SHL assure l’adéquation entre la stratégie d’entreprise et les compétences des hommes

par La rédaction

SHL met en œuvre cette solution pour accompagner les entreprises dans le développement de leurs forces, en cette période de sortie de crise.

Alors que l’activité économique montre d’évidents signes de reprise, les entreprises ont besoin d’indicateurs clairs tendant à déterminer si leurs collaborateurs sont aujourd’hui capables de mener à bien la stratégie choisie.

Si les entreprises aiment à affirmer que leurs employés sont leurs « meilleurs atouts », rares sont celles en mesure d’évaluer précisément leurs forces et/ou leurs faiblesses ; le plus souvent par manque d’informations sur leurs employés, que ce soit au niveau global ou local. Bien qu’elles aient déjà quelques données sur leurs « talents », celles-ci se révèlent en effet bien souvent incohérentes, manquant de précision et de recul pour être utiles à la prise de décisions stratégiques. Peu, par exemple, sont celles à pouvoir répondre aux questions suivantes, aussi cruciales soient-elles dans le cadre de leur activité :

Qui sera notre prochain PDG ? Avons-nous en interne les bonnes compétences pour mener à bien notre stratégie ? En cas de reprise ou de fusion avec une autre société, où se situeront les lacunes et les doublons en termes de Talents ? Comment fidéliser, motiver et organiser au mieux les meilleurs en cas de restructuration ? Comment se situent nos leaders actuels en termes de compétences ?…

En s’appuyant sur la solution d’SHL, il est dorénavant possible, pour une organisation, de :

– Déterminer les forces en termes d’individus et d’organisation ainsi que les possibilités de développement,
– Identifier les employés répondant aux besoins de l’activité de l’entreprise,
– Appréhender les talents et les compétences qui accompagneront le changement,
– Définir au mieux ses besoins de recrutement, ses enjeux en termes de capital humain…

A l’issue de ce « Talent Audit », chaque société peut ainsi espérer : augmenter ses performances, évaluer la capacité de ses employés à mener une stratégie globale, prévoir les lacunes des futurs leaders et faciliter les plans de succession, prendre des décisions de management objectives et pertinentes suite à une restructuration, identifier les forts potentiels, fidéliser les meilleurs employés,  ou encore réaliser une acquisition ou une fusion dans les meilleures conditions.

Stéphane Amiot, Vice-Président Europe de l’Ouest d’SHL, explique : « Malmenées par la crise, les sociétés savent que la bonne gestion de leur capital humain est un facteur déterminant pour profiter au mieux des premiers signes de reprise. La « People Intelligence » participe d’une telle démarche. Suivre et analyser les performances passées, capitaliser sur les forces en présence, motiver et anticiper les besoins à venir, tels sont les clés de leur développement à venir. »

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire