Recrutement sur TikTok : une tendance à investir ?

par Laurène Boussé
332 vues

Application populaire très axée sur le divertissement des jeunes générations, faire du recrutement sur TikTok peut paraître de prime abord contre-intuitif pour les recruteurs.

Pourtant, ce réseau social ne se résume pas qu’aux défis ludiques lancés par les jeunes pour amuser la galerie et générer le buzz. Certaines entreprises se sont même lancées dans le recrutement sur TikTok. Mais est-ce que cela marche pour autant ?

Quels sont les avantages à utiliser ce média social pour les professionnels des Ressources Humaines ? Existe-t-il des inconvénients ? myRHline vous apporte quelques éclairages au cœur de cet article.

 

Comment le recrutement sur TikTok s’est développé ?

Du covid au recrutement sur TikTok

Face à une crise sanitaire sans précédent et une pénurie de personnel au sein du corps médical pour procéder aux dépistages du Covid, des étudiants en santé ont été autorisés à apporter leur aide durant l’été 2021. Par la suite, les laboratoires et les pharmacies ont recherché d’autres jeunes. Mais puisque ces derniers se font rares, la plateforme StaffMe – la première en France à mettre en relation des jeunes freelances et des entreprises pour des missions ponctuelles – a décidé de publier une annonce sur TikTok dans cette logique de recrutement.

La plateforme a créé une courte vidéo qui résumait les critères liés au poste à pourvoir ainsi que les conditions de travail, sur fond de musique entraînante et réputée sur la plateforme. Elle aurait été vue plus de 500 fois : “un début”, souligne Chloé Marriault pour Les Echos. “Grâce à son post sur Instagram et TikTok, la jeune pousse a reçu une cinquantaine de candidatures”.

On l’aura compris : certaines générations sont des oiseaux rares, difficiles à attirer.

Prabhakar Raghavan, Vice-Président Senior de Google, a déclaré cet été lors de la Brainstorm Tech Conference qu’environ 40 % des jeunes ne vont pas sur Google lorsqu’ils cherchent un endroit où déjeuner (ni sur Google Maps, ni sur Google Search) : ils vont sur TikTok ou Instagram.

Selon les dernières données statistiques rapportées par Datareportal, ce média social comptait 1 milliard d’utilisateurs actifs par mois en septembre 2021.

Alors pourquoi ne pas opter pour une nouvelle façon de faire du recrutement ?

 

Les avantages

Si faire du recrutement sur TikTok est stratégique pour sourcer les jeunes peut-être plus faciles à aborder, il s’agit aussi de rajeunir sa marque employeur. En effet, lorsqu’on s’attache à recruter des talents de la génération millennials notamment, il faut dépoussiérer son image de marque et sortir des sentiers battus. Il s’agit alors d’innover.

Le contenu proposé d’ordinaire par ce réseau social sollicite donc la créativité des entreprises. Faire du recrutement sur TikTok implique de se démarquer en proposant du contenu original, qui pourra retenir des candidats peu habitués à cette approche.

D’ailleurs, vous renouvelez complètement la façon dont vous vous adressez aux candidats (Votre phrase d’accroche sur ce réseau sera totalement différente de votre phrase d’accroche Linkedin). Vous serez potentiellement plus spontané, authentique, voire plus sincère.

En faisant de TikTok un allié complémentaire à vos plateformes de recrutement classiques et vos réseaux sociaux, vous renvoyez une image moderne de votre entreprise. Vous serez plus attractif, plus dynamique, votre approche de recrutement original via TikTok vient rompre avec les conventions.

En outre, cette approche peut être avantageuse lorsqu’on passe par le paiement d’un contenu sponsorisé : il s’agit alors d’apparaître dans le feed des utilisateurs de l’application même s’ils ne sont pas abonnés à votre page entreprise. Par ailleurs, vous n’avez pas besoin d’avoir un compte sur le réseau social puisque le post apparaît directement sous forme de publicité en ciblant le public cible.

 

Ces entreprises qui recrutent sur ce réseau social

Recrutement sur TikTok : Carrefour et la SNCF se sont lancées

tiktok recrutement carrefour

Carrefour ne se contente pas de recruter sur TikTok sur son profil entreprise. Le géant de la grande distribution a créé un second compte sur l’application, entièrement dédié au recrutement : il s’agit un peu d’un site carrières, mais sur TikTok.

En avril 2022, Carrefour a même consacré une publication à cela sur son site carrières :

“La pandémie à fait exploser plusieurs #hashtag. Le #recrutement est par exemple 19x plus utilisé en 2021 qu’en 2020. De même que pour la consommation de vidéos sous le #emploi (23x plus élevées en un an). Enfin, nous avons pu constater le boom des comptes dédiés au monde du travail ou aux conseils coaching (…) Même Pôle Emploi s’y est mis avec le compte “onestlàpourvous” animé par des conseillers et déjà suivi par plus de 17 000 abonnés.” (Site de recrutement Carrefour France).

Sur le compte TikTok @carrefourrecrute, de nombreux collaborateurs travaillant chez Carrefour créent du contenu ludique et moderne afin de recueillir de nouveaux talents, en reprenant les codes sociaux-digitaux propres à ce réseau populaire. Le tout, bien-sûr, avec une note humoristique.

La SNCF communique également sur sa présence sur TikTok dans une optique de recrutement. Elle dit avoir lancé en novembre 2020 sa toute première campagne vidéo via l’application. Le but étant de “faire découvrir les métiers dans lesquels la SNCF recrute auprès d’un public jeune.”

Si certains optent pour la création de contenu (sponsorisé ou non), la société ferroviaire fait appel à des influenceurs pour diffuser sa campagne sur TikTok. Ainsi, elle a pu collaborer avec des influenceurs tels que Olivier Hude et d’autres encore.

 

Le recrutement sur TikTok, est-ce que ça marche vraiment ?

L’initiative portée par les influenceurs aurait été, toujours selon la SNCF, un succès, totalisant “1,5 million de vues cumulées, 200 000 likes et 1 600 commentaires positifs et partagés”, avec un certain engagement dans les commentaires. Toutefois, il aurait été intéressant que la SNCF communique sur son taux de candidatures depuis la campagne.

Selon Catherine Woronoff-Argaud, Responsable Politique Recrutement et Promesse employeur chez la SNCF, cette initiative aurait généré des candidatures supplémentaires et du trafic sur le site carrières.

Une autre entreprise – La Rosée – a également commencé à faire du recrutement sur TikTok. La marque de cosmétiques recherchait un candidat en alternance, très à l’aise avec les réseaux sociaux, pour une mission de communication. Mathilde Bourduge, la directrice de la communication de La Rosée à l’époque a créé un compte sur l’application au sein duquel, dans un post vidéo, elle danse avec sa collègue. En commentaire, elle ajoute : “Pour postuler, envoyez-vous un TikTok trop ouf qui nous donne envie de vous embaucher tout de suite !”, avec des hashtags #job ou encore #alternance pour cibler de façon plus pertinente. Forte de ces 170 000 vues, la société aura recueilli plus de 200 CV avec une vidéo d’eux réalisée sur le média social. Le constat de Mathilde Bourduge est sans appel : “J’ai reçu trois fois plus de CV que lorsque je poste une annonce de ce type sur les autres réseaux sociaux. Demander aux candidats de faire une vidéo (…) a été très efficace : je percevais nettement mieux leur personnalité et leurs compétences que dans une lettre de motivation classique.”

L’entreprise aurait d’ailleurs trouvé une perle rare ayant commencé son contrat début décembre 2020.

Attention toutefois : le recrutement sur TikTok présente ses limites. Si le profil que vous ciblez est âgé de plus de 25 ans, vous n’allez pas nécessairement le trouver sur cette application. Par ailleurs, même si cela paraît évident, il ne s’agit pas d’un réseau professionnel comme LinkedIn. En revanche, il est intéressant d’utiliser TikTok en complément d’autres canaux de communication.

Retrouvez nos articles d’actualité RH pour innover en recrutement :

 

Angèle Linares