La 2ème édition des Challenges Citoyens CGI, une réussite !

par La rédaction

 

C’était à la Bellevilloise qu’était organisée jeudi 27 mars dernier la cérémonie de remise des prix des Challenges Citoyens CGI.

 

Topo :

Les Challenges Citoyens sont ouverts aux étudiants français à l’initiative d’un projet sur l’une des 6 thématiques citoyennes, soumises par CGI :

– Egalité hommes / femmes

– Handicap

– Environnement

– Solidarité internationale

– Education

– Réduction de la fracture numérique

 

Dans quel but ?

Permettre aux étudiants d’avoir une chance de remporter une bourse de 25 000€ qui servira à concrétiser le projet dont ils sont à l’initiative.

Le deuxième objectif pour CGI est de montrer à la face du monde qu’elle est une entreprise « qui fait vivre les valeurs qui lui sont importantes », selon les propos de Gilles Le Franc, Vice-Président CGI. Julien Cotte, Directeur du Recrutement CGI, énumère ces valeurs : « volontarisme, solidarité et entrepreneurship ».

 

Suite à ce discours d’entrée, qui nous aura également appris que pas moins de 200 dossiers ont été soumis depuis l’ouverture du concours, c’est Philippe Gaudin, fameux journaliste et reporter TV et radio, qui prit le relais pour l’animation de la soirée.

 

A chaque thème son représentant CGI :

 

Gwenaëlle Costa le Vaillant, Directrice RSE CGI et marraine du thème « Egalité Hommes / Femmes », nous apprend que « les femmes représentent actuellement en moyenne 25% des effectifs en entreprise dans les domaines du numérique et de l’ingénierie, et que seulement 17% des ingénieurs en France sont des femmes ».

Aux côtés de Centrale Lille et de son projet oeuvrant pour l’égalité H/F dès le lycée, et des Mines de Saint-Etienne avec son idée de « marrainage », c’est finalement Science Po qui a remporté le prix avec son projet d’égalité politique. Le but est d’organiser une journée de rapprochement entre étudiantes et femmes parlementaires afin d’échanger au sujet de la parité. Le jury a trouvé le projet « enthousiaste et réaliste ».

 

Le thème « Solidarité internationale », parrainé par David Chiron, Chargé de projet CGI, a été remporté par les Mines d’Albi avec son projet de recyclage de déchet en milieu rural au Togo. Les gagnants nous ont confié que la suite de la mission se poursuivrait à partir du mois de mai où quelques élèves partiront sur place pour initier les habitants à quelques mesures de recyclage au quotidien, tout en apprenant le dialecte local parlé par 90% de la population du village.

 

Monique Charpentier, Responsable Mission Emploi Handicap et marraine du thème « Handicap »,  a souhaité rappeler au public la signature du 3ème accord d’entreprise par CGI, pour confirmer leur engagement en faveur des personnes en situation de handicap.

Malgré de beaux projets tels que l’élaboration d’un documentaire mondial par Science Po Paris, ainsi que l’organisation d’une régate entre étudiants et entreprises (valides et invalides) par SPI Dauphine, c’est l’idée de ECE Paris qui a séduit le jury grâce à son projet de création de « fauteuils de transfert ». Le projet est parti du constat qu’actuellement les personnes en fauteuil roulant doivent laisser ce dernier en soute lorsqu’elles souhaitent prendre l’avion, ce qui les prive de liberté et d’indépendance au sein de l’aéroport en attendant leur vol. Le jury a trouvé l’idée originale, créative mais surtout elle correspond à un vrai besoin et pourra être mise en place sur du long-terme.

 

Derrière le thème « Environnement », selon les propos d’Aurélien Gueury, parrain du thème et Expert en RSE au sein de CGI Amiens, se cache une véritable « volonté de faire évoluer les choses ». Il a pu constater « l’implication des gens au cœur des projets », ce qui a fait germer de belles idées au sein des étudiants participants. C’est finalement le projet ACT (Acting to Change Tomorrow) mené par les étudiants de l’école Audencia à Nantes, qui a conquis le jury, de par la pluralité de ses effets bénéfiques : en effet, le projet a pour but de développer des ruches sur le toit d’un centre dédié aux sans-abris ; il œuvre donc pour deux causes : la lutte contre la disparition des abeilles, et l’implication des sans-abris, pour les aider à reprendre confiance en eux et en les autres.

 

« Il faut être acteur de son avenir (…) et il faut s’ouvrir aux autres pour développer son réseau », sont les propos de Marie-Claude Boisjibault, marraine CGI pour NQT, pour introduire le thème « Education ». Et c’est l’école Central Marseille qui remporte le prix grâce à son système de tuteurs-tutorés lors d’un stage, et son idée d’élaborer un court-métrage dans le but de « faire bouger les préjugés » et montrer à tous que les études supérieures sont accessibles même dans les quartiers défavorisés.

 

Sur le thème « Réduction de la fracture numérique », c’est Fabien Cauchi, Directeur Adjoint Business, qui nous informe, en tant que parrain, que « la fracture de l’information est réelle, et que de nos jours l’information passant essentiellement par le numérique, la fracture est donc devenue numérique ». Le jury a sélectionné le projet « Tape ton CV, le tour est joué » de l’EDHEC Lille pour récompenser « le fait de s’engager vers une population vers laquelle on ne va pas naturellement ». En effet, le projet consiste à accompagner les jeunes mineurs incarcérés à se créer un CV afin de faciliter leur réinsertion professionnelle en période post-carcérale.

 

En bonus, les 3 « coups de cœur » :

 

  • Le coup de cœur du jury s’est tourné vers le projet d’UTC « Tous Unis pour la Cité » pour son « cumul des catégories » (le projet est en lien avec plusieurs thèmes, notamment le handicap, l’éducation, l’environnement…) et ses nombreuses valeurs telles que le bénévolat, le partage… Une journée de bénévolat sera donc organisée en septembre prochain, dans le but de rénover structures privées ou publiques et de prendre soin de l’environnement.

 

  • Le coup de cœur des internautes, qui a rassemblé plus de 1000 votants depuis fin janvier et représenté plus de 13 500 votes, a élu le projet « Nantes Eau Brésil » de l’école Centrale Nantes. L’idée est d’améliorer le quotidien de tout un village, en leur offrant un accès à l’eau potable, au recyclage, et en lançant un site internet dédié à développer l’écotourisme.

 

  • Enfin, le coup de cœur des membres CGI, représentant plus de 10 000 votes via l’intranet CGI, s’est porté sur la construction d’éoliennes au Sénégal, par l’école INP de Grenoble. Les étudiants porteurs du projet vont maintenant suivre une formation quant à la commande de matériel et la construction d’éoliennes, afin de pouvoir répondre au besoin des habitants du village en termes d’énergie électrique.

 

 

Pour conclure cette cérémonie de remise des prix Challenges Citoyens CGI, Philippe Gaudin a choisi ces trois mots pour résumer l’esprit de cette soirée, et à juste titre, pour souligner l’effet revigorant de toutes ces initiatives, qu’elles aient été récompensées ou non ce soir-là : « Yes we can! ».

 

#ChallengesCGI, le hashtag Twitter de la soirée, a été honoré par une multitude de tweets tout au long de la soirée, aussi bien de la part des participants que des étudiants absents qui encourageaient leurs pairs. myRHline était également présent le jeudi 27 mars dernier et a contribué au LiveTweet de l’event. N’hésitez pas à consulter le hashtag ici.

 

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire