Recrutement : SNCF célèbre 10 ans d'engagement dans les quartiers

par La rédaction

Le 23 juin 2016 à Saint-Denis, SNCF célèbre les 10 ans des « Rendez-Vous Égalité & Compétences », une initiative en faveur de l’emploi dans les quartiers prioritaires. A cette occasion, SNCF proposera plus de 150 postes à pourvoir pour les jeunes des quartiers.

Organisé par le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, cet évènement accueillera un forum de recrutement durant lequel SNCF proposera plus de 150 postes pour les jeunes issus des quartiers prioritaires. Ces postes en région seront ainsi proposés en Ile-de-France pour les métiers des secteurs de la maintenance, de la conduite et du commercial au sein du groupe SNCF et des filiales Keolis et ICF (Immobilière des chemins de fer). Depuis 10 ans, près de 7 000 personnes issues des quartiers prioritaires ont ainsi été recrutées par SNCF.

Cette démarche traduit la volonté de SNCF de mettre l’égalité des chances au cœur de sa politique de recrutement. Cette priorité a été affirmée dès 2004 avec la signature de la « Charte de la diversité » et réaffirmée en 2013 avec la signature de la « Charte Entreprise & Quartiers ». En allant à la rencontre de candidats absents des filières classiques de recrutement, souvent exposés au phénomène d’autocensure, les « Rendez-vous Egalité & Compétences » s’appuient sur un travail de partenariat et de proximité avec les structures associatives des quartiers qui réalisent en amont la sélection des candidats. Le processus de recrutement est ensuite délocalisé au cœur des territoires. En 2015, le recrutement dans ces territoires a représenté 17% des embauches annuelles, soit 850 personnes recrutées en CDI.

Ce « Rendez-vous Egalité & Compétences » sera également l’occasion pour SNCF de faire le point sur la situation de l’emploi dans les quartiers prioritaires et de partager les bonnes pratiques relatives à l’intégration de ces candidats aux côtés d’autres acteurs engagés.

Pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes éloignés de l’emploi, SNCF est également investi dans deux autres dispositifs que sont le service militaire volontaire et les emplois d’avenir

Le service militaire volontaire : Mis en place après les attentats de janvier 2015, ce dispositif vise à faciliter l’insertion professionnelle des jeunes en leur proposant un parcours de formation et d’insertion de 6 à 12 mois, rémunéré. 

En mars 2016, la première promotion comprenant 39 jeunes a rejoint les différents établissements de SNCF. Au cours de ce stage, les jeunes volontaires ont découvert et se sont formés à un métier, parmi lesquels opérateur de la voie ferrée, agent de sûreté ferroviaire, agent commercial, opérateur de maintenance matériel. A l’issue d’une double évaluation par l’armée et par SNCF, les stagiaires ayant validé ces deux formations complémentaires ont la garantie de pouvoir se présenter aux épreuves de recrutement SNCF pour une embauche en CDI, CDD ou en contrat d’alternance.

Les emplois d’avenir : SNCF a signé le 30 octobre 2012 une première convention avec le Ministère du travail dans laquelle elle prévoyait de créer au moins 500 emplois d’avenir sur la période 2013-2014. Ce dispositif s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, peu ou pas qualifiés et rencontrant des difficultés sociales. 

Cet objectif ayant été atteint, un second accord portant sur 250 emplois supplémentaires a été signé pour la période 2014-2015 portant à 750 au total le nombre d’emplois d’avenir proposé au sein de SNCF. Depuis 2012, 750 jeunes ont ainsi été accueillis dans 130 établissements SNCF, 141 ont été embauchés en CDI, 360 sont encore en cours de contrat.

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire