Quelle est la place de la QVT en 2022 ?

par La rédaction

Suite à la pandémie, nos façons de travailler ont été chamboulées. L’enjeu de la Qualité de Vie au Travail (QVT) est donc d’autant plus important aujourd’hui qu’il ne l’était il y a deux ans. Certaines entreprises transforment peu à peu cette période en opportunité et tentent de mieux comprendre les besoins, attentes et préoccupations des collaborateurs à destination de leur bien-être. En effet, il nécessite de faire passer l’humain avant tout et de repenser le travail autrement. Comment améliorer la QVT en 2022 ? Quelle est sa place ?

 

La QVT, c’est quoi ?

La QVT (Qualité de Vie au Travail) est une démarche visant à améliorer la façon de travailler au sein d’une entreprise. Elle est directement liée à l’environnement de travail dans lequel évoluent les salariés. L’égalité hommes – femmes, les conditions de travail ou encore l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle sont des sujets pris en compte dans cette démarche de qualité de vie au travail. 

La QVT en entreprise est liée aux notions de dialogue social, de bien-être au travail et de prévention des risques. Elle inclut la fonction RH, les managers et la direction de l’entreprise, l’ensemble des salariés ainsi que les partenaires sociaux. En 2022 QVT et performance au travail sont étroitement liés.

 

À quoi sert la QVT en 2022 ?

Adopter une démarche QVT en 2022 au sein d’une entreprise, c’est perfectionner les manières de travailler pour créer des conditions favorables à l’épanouissement de chacun, tout en optimisant les performances de l’entreprise. La mise en place de la QVT au travail comporte plusieurs avantages :

  • elle donne envie aux salariés de s’impliquer encore plus ;
  • elle permet un meilleur recrutement, face à des candidats de plus en plus exigeants, notamment en matière d’équilibre de vie ;
  • elle diminue l’absentéisme et le turnover. En effet, les français sont absents en moyenne 18 jours par an, un chiffre qui est en augmentation et qui pèse sur les coûts de prévoyance de l’entreprise.

 

QVT et sentiment de bien-être au travail

Le travail tient une place très importante dans nos vies. Cela est particulièrement vrai en France, où 94% des personnes interrogées déclarent considérer le travail comme l’une de leurs préoccupations majeures. Un attachement à double tranchant car, quand la situation professionnelle n’est pas confortable, celle-ci peut profondément atteindre la perception de soi et la confiance. 

D’après une étude de l’Université de Warwick, le bien-être au travail augmenterait la productivité de 12% chez les salariés. À l’inverse, les travailleurs malheureux seraient 10% moins productifs. 

Le mal-être au travail reste alors un enjeu de santé publique majeur, car 42% des arrêts de travail seraient liés (Ayming, 10ème Baromètre de l’Absentéisme et de l’Engagement, 2018). Plus récemment, le baromètre de la QVT de Malakoff Humanis (réalisé en 2020), montre que 80% des salariés se déclarent satisfaits de leur travail et y trouvent du sens.

Cela s’explique notamment par la hausse de la solidarité entre collègues, une meilleure compréhension des entreprises vis-à-vis de leurs équipes, mais également par la mise en place de la QVT au sein de l’entreprise. Cependant, avec la pandémie de Covid-19, les personnes en télétravail ont observé un empiètement de leur vie professionnelle sur leur vie personnelle, même si beaucoup ont gagné en autonomie et indépendance. En effet, pour la majorité d’entre eux, la santé physique et psychique s’est trouvée détériorée.

 

Quelles sont les tendances de la QVCT en 2022 ?

La QVT (Qualité de Vie au Travail), dont un Accord National Interprofessionnel (ANI) a été signé en 2013, devient la QVCT en janvier 2022, qui signifie Qualité de Vie et des Conditions de Travail. Ses objectifs doivent porter sur :

  • l’articulation des sphères de vie ;
  • les conditions d’exercice du travail ;
  • l’utilité et le sens du travail ;
  • la conduite du changement ;
  • la mobilisation de modalités d’organisation comme le télétravail ;
  • l’expression des salariés et leur participation en ce qui concerne la santé au travail. 

Les mœurs changent petit à petit et la crise sanitaire a accentué cette évolution, en soutenant davantage la QVCT. En 2022, de nombreuses entreprises décident de faire passer l’humain d’abord et de repenser certains éléments en harmonie avec notre société moderne et les problématiques qu’elle rencontre. En voici quelques exemples.

 

Renoncer au présentéisme

Si le télétravail a pu s’ancrer de façon massive au sein des entreprises et des collectivités avec la pandémie de Covid-19, son adoption forcée lors des confinements a cependant eu quelques répercussions. Des questions se posent alors, notamment en termes d’organisation. Comment réunir travail collectif, avec réunions, interactions et deepwork, de façon pertinente avec le travail à distance ?

Il s’agit en effet d’un enjeu de taille pour les équipes RH afin de redonner un sens positif au travail, tout en maintenant une culture d’entreprise commune. La bonne nouvelle, c’est que sur deux ans, les entreprises qui ont expérimenté le télétravail se sont aussi aperçues que les employés pouvaient être plus performants. 

D’une part, ils ont en effet la possibilité de travailler où ils le souhaitent, dans le calme et à leur rythme. D’autre part, le télétravail élimine pour la majorité d’entre eux une pression et leur permet d’éviter de prendre les transports, qui peuvent être fatiguant sur le long terme et empiéter sur leur vigilance.

Il faut savoir qu’aujourd’hui, 20% des français déclarent rester au travail alors qu’ils ne sont plus productifs, ou qu’ils n’ont plus rien à faire. C’est 4 points de plus par rapport à la moyenne nationale. Selon une étude fellowes de 2017, 62% des employés se rendent sur leur lieu de travail même lorsqu’ils sont affectés par des problèmes de santé liés à l’emploi, et que leurs performances sont diminuées.

Enfin, selon une étude Malakoff Médéric de 2018, 23% des salariés renoncent à prendre leur arrêt de travail, alors qu’on en comptait 19% en 2016. Les Français préfèrent donc aller travailler, malades et fatigués, même quand ils sont peu productifs. En 2022, on aimerait tout simplement dire « exit le présentéisme à la française ! ». La mise en place du télétravail à travers la QVT en 2022 constitue donc un enjeu majeur pour de nombreuses entreprises actuelles.

 

Déconstruire les stéréotypes

Le sexisme ordinaire, l’inclusion, la lutte contre le racisme, la charge mentale… ces sujets sont de plus en plus importants dans notre société moderne et de nombreuses entreprises souhaitent développer une culture de la diversité. Il n’est pas toujours facile de mettre concrètement en pratique ce type de politique, mais il existe de nombreux leviers d’actions pour faire évoluer les mentalités. Temps de parole, formation pratique sur le sexisme ordinaire au travail ou encore sur l’inclusion, tout est possible pour apprendre à mieux identifier les stéréotypes et les situations glissantes.

 

Moins polluer

Alors que de nombreuses entreprises ambitionnent de transitionner vers les énergies renouvelables et les smart cities, le sujet de l’empreinte carbone liée à nos modes de travail est encore trop peu abordé. En ce qui concerne les modes de transport, le vélo est de plus en plus utilisé lorsque cela est possible en termes de distance domicile – lieu de travail. Nous pouvons également nous poser la question : « faut-il travailler moins pour polluer moins ? ». 

Toutefois, il faudrait encore savoir ce que l’on pourrait faire de notre temps libéré. Certains leviers commencent cependant à être activés : achats responsables, sobriété numérique et mobilité des salariés. Le travail décarboné ? Un pas que de nombreuses entreprises aimeraient franchir en 2022 et les années qui suivront.

 

Quand se déroule la semaine pour la QVT en 2022 ?

La Semaine pour la Qualité de Vie au Travail est le rendez-vous incontournable pour tous les acteurs d’entreprise, mais aussi les organismes qui les accompagnent. Cet événement propose des éclairages et des actions concrètes qui permettent de conjuguer amélioration des conditions de travail et performance des organisations :

  • Qu’est-ce qui motive les salariés et leur permet de rester en poste ? 
  • Qu’est-ce qui leur donne envie d’évoluer ?
  • Quels leviers d’action pour les entreprises pour attirer et fidéliser davantage ?

 

La semaine pour la QVT, aujourd’hui QVCT, aura lieu du 20 au 24 juin 2022. À vos agendas ! Améliorer la qualité de vie au travail, c’est offrir de meilleures conditions de travail à vos employés, qui en retour, seront plus engagés et productifs. Et si le covid a fait bouger les lignes, l’avenir semble enfin s’éclaircir, un moment qu’il faut prendre pour opportunité de repenser les stratégies de développement, les modèles managériaux et mesurer l’engagement des salariés différemment.

 

Mathilde Hekimian

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire