Comment éviter de perdre vos meilleurs collaborateurs ?

par La rédaction

Par Luc Loquen, Expert en Ressources Humaines, Directeur des solutions RH chez Val Informatique.
 
 
Il n'est pas rare de constater qu'un collaborateur, que l'on pensait convenablement payé et convenablement suivi par son supérieur hiérarchique direct, quitte l'entreprise sans que l'on ait pu percevoir de signe précurseur de ses intentions.
 
 
Ce phénomène est très perturbant et très coûteux pour l'entreprise. En effet, il déstabilise l'organisation, insécurise temporairement les collègues de travail et crée des doutes sur l'efficacité des services RH. Il coûte cher en frais de formations engagées, frais de recrutement, ajustement de salaires et perte momentanée de productivité de l'équipe.
 
 
Il est possible d'éviter de tels désagréments en permettant, à chaque collaborateur, d'échanger à tout moment avec ses managers et les services RH.
 
 
Cela suppose une vision dynamique et permanente des portefeuilles de compétences des collaborateurs et des compétences à mobiliser dans les postes ou les projets de l'entreprise. Ces éléments doivent être accessibles par tous les acteurs de la chaine managériale.
Hier on parlait de GPEC ou d'entretiens annuels d'activité. Aujourd'hui, le management doit se doter d'outils lui offrant une réactivité de tous les instants afin de mieux  dialoguer avec les collaborateurs. Ces mêmes collaborateurs qui cherchent en permanence, à valoriser le mieux possible leur savoir-faire opérationnel et à en acquérir de nouveaux, pour sans cesse augmenter leur employabilité et la valeur marchande de leur contribution.
 
 
On peut objecter que tous les collaborateurs ne se situent pas dans une démarche aussi dynamique. Il est vrai que le raisonnement n'est valable que pour les collaborateurs les plus engagés et actifs mais dont il faut aussi observer qu'ils sont les plus contributifs en terme de valeur ajoutée pour l'entreprise.
Aujourd'hui un éditeur de logiciel SIRH doit se situer dans cette perspective managériale et accompagner ces clients en leur permettant de disposer d'outils simples et le moins coûteux possible. Ces outils doivent permettre un ajustement permanent de l'entreprise à ses enjeux stratégiques et aux trajectoires de ses collaborateurs.
 
 
C'est pour cette raison que Val informatique s'est doté d'un comité scientifique, composé de clients visionnaires et de cinq chercheurs internationaux spécialisés dans la gestion des compétences. Ce comité a pour ambition d'anticiper les rapides évolutions qui vont redistribuer sensiblement la création de valeur dans nos entreprises et construire les RH de demain.
 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire