« Reveal by L’Oréal » s’apprête à dénicher les hauts potentiels partout sur la planète !

par La rédaction

Grâce à un business game inédit qui révèle les personnalités, le groupe favorise la diversification et l’élargissement de son recrutement. 21 000 étudiants, situés partout dans le monde, sont déjà pré-inscrits et 100 000 devraient jouer d’ici la fin de l’année. Le but final : conquérir de nouveaux marchés.

 
Du fin fond de l’Ohio à la Chine en passant par le Bénin, tous les jeunes diplômés de la planète sont invités à participer au jeu «  Reveal by L’Oréal ». Le jeu pédagogique mis en ligne permet aux étudiants de toutes disciplines d’explorer les différents métiers de L’Oréal et de postuler. La plateforme est unique pour l’ensemble des métiers et déployée dans tous les pays.
Le but du jeu : permettre aux nouvelles générations de révéler leurs talents en se mettant dans la peau d’un junior au sein de l’entreprise. «  Le jeu constitue pour nous un formidable outil de pré-sélection et un levier de diversité. Il va répondre à un tiers de nos recrutement, témoigne François de Wazières, directeur du recrutement international chez L’Oréal, Nos marchés sont aujourd’hui matures aux Etats-Unis et en Europe de l’ouest. Nous voulons réaliser 50% de notre chiffre d’affaire d’ici 5 ans au sein des pays émergents. Ma direction générale est éminemment stratégique. Nous sommes dans une entreprise où l’humain représente le pilier essentiel de la stratégie de développement
L’investissement est colossal, tellement que François de Wazières n’a pas voulu communiquer de chiffre. A l’instar d’une BD, les dessins ont été spécialement conçus par l’Agence TMPNEO. L’Oréal a par ailleurs investi dans un contenu pédagogique dense, couvrant tous les métiers abordés. Le jeu est en effet constitué d’une plateforme pédagogique et d’un quizz métier. Pendant un an et demi, les équipes de L’Oréal y ont contribué. Trois collaborateurs RH à temps plein et 200 managers ont été mobilisés.
Les scénarios multiples et interactifs mettent en scène 35 personnages, référents des juniors qui participent au jeu. Les étudiants ont la possibilité d’avoir avec eux plusieurs discussions possibles. Ainsi, 6 « rooms » ont été créées représentant les univers suivants : Finance, Marketing, R&D, Industry&Supplain Chain, Business development, Cafeteria. La cafétéria, lieu fétiche de la socialisation en entreprise et d’échange d’informations, n’a pas été oubliée.
L’année prochaine, trois nouveaux métiers devraient être explorés. «  Pour l’instant, nous avons focalisé le jeu sur les métiers qui couvrent 80% de nos besoins en recrutement » avance François de Wazières. L’Oréal emploie chaque année 2 500 à 2 700 stagiaires dont 500 sont embauchés. Malgré le gel des recrutements en 2009, le groupe a continué exceptionnellement sa politique d’embauche à leur égard. «  Nous voulons anticiper l’écart abyssal entre les besoins et les ressources humaines disposnibles qui va apparaître à la sortie de la crise », explique le directeur du recrutement.
 
Un véritable challenge de la personnalité
 
Le jeu a une approche directe, prometteuse, spontanée et surtout scrute les comportements. Il permet aux candidats de mieux se connaître, grâce notamment à un feedback, et aux collaborateurs de L’Oréal de mieux cerner les personnalités. Interpellés, « What r u up 4 ? » («Que veux-tu faire ? », sous-entendu dans 5 ans), les étudiants doivent montrer ce qu’ils ont dans les tripes, explorer leur personnalité, leur potentiel, afin de se révéler et de savoir pour quel métier ils sont fait. François de Wazières explique : «  On leur donne une possibilité de visualiser au mieux leur possibilité de carrière ».
L’Oréal mise tout sur la personnalité. Le cabinet de conseil en ressources humaines Cubiks, spécialisé dans l’évaluation des compétences et de la personnalité, a spécialement conçu les questionnaires. Le futur candidat peut arpenter tous les univers s’il le désire. Il aura alors besoin de 48 heures. Les réponses sont évaluées en fonction de leur pertinence et participent au score final. Si ce dernier est bon, l’étudiant sera invité deux jours chez L’Oréal pour rencontrer les collaborateurs, voire passer un entretien d’embauche. A l’instar des réseaux sociaux, les jeunes sont en interaction les uns avec les autres et peuvent se challenger. Par ailleurs, les codes du jeu vidéo sont repris les étudiants peuvent collectionner les scènes vécues.
 
François de Wazières appuie : «  L’Oréal n’est pas un gros recruteur mais reste un recruteur constant au fil des ans. La continuité paie. C’est peut-être pour cela que nous sommes le 2ème employeur idéal en France et le 14ème au niveau mondial selon l’étude Universum 2009. »
 
« Reveal by L’Oréal » va se substituer à tous les jeux précédemment mis sur le marché par le groupe (L’Oréal E Strat, L’Oréal Ingenius, L’Oréal Innovation Lab), excepté le L’Oréal Brandstorm pour détecter les talents les plus créatifs. Un vaste pari sur ce business game multi-métiers révélateur de talents !
 
Christel Lambolez
 
 

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire