Guide des Salaires 2011 : des écarts toujours plus creusés entre les hommes et les femmes

par La rédaction

Le Guide des Salaires 2011 vient de paraître.
Nouveauté : Le Guide des salaires révèle des écarts toujours plus creusés entre les hommes et les femmes.

 
Depuis 24 ans, le Guide des Salaires est réalisé à partir d’une grande enquête annuelle étudiant un échantillon représentatif de l’ensemble des entreprises françaises en termes de secteur d’activité, taille d’entreprise, situation géographique, etc.
Les 141 fonctions de l’étude ont été sélectionnées en tenant compte des modes d’organisation des entreprises ou unités qui constituent le tissu économique et social français.
 
« Cette nouvelle édition du Guide des Salaires 2011 montre que de manière générale, les rémunérations se sont bien maintenues, y compris au niveau de la rémunération variable. D’autre part, les différences de rémunérations entre secteurs d’activité sont plus resserrées que les années précédentes avec en tête la Chimie/Parachimie et la Pharmacie. Par ailleurs, l’enquête met en exergue de grandes disparités de salaires entre les hommes et les femmes, dans la majorité des secteurs », déclare Claire Cabaret, chef de produit du Guide des Salaires.
 
L’enquête menée au 1er trimestre 2010 a donc été l’occasion de récolter de nouvelles données portant sur les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes mais aussi par familles de métiers (marketing, production…) et par secteurs d’activité.
Ces nouvelles données aideront les DRH et les DG à piloter leurs politiques salariales, d’autant plus que le gouvernement annonce un texte sur l’égalité salariale dans les entreprises d’ici la fin de l’année.
 

 

Les grandes tendances des salaires en 2010
 

 

Une tendance à la hausse pour les fonctions de direction, contrairement à l’enquête 2009
En prenant comme base 100 la rémunération d’un P-DG, on observe une tendance à la hausse générale des rémunérations des 20 cadres dirigeants principaux. Ainsi la rémunération d’un Directeur général gagne 12 points par rapport à l’an dernier, ou encore celle d’un Directeur industriel, 15 points.
Le Directeur informatique, en devenant n° 3, gagne ainsi 8 points par rapport à l’an dernier.
Si le Directeur commercial reste n° 12 dans le classement, il gagne 13 points par rapport à l’enquête 2009. Le Directeur des ventes export remonte de 5 places dans le classement avec +18 points et le Directeur des ventes gagne 11 points.
 
Les femmes représentent 15 % de l’échantillon « Direction générale » mais sont rémunérées 31 % de moins que les hommes.
Les dirigeants femmes perçoivent une rémunération globale moyenne de 90 930 €, contre 131 990 € pour les dirigeants masculins. Une différence qui traduit l’écart de 31 % observé sur la part fixe de rémunération et qui s’explique par le nombre plus faible de postes élevés occupés par des femmes dans les entreprises.
 
Commerciaux : des rémunérations médianes à la hausse
Les Directeurs commerciaux restent classés n° 8 dans la hiérarchie des rémunérations, derrière le P-DG avec un salaire équivalent à 64 % de ce dernier alors que l’an dernier, ils percevaient seulement 51 % de la rémunération de celui-ci. La rémunération globale médiane s’élève à 95 900 € (contre 91 160 € en 2009) avec un an de plus en âge et ancienneté que 2009.
Il en est de même pour les Directeurs des ventes dont la rémunération globale médiane est de 76 590 € (contre 68 150 € en 2009) et avec un profil plus âgé de 2 ans en âge et en ancienneté.
Les hommes représentent plus de la moitié (59 %) de l’échantillon de la famille « Commercial, Ventes ».
Dans celle-ci, l’écart des rémunérations hommes/femmes est de 35 %, au détriment de ces dernières. Elles perçoivent une rémunération globale moyenne de 34 610 €, contre 53 390 €, pour les hommes. Une différence qui traduit l’écart observé essentiellement sur la part variable de rémunération (inférieure de 56 % sur les rémunérations variables des femmes constatées dans l’échantillon).
 

