article pearson talent lens
Article sponsorisé

Évaluation des aptitudes intellectuelles en 2021 : une expérience candidat améliorée, une marque employeur dynamisée.

par La rédaction

Les évaluations font partie de l’expérience candidat, pilier central dans la marque employeur. Depuis les 50 dernières années, les évolutions dans le domaine de l’évaluation des candidats ont été nombreuses, jusqu’à conférer à cette étape du recrutement une place stratégique dans le parcours d’identification des talents. Dans le cadre de son prochain webinaire le 6 mai, Pearson TalentLens abordera la question de l’évaluation des aptitudes intellectuelles en 2021 sous l’angle d’une expérience candidat améliorée et une marque employeur dynamisée.

La marque employeur dans le parcours de recrutement

La marque employeur se constitue d’une multitude d’éléments, comme sa capacité à communiquer, même en dehors des phases de recrutement. C’est aussi la capacité à mettre en place une structure à travers une RSE attractive. C’est avoir ses sponsors internes et externes, donc offrir aussi une expérience candidat et une expérience de carrière qui enrichit cette marque employeur. L’évaluation, entre autres des aptitudes, permet de valoriser aussi l’expérience candidat qui nourrit la marque employeur. Aujourd’hui les modalités d’évaluation des candidats ont évolué, il n’est plus question de performer dans un temps imparti sur un questionnaire standard. Il existe une forme de bienveillance dans la façon dont les tests sont administrés, notamment en levant la notion de rentrer ou non dans la “bonne” case.

Évaluer l’adaptabilité des candidats

Il y a encore tout juste une ou deux décennies, les tests s’intéressaient principalement aux aptitudes “cristallisées” des candidats. Calcul, grammaire, connaissances théoriques ou encore bureautiques. Aujourd’hui, les compétences “dures”, ou hard skills, évoluent rapidement, avec une durée de vie limitée à quelques années bien souvent. Pour beaucoup de catégories de métiers, il faut renouveler régulièrement son socle de connaissances. Dans ce contexte, la capacité à apprendre et se renouveler est devenue un axe important des évaluations. Dans la continuité, ces évolutions rapides dans les compétences impliquent aussi une grande capacité à capter l’information et la traiter avec un esprit critique. Nous vivons dans un monde à la cadence soutenue dans laquelle la question de la performance dans un temps limité n’est plus la norme.

Digitalisation des tests d’aptitudes

Historiquement, les éditeurs de test, notamment Pearson TalentLens, ont été réfractaires à l’idée de réaliser les tests d’évaluation à distance, notamment pour les aptitudes, pour la simple raison qu’il s’agissait de formats uniques, facilement transmissibles aux candidats. Aujourd’hui les tests en version numérique permettent de passer les tests de n’importe où et dans une multitude de langues auprès d’un pool de candidats à l’international. Leur dimension digitale permet qu’ils soient adaptatifs, s’adaptant au niveau et aux capacités de chaque candidat et en faisant des tests uniques. Un format impossible à mettre en place avec des tests papier. Dans un format adaptatif, la qualité de la réponse du candidat impactera ensuite la difficulté de l’item suivant, créant des parcours d’évaluation personnalisés et évitant les problématiques de démotivation en cas de trop grande ou trop faible difficulté. Avant la pandémie et les confinements successifs, de très nombreux clients de Pearson TalentLens étaient en version papier et présentiel pour la réalisation des tests d’aptitudes. C’est le passage vers le distanciel qui a propulsé la DAT™ NEXT GENERATION, permettant à de nombreux clients d’offrir une meilleure expérience d’évaluation à leurs candidats.

Pour en savoir plus sur le sujet “Évaluation des aptitudes intellectuelles en 2021 : une expérience candidat améliorée, une marque employeur dynamisée” inscrivez-vous au prochain webinaire qui aura lieu le jeudi 6 mai à 10h30.

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire