Recrutement : des conseils efficaces à chaque étape du processus

Le marché de l’emploi a beau être en plein essor (1 entreprise sur 2 est en phase de recrutement), 44% des entreprises ont pourtant des difficultés à recruter. Manque d’attractivité ? Absence de visibilité ? Au-delà du flux des annonces, comment maximiser ses chances pour trouver le bon candidat ? Voici quelques conseils à suivre.

 

En AMONT : bien travailler sa marque employeur

Demandez-vous en premier lieu si vos difficultés de recrutement sont liées ou non à un manque de candidats dans votre secteur d’activité.

Le cas échéant, il s’agirait davantage de booster l’image de l’entreprise pour la rendre encore plus séduisante aux yeux des candidats. C’est pourquoi travailler sa marque employeur apparait comme primordial pour attirer les (meilleurs) candidats.

 

Diffuser une image positive

Pour déployer une communication vivante et au plus proche des candidats, rien de tel que les réseaux sociaux pour suivre la vie de votre entreprise. LinkedIn ou Instagram créent un lien direct de proximité avec vos salariés et les futurs candidats. La diffusion de photos de votre dernier team building ou de votre soirée d’anniversaire, présentant une ambiance joyeuse et détendue, contribue à transmettre une image positive aux futurs candidats et à valoriser votre culture d’entreprise. Raconter l’ADN de son entreprise, c’est aussi, par exemple, évoquer, sans emphase et opportunité promotionnelle, votre soutien à des associations pour une cause qui vous tient à cœur : cet engagement solidaire participe pleinement à la construction de votre identité.

Mettez donc toutes les chances de votre côté ! Il n’est pas rare, aujourd’hui, de remettre à chaque nouveau salarié un welcome pack entreprise. Composé de petits cadeaux, parfois logotés, ce kit de bienvenue est un point d’ancrage supplémentaire du nouvel arrivant dans votre entreprise, et aura un écho chaleureux et tangible auprès des autres candidats.

 

Mieux vendre son activité

Aujourd’hui, le rapport de force a changé : ce sont les candidats qui choisissent leur entreprise plutôt que l’inverse. Certains secteurs en tension souffrent de l’image décalée du grand public sur les métiers qu’ils proposent. Afin de dynamiser son recrutement d’agents ferroviaires, la SNCF s’est liée avec TikTok en diffusant des vidéos d’employés et en s’adressant directement aux jeunes. Présenter ainsi son activité de manière originale via une vidéo de recrutement d’entreprise la rend plus attrayante aux yeux des futurs candidats. Au final, les témoignages vidéo ou podcast, tout comme les visites d’entreprise, balaient certaines idées reçues sur le poste et peuvent donner envie à certains de postuler.

 

Rassurer par une démarche RSE pertinente

Santé, environnement, qualité de vie au travail importent autant que le salaire et les missions proposées. Il est donc appréciable de montrer que vous êtes engagé dans la protection de vos salariés (produits dangereux remplacés par des produits sains pour l’employé et l’environnement) comme dans la valorisation de sa carrière (évolution de son parcours, formation continue). Luminosité et végétalisation des bureaux, agencement d’espaces d’échange ou d’isolement collectif et individuel, espaces de loisirs… Repenser l’aménagement de vos locaux en expérience de travail agréable à vivre pour tous est aussi un atout pour le recrutement des talents de demain tout en préservant la personnalité de l’entreprise.

 

La RECHERCHE de candidats : multiplier les canaux de diffusion

 

L’étape cruciale du sourcing des candidats

Elle dépend beaucoup de la diffusion de l’annonce. La démarche la plus classique est de passer par Internet. Site web de l’entreprise ou plateformes d’offres d’emploi généralistes ou spécialisées sont les premiers leviers à votre service. Et si cela ne suffit pas : appuyez-vous sur les nouvelles méthodes de recrutement.

Inspiré du speed-dating, le job dating offre la possibilité aux recruteurs de grandes entreprises d’organiser de manière informelle des rencontres express avec de futurs candidats. Ce premier filtrage a l’avantage de dénicher la perle rare mais aussi de réajuster son offre par rapport aux personnalités rencontrées.

Utiliser son réseau professionnel interne et externe est également un moyen efficace pour faire venir des candidats, comme faire appel aux grandes écoles, qui fourmillent d’étudiants en recherche d’emploi. La cooptation implique, quant à elle, davantage vos salariés dans l’évolution de l’entreprise. Par la recommandation de candidats, via son carnet d’adresses personnel, le collaborateur devient un prescripteur et un ambassadeur de premier plan à fidéliser et à valoriser. Mais gare à la formation d’employés “clones” qui priverait l’entreprise de profils plus diversifiés.

 

Rédiger une annonce cohérente par rapport au poste

Exit le mouton à 5 pattes et les annonces qui font miroiter monts et merveilles : votre offre d’emploi doit aller droit au but, avec une accroche courte et percutante qui fait la différence. Adaptez aussi votre ton (tutoiement, ajout d’emojis, humour) avec le profil des candidats recherchés et votre culture d’entreprise. Sélective, cette stratégie s’avère gagnante dans le cas de profils bien ciblés. Dans une vidéo corporate, la Marine Royale anglaise dissuade 99,99% des personnes de postuler afin de n’attirer que des profils d’excellence.

Après avoir décrit les caractéristiques du poste, les compétences et les missions, laissez la place aux softs skills (compétences transversales) afin de révéler la personnalité de chaque candidat.

L’indication du salaire et des modes d’organisation du travail sont parmi les critères les plus recherchés par le candidat. Télétravail, horaires flexibles, semaine de 4 jours, tous ces éléments sont scrutés et déterminants pour séduire et retenir l’attention des candidats.

 

Des petits détails qui font la différence

La diffusion de votre annonce aura plus d’impact si vous la postez en début qu’en fin de semaine. Attention au moment de sa diffusion : le lundi plutôt que le vendredi, entre 9h30 et 11h30, est le bon moment pour attirer l’œil des candidats à la recherche d’emploi.

 

Le JOUR J et APRÈS : mener des entretiens positifs et bienveillants

 

Un accueil chaleureux

Il est bien fini le temps des entretiens avec des questions pièges qui déstabilisent le candidat. Oubliez le rapport de force anxiogène : le mot d’ordre désormais est un échange gagnant-gagnant afin de le mettre à l’aise. Dès son arrivée dans l’entreprise, il doit déjà ressentir l’adéquation entre le discours de l’annonce et la teneur de l’entretien.

 

Un partage du temps de parole et une immersion dans l’entreprise

Afin d’éviter les traditionnelles réponses au match de questions-réponses trop préparées, candidat et employeur ou RH doivent faire preuve d’une grande sincérité dans les échanges. Une écoute approfondie du candidat pose les bases d’un entretien bienveillant pour établir de bonnes relations pour la suite.

Dans le cas de métiers techniques, pourquoi ne pas effectuer un exercice afin de tester en direct ses compétences techniques.

Faire venir un membre de votre équipe pour parler concrètement des tâches qui lui seront confiées est une stratégie payante : en plus d’avoir un avis supplémentaire, elle favorise une prise de poste et une intégration plus rapides.

 

Établir des critères de sélection et un suivi des candidatures

Si la préparation de l’entretien (trame) et sa conduite demandent méthode et bon sens, la sélection demande analyse et rigueur. Rentrer tous vos critères de sélection et commentaires sur les différentes candidatures dans un tableau de suivi rassemble en un seul point toutes vos observations. Vous pourrez ensuite évaluer ce qui a ou n’a pas fonctionné en les modifiant pour vos prochains entretiens.

En effet, apprendre de ses erreurs, des recrutements et intégrations ratés, est une leçon de vie toujours profitable à tous. D’un point de vue employeur, renouer avec l’engagement, accepter la flexibilité, miser sur la transparence, et donner un vrai sens à la qualité de vie au travail sont des actions concrètes et incontournables à mettre en place pour réussir vos futurs recrutements. Et si votre nouveau talent était déjà en interne ?

 

Articles RH en relation

Comment mettre en place un projet de dématérialisation ? 

L’Eden Place : la pause-déjeuner connectée 

La dématérialisation RH, un projet porteur des entreprises