L’engagement des collaborateurs : priorité n°1 et combinaison subtile de 3 ingrédients

par Laurène Boussé
Comment les salariés peuvent-ils se sentir engagés et s’épanouir au travail ? Quelle est la recette de l’engagement des collaborateurs ? Cyril Capel, H.O.P.E act4skills ainsi que Blandine Guégan, Directrice associée d’act4skills et Natacha Grasser, Responsable Pédagogique et Déploiement chez act4skills nous ont présenté les trois ingrédients clés pour engager vos talents.   Comment développer l’engagement des collaborateurs ? Dans un contexte de pénurie des talents et de difficultés de recrutement, 93% des RH déclarent que l’engagement est la cause 2022. Pourtant, seulement 6% des salariés français se disent engagés. De plus en plus de collaborateurs prennent la décision de quitter leur société et cela même durant l’onboarding. Conduisant à des démissions ou au quiet quitting, le désengagement représente donc un véritable enjeu pour les entreprises. Alors, comment permettre aux équipes de s’épanouir au travail ? En développant leur engagement, grâce à trois éléments clés :  la quête de sens, ...
258 vues
Comment les salariés peuvent-ils se sentir engagés et s’épanouir au travail ? Quelle est la recette de l’engagement des collaborateurs ? Cyril Capel, H.O.P.E act4skills ainsi que Blandine Guégan, Directrice associée d’act4skills et Natacha Grasser, Responsable Pédagogique et Déploiement chez act4skills nous ont présenté les trois ingrédients clés pour engager vos talents.   Comment développer l’engagement des collaborateurs ? Dans un contexte de pénurie des talents et de difficultés de recrutement, 93% des RH déclarent que l’engagement est la cause 2022. Pourtant, seulement 6% des salariés français se disent engagés. De plus en plus de collaborateurs prennent la décision de quitter leur société et cela même durant l’onboarding. Conduisant à des démissions ou au quiet quitting, le désengagement représente donc un véritable enjeu pour les entreprises. Alors, comment permettre aux équipes de s’épanouir au travail ? En développant leur engagement, grâce à trois éléments clés :  la quête de sens, ...

Comment les salariés peuvent-ils se sentir engagés et s’épanouir au travail ? Quelle est la recette de l’engagement des collaborateurs ? Cyril Capel, H.O.P.E act4skills ainsi que Blandine Guégan, Directrice associée d’act4skills et Natacha Grasser, Responsable Pédagogique et Déploiement chez act4skills nous ont présenté les trois ingrédients clés pour engager vos talents.

 

Comment développer l’engagement des collaborateurs ?

Dans un contexte de pénurie des talents et de difficultés de recrutement, 93% des RH déclarent que l’engagement est la cause 2022. Pourtant, seulement 6% des salariés français se disent engagés. De plus en plus de collaborateurs prennent la décision de quitter leur société et cela même durant l’onboarding. Conduisant à des démissions ou au quiet quitting, le désengagement représente donc un véritable enjeu pour les entreprises. Alors, comment permettre aux équipes de s’épanouir au travail ? En développant leur engagement, grâce à trois éléments clés :  la quête de sens, le plaisir et le développement professionnel. De plus, l’entreprise doit répondre aux trois besoins fondamentaux de l’être humain : le besoin d’égalité et de parité, d’autonomie et de confiance, de développement et de réalisation de soi.

 

#1 Distiller un maximum de sens permet aux salariés de s’épanouir au travail

Pour permettre aux collaborateurs de s’épanouir au travail, l’organisation doit impérativement travailler son discours, sa marque employeur et les valeurs phares de sa culture d’entreprise. Car le départ d’un salarié est le plus souvent motivé par le manque de sens et de vision commune. Sans cet aspect, ils ne peuvent pas réellement s’épanouir au travail.

En posant une intention claire et impactante, l’entreprise sera en mesure de rassembler et de fédérer ses équipes autour de projets et d’objectifs communs. Elle pourra également attirer plus de nouveaux talents. Ce projet doit être porté par l’ensemble des membres de la direction ainsi que par la posture managériale. La posture managériale est essentielle car chaque membre de l’équipe a besoin de feedbacks et de reconnaissance pour parvenir à s’épanouir au travail.

 

#2 Ajouter une pincée de plaisir pour s’épanouir au travail

Le bonheur est personnel et appartient à chacun. Néanmoins, pour que chacun puisse s’épanouir au travail, l’entreprise doit créer les conditions du plaisir qui favoriseront l’enthousiasme et l’engagement. Par exemple, il est possible de transformer les moments formels en moments informels, amusants et ludiques.

Plaisir rime avec expérimentation. L’expérience collaborateur est un aspect essentiel à prendre en compte pour que les talents puissent s’épanouir professionnellement.

Exemples de bonnes pratiques à mettre en place :

  • Transformez les sources de plaisir au travail des salariés en source d’engagement
  • Identifiez les points d’amélioration (dimensions managériale et communicationnelle : favoriser la reconnaissance, la considération…)
  • Impliquez tous les acteurs de l’organisation
  • Invitez les équipes à s’exprimer et participer à la création de la promesse d’entreprise

Enfin, le plaisir doit être renouvelé au risque qu’il soit éphémère. L’entreprise peut donc utiliser l’intelligence collective pour transférer les responsabilités et actions à mettre en œuvre aux équipes.

 

#3 Remuer pour faire grandir 

Favoriser la bienveillance en transformant vos managers en coachs développe l’engagement des collaborateurs et leur permet de s’épanouir au travail. En ayant à disposition les outils pour apprendre à se connaître, l’entreprise pourra identifier les leviers à actionner en fonction de leurs besoins, leurs attentes et leurs peurs.

Par ailleurs, s’assurer de l’adéquation des valeurs des futurs talents avec celles de l’entreprise garantit une intégration optimale et la pérennité de leur engagement. Comment ? Grâce au R.E.S.P.E.C.T : Le référentiel de compétences comportementales. Ce référentiel est créé sur-mesure selon les besoins en compétences de la structure pour améliorer sa stratégie de recrutement. Grâce à des tests ou des mises en situation concrètes, il met en avant les talents qui partagent les valeurs clés de la culture d’entreprise. 

Pour finir, construire une GEPP durable est un moyen d’anticiper les besoins organisationnels à venir Cet outil offre la possibilité aux salariés de se projeter grâce aux perspectives d’évolution de carrière et aux plans de développement des compétences. L’amélioration de l’engagement et de la motivation sont des leviers utiles pour que les salariés puissent s’épanouir au travail.