 

Les rémunérations côté RH : les juniors ont le vent en poupe
Les fonctions RH sont à la 12e place dans le classement des cadres (avec 56 % de la rémunération d’un P-DG contre 47 % dans l’enquête précédente). Néanmoins, le salaire médian d’un DRH fléchit de 7 % avec 75 930 € contre 80 550 € l’an dernier. Cette baisse est due aux rémunérations fixes des seniors mais surtout à un recul de la part variable versée aux plus juniors (2 % contre 7 % précédemment). De plus, on recense moins de dirigeants dans l’échantillon.
Même si les femmes sont très présentes dans la famille « Ressources humaines », (77 % de l’échantillon), l’écart des rémunérations hommes/femmes est de 22 %, au détriment de ces dernières. Elles perçoivent une rémunération globale moyenne de 43 810 €, contre 56 440 €, pour les hommes. Une différence qui traduit les écarts similaires observés tant sur la part fixe de rémunération que sur la part variable.
 
Des fonctions techniques mieux rémunérées : Directeur informatique, Directeur R&D…
La fonction de Directeur informatique passe de la 11e à la 3e place en se positionnant à une rémunération équivalente à 71 % de celle du P-DG (contre 48 % en 2009).
Ainsi, la rémunération globale médiane s’élève à 96 810 € (contre 89 890 €, soit un gain de 8 % par rapport à 2009) pour des titulaires 2 ans plus jeunes mais avec une ancienneté supérieure de 2 ans.
 
Sans revenir au niveau de 2008, où le directeur R&D se plaçait à 68 % du P-DG, cette fonction, de par ses rémunérations, améliore son classement en passant de 49 % en 2009 à 60 % cette année. Cependant, la rémunération globale médiane d’un Directeur R&D reste stable : elle s’élève à 93 550 € (contre 93 890 €) grâce à la hausse de la rémunération variable (13 % contre 8 % en 2009).
 
Les hommes représentent la quasi-totalité (90 %) de l’échantillon de la famille « Informatique ».
Dans celle-ci, l’écart des rémunérations hommes/femmes est quasi inexistant : 1 %. Les femmes perçoivent une rémunération globale moyenne de 45 940 €, contre 46 410 €, pour les hommes. La différence de rémunérations hommes/femmes se situe essentiellement sur la part variable de rémunération (inférieure de 22 % sur les rémunérations variables des femmes constatées dans l’échantillon).
 
 
 

Le Guide des Salaires et le site Internet
 
Tous les éléments de cette enquête sont publiés dans le Guide des Salaires et son moteur de recherche en ligne, des outils indispensables aux dirigeants d’entreprises et aux directions des ressources humaines.
 
Le Guide des Salaires propose une lecture directe de tous les niveaux des salaires classés par fonction puis par secteur. Ceci constitue une approche globale pour situer les rémunérations pratiquées par une entreprise avec celles du marché, et constitue donc un support d’aide à la décision et à la négociation salariale.
 
Les abonnés disposent d’un moteur de recherche performant en ligne sur le site www.guide-des-salaires.com pour effectuer des calculs en quelques clics.
Le site permet ainsi aux DRH ou aux dirigeants de l’entreprise, de rechercher ou d’estimer un salaire d’embauche, de calculer une augmentation individuelle et de comparer plusieurs salaires. De plus, ils peuvent personnaliser leurs recherches en enregistrant les profils déjà consultés, ce qui constitue un gain de temps conséquent dans leur travail.
 
Liens pour les listes des pages fonctions et secteurs :


 
Guide des Salaires 2011
Parution : 6 septembre 2010
ISBN : 978-2-8095-0214-5
Nombre de pages : environ 432 pages
Prix : 903 € TTC

 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire