendent à atténuer les défauts de ce type de formation. 

Il revient donc à chaque organisation d’analyser les avantages et inconvénients du e-learning. Ensuite, il ne reste plus qu’à franchir le pas.

 

Jessica Biot

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire