5 conseils pour motiver vos salariés à l’apprentissage

par La rédaction

L’apprentissage d’une langue, d’une compétence technique ou d’un outil digital a souvent bien du mal à convaincre le salarié. Effectivement, ce dernier est peu motivé par ces formations et se demande bien ce qu’elle pourrait lui apporter. Le rôle des RH est de convaincre les salariés que l’apprentissage est utile pour son évolution professionnelle. Grâce à ces 5 conseils, vous arriverez plus facilement à les motiver à se former en y prenant même du plaisir.
 

1. Donnez leur (un peu) le contrôle

C’est bien connu, pour donner l’envie d’apprendre quelque chose à une personne, il faut lui faire croire que l’idée vient d’elle-même. C’est la même chose concernant l’apprentissage. En effet, les salariés souhaitent avoir un certain contrôle sur leur environnement et sur ce qu’ils souhaitent faire. La meilleure manière de leur donner envie de réaliser l’apprentissage d’une compétence, c’est de parler aux salariés. Il faut savoir ce qu’ils aiment ou pas apprendre et comment préfèrent-ils réaliser cet apprentissage. En connaissant leurs attentes, il sera plus facile de leur recommander des cours de formation. Ainsi, le salarié aura l’impression qu’il dispose d’une personnalisation de son parcours et gagnera en confiance.
 

2. Faire comprendre la pertinence de l’apprentissage

Le salarié doit comprendre le pourquoi de l’apprentissage qui lui est proposé. Votre rôle en tant que RH est de lui faire assimiler les avantages et les applications de connaissances qu’ils vont pouvoir acquérir. Le salarié doit être persuadé que la formation qu’il va recevoir va lui permettre de s’améliorer et de peut-être développer de nouveaux softs skills.

3. offrez leurs des défis personnels…

La motivation des salariés vient plus facilement lorsqu’ils ont des objectifs à poursuivre. Un objectif incertain et personnel est encore plus gratifiant. En donnant un défi au salarié par le biais de l’apprentissage, vous favorisez son implication dans l’entreprise. De plus, ce dernier aura une nouvelle fois l’impression d’un parcours personnalisé. Par ailleurs, L’apprentissage devra apparaître comme le seul moyen pour lui de parvenir à son objectif.
 

4. … et collectifs !

Des défis collectifs permettent aux salariés de se mettre en concurrence. En effet, cette stratégie permet de développer la compétitivité des salariés qui vont se dépasser pour être le meilleur durant l’apprentissage. Bien entendu, cet esprit de compétition doit se réaliser dans un esprit amical, le but est que les salariés s’aident entre eux et non l’inverse. De plus, L’émulation par le collectif leur permet d’être plus responsable durant l’apprentissage. Ainsi, ils sont encore plus motivés à atteindre leurs objectifs.
 

5. Attention aux Récompenses

Les points de vue diffèrent selon chaque professionnel RH. Mais bien souvent, une récompense est prévue pour les employés ayant acquis une compétence nouvelle par l’apprentissage. Bien sûr, c’est un parfois un bon moyen pour motiver les salariés à se former. Néanmoins, cela n’améliore pas forcément le rendement ou l’implication des salariés car d’autres facteurs entrent en jeu. La motivation des salariés s’apprécie à chaque instant et non pas suite à une récompense.
 
Timothée DECAUDIN
 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire