Index Diversité et Inclusion dans le monde professionnel

par seoadmin

L’Index Diversité et Inclusion dans le monde professionnel a été lancé le 17 novembre 2021 par Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion; Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et Inclusion et de l’Égalité des chances; et Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques. 

 

Présentation de l’Index Diversité et Inclusion

Confiée à l’institut IPSOS, l’étude a pour mission de transformer la culture d’entreprise en améliorant les pratiques des ressources humaines. L’Index découle du processus de réflexions d’un groupe de travail interministériel qui réunit des acteurs publics, des associations et des entreprises. 

En France, les statistiques ethniques sont interdites. L’Index Diversité et Inclusion vise donc à accompagner les entreprises dans la mesure de la diversité des origines sociales, géographiques et culturelles des salariés en respectant une inclusion des personnes.

 

Parce qu’il respecte les règles de volontariat, d’anonymat et de confidentialité des données, l’Index Diversité et Inclusion est conforme à la législation RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) ainsi qu’aux recommandations de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). Il a été soumis à plus de 122 000 salariés. Le nombre total de réponses a dépassé les 38 400. Le 21 février 2022, les neufs organisations publiques ou privées volontaires ayant eu recours à cet outil ont été invitées à en dresser un premier retour d’expérience.

 

Informations à retenir :

  • 17 novembre 2021 : lancement de l’expérimentation
  • 120 000 salariés soumis au questionnaire
  • 38 400 réponses collectées
  • 9 organisations pilotes, publiques et privées, volontaires
  • 21 février 2022 : premier retour

 

Index Diversité et Inclusion : un nouvel outil utile pour les ressources humaines

Mesurer les diversités sociales, géographiques et culturelles

De nos jours, entreprises et organisations publiques possèdent les outils nécessaires pour mesurer la Diversité et Inclusion liée au handicap, à l’âge et au genre dans le milieu professionnel. 

Cependant, toutes les entreprises ne disposent pas de méthodologie facile d’utilisation et sécurisée juridiquement permettant de mesurer correctement la Diversité et Inclusion liée aux origines sociales, géographiques ou culturelles. L’instauration de l’Index Diversité et Inclusion vise donc à combler ce manque, en dépeignant avec plus de précision aux entreprises la diversité de leurs équipes. 

 

Enrichir la gestion des talents

L’intégration de l’Index Diversité et Inclusion dans la stratégie RH contribue à la performance, l’attractivité et la capacité d’innovation de l’entreprise. Elle permet tout d’abord, de favoriser l’égalité d’accès aux opportunités professionnelles, et également d’identifier puis de valoriser les compétences de tous les salariés et agents publics. Notons que cet outil n’a pas vocation à devenir obligatoire, ou à donner lieu à un score.

L’objectif de l’outil est donc, à terme, de permettre aux professionnels des ressources humaines d’enrichir leur gestion des talents.

 

« J’en suis convaincue, la diversité et inclusion est une source de performance économique et sociale : c’est en permettant à des profils différents et complémentaires de travailler ensemble que se créent les dynamiques d’équipe, les synergies, les idées nouvelles. » Élisabeth BORNE, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion

 

Laurène BOUSSÉ

 

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire