Aéroports de paris renforce son engagement pour l'égalité entre les hommes et femmes

par La rédaction
82 vues

Début 2011, Pierre Graff, Président-directeur général d’Aéroports de Paris et les partenaires sociaux ont entériné un nouvel accord d’égalité  professionnelle entre les hommes et les femmes. Avec ce troisième accord, dont les dispositions s’appliqueront jusqu’en décembre 2013, l’entreprise souhaite consolider les engagements des accords précédents et fixer de nouvelles orientations.
 

Développer la mixité et mobiliser tous les acteurs de l’entreprise

L’un des objectifs du nouvel accord est de parvenir à une représentation féminine significative dans certains métiers. Pour cela l’entreprise prévoit d’agir notamment sur l’évolution de carrière et le recrutement, en mettant en place une expérimentation du CV anonyme. Un dispositif de formation interne en alternance sera mis en place pour les emplois où les femmes sont peu représentées, particulièrement dans les métiers techniques.

Lutecia Fraigne, 22 ans, technicienne d’exploitation à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle
"Je suis technicienne d’exploitation depuis 2009 : mon activité m’amène à faire de la maintenance sur différents équipements de l’aéroport, comme la vidéo surveillance. J’interviens aussi sur l’installation et la programmation des contrôles d’accès. Recrutée par Aéroports de Paris en formation en alternance, dès mon entrée en DUT génie électrique informatique industrielle formation, j’ai pu réaliser mon rêve de petite fille : faire un métier technique. Aujourd’hui je travaille dans un service plutôt masculin, je m’y sens parfaitement intégrée, et mes chances d’évoluer sont équivalentes à celles de mes collègues."
 

Maintenir les principes d’égalité salariale

L’entreprise s’engage à vérifier individuellement les principes d’égalité salariale, pour supprimer d’éventuels écarts de rémunération. Des mesures correctrices seront appliquées, dans l’année, si des écarts sont constatés, après un examen individuel de la situation des salariés.

"Avec ce nouvel accord, notre objectif est d’aller plus loin dans l’égalité professionnelle. Il nous paraît tout d’abord important d’impliquer tous les acteurs de l’entreprise afin d’obtenir des résultats visibles en termes de mixité, et d’égalité salariale. Nous souhaitons aussi réaffirmer notre engagement en matière d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée de nos salariés" déclare Catherine Benet, directrice adjointe des Ressources humaines d’Aéroports de Paris.
 

Equilibrer vie professionnelle et vie privée

Avec les précédents accords, l’une des priorités de l’entreprise concernait la conciliation de la vie privé et vie professionnelle de ses salariés. Plusieurs mesures ont été adoptées, et leur bilan positif ont permis de les reconduire. Parmi les plus appréciés par les salariés : les crèches interentreprises de Paris-Orly et de Paris-Charles de Gaulle, l’indemnisation du congé paternité, le temps partiel choisi, le préfinancement du Chèque Emploi Service Universel (CESU). En 2011, l’entreprise souhaite aller plus loin en lançant une étude de faisabilité sur le télétravail.

L’entreprise s’était déjà engagée en faveur de l’égalité professionnelle, en signant deux accords successifs, en 2003 et 2006.