Quelles tendances RH en Europe en 2010 ? Résultats du benchmark européen du CRF institute

par La rédaction

CRF Institute, organisme indépendant créé en 1991 à l’origine des projets Top Employeurs, annonce aujourd’hui les résultats de son benchmark européen des pratiques des entreprises en matière de ressources humaines.
 
Réalisée auprès de 327 sociétés labellisées Top Employeurs dans 9 pays (Belgique, France, Allemagne, Italie, Espagne, Suisse, Pays-Bas, Royaume-Uni, Pologne), cette étude annuelle met en exergue les spécificités nationales des entreprises en matière de recrutement, de gestion des talents, d’aménagement du temps de travail, de culture d’entreprise et de rémunération.

 

L’importance de la fonction Ressources Humaines dans l’entreprise en Europe en 2010
En 2010, la fonction ressources humaines a un rôle crucial dans la stratégie de l’entreprise pour 67% des Top Employeurs (contre 74% en 2009). Cette importance est très marquée au Royaume-Uni et en Espagne, où plus de 85% des sociétés sondées insistent sur le rôle fondamental des politiques RH pour la formation et le succès opérationnel des équipes. L’impact n’est pas aussi dominant en France et en Italie où seules 60% des entreprises considèrent ce département comme « crucial » dans la stratégie de l’entreprise.
 
Gestion des talents et Formation, priorités des départements Ressources Humaines en 2010
Alors que le recrutement était la priorité des Top Employeurs européens en 2009, la gestion des talents et la formation sont en 2010 les préoccupations principales des départements Ressources Humaines. En France, les cinq priorités avancées en matière de ressources humaines sont :
1. La formation & le développement
2. La gestion des talents
3. Le management de la performance
4. Le recrutement
5. La définition des plans de succession, (en hausse significative de 13% par rapport à 2009)
 
Les prévisions de croissance des effectifs revues à la baisse pour les 3 prochaines années
La proportion des entreprises prévoyant une hausse des effectifs pour les trois prochaines années a chuté en 2010, avec seulement 51% des Top Employeurs présageant une augmentation de la masse salariale, contre 62% en 2009. Le Royaume-Uni, la Suisse et la Pologne sont les plus optimistes quant à la croissance des effectifs dans leurs entreprises, alors que la France est la plus pessimiste, avec 32% des sociétés prévoyant une hausse des effectifs, 37% une stagnation et 31% s’attendant à une baisse.  

La France, championne d’Europe de l’absentéisme avec la Pologne
Les résultats du benchmark européen 2010 font état d’un taux d’absentéisme global légèrement plus faible que celui de l’année précédente, passant sous la barre des 4%. La France et la Pologne demeurent les mauvais élèves de ce classement, avec des taux d’absentéisme supérieurs à 5%.
 
Des programmes d’aménagement du temps de travail légèrement moins généreux en 2010
En 2010, les Top Employeurs sont légèrement moins généreux sur les programmes d’aménagement du temps de travail, notamment en ce qui concerne les offres de temps partiel, la mise en place d’heures flexibles, le travail à distance ou encore les arrêts spéciaux pour les parents. A l’inverse, les offres de congés sabbatiques (offerts par 89% des Top Employeurs français, record européen), de formation, et de réduction des heures supplémentaires progressent.

Diversité & engagement des salariés sont les maîtres mots de la culture d’entreprise en 2010  
Au niveau européen, les entreprises accordent de plus en plus d’importance à la diversité de leurs équipes, 64% en faisant une priorité stratégique cette année contre 52% en 2009. Cette tendance est très forte en France et au Royaume Uni (75% des entreprises en faisant une priorité), et contraste avec la Suisse où la moitié des sondés n’en font pas une priorité. A noter également au niveau européen le pourcentage de femmes en hausse dans l’effectif global des sociétés (39% en 2010 contre 37.6% en 2009) tout comme aux postes de management (19.2% en 2010 contre 18.6% en 2009) L’engagement des salariés prend également du poids dans beaucoup d’entreprises européennes. On note ainsi une hausse globale de 8% des actions visant à améliorer l’engagement des salariés, cette tendance étant notamment très forte au Royaume Uni.

 

Des rémunérations plus élevées en Europe du Nord qu’en Europe du Sud

  GRADUATE GRADUATE –  3
YEARS  
EXPERIENCE
GRADUATE –  6
YEARS  
EXPERIENCE
EUROPE 2010 (Eurozone) €           32.180 €           39.988 €           49.082
EUROPE 2009 (Eurozone) €           31.280 €           38.967 €           48.495
GERMANY €           42.494 €           53.847 €           66.785
BELGIUM €           36.037 €           43.655 €           50.367
NETHERLANDS €           36.037 €           45.576 €           53.238
FRANCE €           31.877 €           37.308 €           46.697
SPAIN €           23.784 €           31.761 €           42.171
ITALY €           22.853 €           27.781 €           35.233

A propos de CRF Institute : www.topemployeurs.fr
Spécialisé depuis plus de 19 ans dans l’identification et la sélection des Top Employeurs dans 12 pays (Afrique du Sud, Allemagne, Belgique, Chine, Danemark, Espagne, France, Hollande, Italie, Pologne, Royaume-Uni, Suisse), CRF Institute mesure l’engagement des directions des ressources humaines envers les collaborateurs de l’entreprise, afin d’aider les jeunes diplômés, tout comme les professionnels et les investisseurs à appréhender les entreprises par la qualité de leur gestion du capital humain.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire