Contrat de travail unique, une fausse bonne idée pour 46% des professionnels de la finance

par La rédaction

Alors que l’Association nationale des directeurs de ressources humaines (ANDRH) relance l’idée d’un contrat de travail unique, eFinancialCareers.fr, premier site global d’offres d’emploi dans les secteurs de la banque et de la finance, a mené un sondage auprès des professionnels de la finance en France pour avoir leur point de vue sur la question.
 

Selon le sondage d’eFinancialCareers.fr, près de la moitié des répondants (46%) estime qu’il s’agit d’une « fausse bonne idée », le risque d’ « officialiser » la précarité étant trop fort. 26% pensent au contraire qu’il s’agit d’une bonne idée et que le contrat unique permettrait de simplifier le droit de travail français. Une minorité (13%) considère que la proposition est intéressante sous condition que les droits des salariés licenciés soient renforcés. Par ailleurs, 12% des répondants s’interrogent sur la faisabilité d’un tel projet au regard des obstacles juridiques et politiques susceptibles de se poser.
 

Méthodologie

Le sondage d’eFinancialCareers.fr a été réalisé en ligne entre le 20 juin et le 13 juillet 2011. 196 professionnels de la finance ont répondu à la question suivante :

L’idée d’un contrat de travail unique qui se substitue aux contrats existants (CDI et CDD, contrats de mission…) refait son apparition. Qu’en pensez-vous ?
 

– Fausse bonne idée : le risque « d’officialiser » la précarité est trop important : 46%
– Bonne idée : il est temps de simplifier le droit du travail français : 26%
– Proposition intéressante, à condition de renforcer les droits des salariés licenciés : 13%
– Est-ce seulement possible ? Les obstacles juridiques et politiques sont trop grands : 12%
– Pas d’avis : 3%

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire