Replay TDRH : Comment digitaliser le recrutement efficacement, l’exemple de Franprix

par La rédaction

Si Franprix à fait appel à une série d’outils digitaux pour répondre à un besoin de recrutement dans l’urgence durant le confinement, il n’en reste pas moins que le digital n’est pas nouveau pour l’enseigne. Digitaliser le recrutement n’est pas nouveau chez Franprix, avec un parcours jalonné d’outils digitaux dès les tous premiers points de contact avec les candidats. Destinés à faciliter la démarche à la fois pour les candidats et les recruteurs, ces outils utilisent par exemple la gamification. Le point avec Jonathan Goldfarb, directeur Recrutement, formation et SIRH chez Franprix

 

Franprix recrutement : Le digital pour recruter dans l’urgence

Franprix fait partie des entreprises qui ont maintenu leurs salariés en poste pendant le confinement, avec un engagement très élevé observé du côté des collaborateurs. Pour répondre à un besoin accru de  salariés d’environ 2500 personnes, causé par l’absentéisme des salariés parents, l’enseigne a dû faire appel à une série d’outils comme des agences intérimaires digitales. Au total, 8 dispositifs différents ont été mobilisés, donc la plateforme de partage de collaborateurs Laponi.

 

Franprix recrutement : Sélectionner les candidats avec la gamification

La volonté de Franprix est de faire de ses surfaces des lieux de vie et s’ancrer comme employeur citoyen. Donner une chance à tous figure parmi ses missions. Après s’être aperçus que les entretiens téléphoniques pouvaient mettre les candidats en difficulté, l’enseigne a pris le parti de se défaire de cette pratique, dans la continuité de sa mission d’égalité des chances.

Aujourd’hui dans sa démarche de digitaliser le recrutement, l’enseigne propose un processus gamifié avec l’outil Cubiks, qui propose des parcours développés par des psychologues. Quel que soit le biais utilisé pour la candidature, le candidat reçoit un lien pour jouer. Le jeu permet de déterminer les valeurs du candidat qui. S’il est retenu, le candidat peut s’inscrire sur un créneau de session collective durant laquelle il interagit en situation avec d’autres candidats. A cette étape les candidats non retenus sont coachés pour les aider à obtenir un emploi ailleurs, pour les autres, le processus continue.

 

Digitaliser le recrutement : un ATS pour centraliser le processus

Le groupe Franprix utilise l’ATS Digital Recruiters, qui permet de multi diffuser les offres d’emplois et ensuite de suivre le déroulé du recrutement étape par étape. Des QR codes installés dans les magasins permettent aux candidats de communiquer leurs CV directement à la plateforme. Les candidats qui postulent sur d’autres jobboards sont aussi dirigés vers l’ATS ainsi, ainsi que ceux qui consultent le site carrière. Puis les invitations aux tests et mises en situation sont envoyées via la plateforme. Suite aux missions, la plateforme centralise aussi les avis des directeurs de magasin.

 

Digitaliser le recrutement : l’étape du onboarding

Pour la partie onboarding, le distributeur a mis en place un partenariat avec Workelo, un outil basé sur l’expérience du candidat. Le système permet de faire du pre boarding, déposer des documents, mais il permet aussi de consulter du contenu relatif à la culture de l’entreprise, comme des vidéos et des contenus écrits. Tous les collaborateurs sont formés trois jours avant leur entrée en magasin sur l’ensemble des basiques métiers, afin de garantir une intégration satisfaisante.

 

Pour aller plus loin : découvrez les offres d’emplois de Franprix

 

myRHline, le média des ressources humaines

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire