10 techniques pour approcher les candidats en phase de recrutement

par La rédaction
.

Il n’est pas simple d’approcher les candidats en phase de recrutement. Tantôt trop sérieuse, tantôt trop recherchée, la phrase d’accroche par mail ou téléphone d’un talent est complexe pour le recruteur. En effet, il faut susciter l’intérêt du talent en question pour que votre entreprise devienne sa seule priorité. Voici toutes les techniques d’accroche du candidat pour qu’il devienne un collaborateur.
 

L’accroche sur le poste actuel

Il s’agit de l’approche la plus classique et simple à réaliser pour le recruteur. En effet, il faut valoriser les candidats en montrant que vous connaissez leur poste et leurs compétences. Puis, vous faites comprendre au candidat qu’il tombe à pic car l’entreprise recherche justement quelqu’un pour le même poste ou domaine.
 

Jouer sur la formation du candidat

Dans la même veine que la première accroche, une personnalisation de l’approche du candidat sur sa formation peut être un plus. En effet, le recruteur peut jouer sur plusieurs tableaux comme annoncer avoir recruté plusieurs autres profils de la même école, mettre en avant le lien entre le contenu de la formation et les missions du poste ou encore avoir été dans la même école que le candidat.
 

Utiliser les centres d’intérêt de vos candidats

Et si vous partagiez les mêmes centres d’intérêt ou passions que votre candidat au vu de son CV ! En effet, si vous remarquez des points de convergence sur un domaine particulier, n’hésitez pas à l’inclure dans votre message d’approche. Cela vous permettra de dédramatiser le sujet en parlant sport par exemple. Ainsi, vous faites parler le candidat de ses passions et ne parlez pas uniquement que compétences.
 

Reprendre une citation du candidat lui-même

Bien souvent, le candidat a une citation forte sur son CV ou sur un réseau social comme Linkedin. Il peut être bien venu d’utiliser cette citation dans votre approche pour rebondir sur votre offre. Le candidat aura le sentiment d’avoir touché sa cible par sa citation.
 

L’actualité du candidat peut être très utile

La plupart des candidats sont très présents sur les réseaux sociaux aujourd’hui. Il est d’ailleurs facile pour le recruteur de retrouver les publications sur Twitter ou Facebook. Ainsi, il est possible d’utiliser le dernier tweet ou post du candidat pour rebondir dessus.
 

Une relation en commun ? Bonne nouvelle

Vous pouvez découvrir sur Linkedin que vous avez des relations communes avec le candidat qui vous intéresse. Un moyen de partir sur de bonnes bases avec le talent en instaurant un climat de confiance.
 

Un groupe en commun ? Double bonne nouvelle

Toujours sur Linkedin, le recruteur peut se rendre compte qu’il fait partie du même groupe que le candidat qui l’intéresse. Un point commun qu’il faut utiliser à bon escient. En effet, montrer que vous partagez des idées communes peut valoriser la culture de votre entreprise.
 

Le candidat a une recommandation ? Bonne raison pour l’approcher

Parfois, une entreprise ou un employeur peut recommander un ancien salarié sur les réseaux sociaux en louant ses qualités. Le recruteur n’a plus qu’à rebondir sur celle-ci pour attirer le candidat dans ses filets. Un candidat recommandé est un candidat recherché donc il faut se démarquer.
 

La langue étrangère comme technique originale

Il arrive parfois que le candidat parle une langue peu commune. Surprenez-le en proposant votre offre directement dans sa langue. Parfois, il suffit par mail de mettre l’objet dans la langue parlée par le candidat.
 

Utiliser les contenus réalisés par les candidats

Il est très courant que votre candidat ait déjà réalisé un article sur un blog, une vidéo ou toute autre trace sur internet. Mentionnez ce contenu dans votre approche permet de donner de la valeur à celui-ci et vous différenciez par rapport aux autres.
 
Diane DUC

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire