Process Excellence® : nouvel outil RH

par La rédaction

Le Process Excellence® va permettre aux entreprises de reconnaître le talent de ses collaborateurs lorsqu’ils s’expriment pleinement dans l’action.

 
Avec la conjoncture économique et sociale actuelle, il devient urgent d’entamer une nouvelle phase d’identification du meilleur des personnes en action, car il s’agit clairement de ce qui est aujourd’hui nécessaire et demandé : affectation de poste, recrutement, positionnement professionnel, recherche d’emploi… mais aussi être à son optimum, être motivé, gérer son image et se vendre, mener un projet à terme, atteindre ses objectifs, travailler sans stress et sans souffrance.
 
Les chefs d’entreprises ne s’y trompent pas : pourvoir un poste est moins important que d’attirer et de retenir un « potentiel » à forte valeur d’adaptation et d’anticipation, manager une équipe est moins important que d’installer une dynamique collective puissante et motivée.
 
Tout se passe dorénavant comme si, enfin, le trésor enfoui dans la personne était plus important et recherché que ce que la personne donne à voir – ce qu’elle sait déjà faire, ses compétences, son savoir-faire, ses connaissances. Ce trésor enfoui, c’est l’excellence. Un savant mélange de personnalité, de talent, de compétences acquises et d’expériences vécues.
 
L’Innovation Scor Excellence
Il revient à Joël Guillon d’avoir ouvert le chemin vers ce trésor enfoui en chaque personne. Il est aujourd’hui établi que chaque individu a mis au point un mode opératoire très pointu (le MO2i – Mode Opératoire Identitaire et Itératif), totalement personnel et original, qui lui assure, dans des contextes donnés et pour des objectifs précis, un chemin de réalisation et de réussite remarquablement efficient et unique. Un collaborateur épanoui, à la bonne place dans l’entreprise n’en sera que plus efficace et efficient. Du gagnant-gagnant pour l’entreprise et son collaborateur.
 
Pour Linda Guillon, Directrice Associée Scor Excellence, découvrir le Process Excellence® de chacun, c’est « Identifier l’excellence des personnes dans l’action pour savoir comment elles agissent quand elles sont efficaces. »
 
La carence est là, d’avoir sous-estimé que chaque collaborateur dispose d’un mode d’action unique et très performant, encore faut-il qu’il soit connu, respecté, et mobilisé à bon escient. Les « ateliers collaboratifs » ou les « entreprises apprenantes et intelligentes » ont déjà pris le parti de faire appel au meilleur des individus dans l’action, en individuel comme en collectif.