Coronavirus et grande distribution : comment l’enseigne Franprix fait-elle face ?

par La rédaction

Alors que le confinement est devenu le nouveau mode de vie d’une majorité de Français, toute une partie de la population continue de sortir de chez elle se rendre sur son lieu de travail. Parmi eux se trouvent tous les employés qui travaillent dans le secteur de la grande distribution, notamment les supermarchés. Avec des employés aux premières lignes face à la menace sanitaire, les enseignes ont adapté leur fonctionnement pour aider et protéger du virus leurs collaborateurs, mais aussi les consommateurs qui fréquentent les lieux. Nous avons fait le point sur la situation avec Jonathan Goldfarb, directeur recrutement et formation pour l’enseigne Franprix.

Assurer le renfort pour aider les collaborateurs

Première conséquence de la menace Covid-19, la fermeture des établissements d’enseignement a amené un grand nombre de parents salariés à arrêter de travailler pour s’occuper de leurs enfants. Dans ce cadre, de nombreux partenaires startups, des agences intérimaires digitalisées et également des solutions internes ont été sollicitées pour aider à mobiliser environ 1000 personnes en moins de 72h, après l’annonce du président de la République. Cela afin de renforcer tous les magasins et continuer à rester ouverts. Par ailleurs, une brigade de “volants” interne de 15 personnes habituellement dédiées à la formation est mobilisée pour effectuer des remplacements à la volée. Parmi le personnel temporaire appelé en renfort figurent également des étudiants et des auto-entrepreneurs.

De nouvelles précautions sanitaires

Des vitres de protection en plexiglas ont été installées en urgence dans tous les magasins afin de protéger les collaborateurs qui travaillent en caisse de toute projection. Par ailleurs, tous les magasins sont équipés de gel hydroalcoolique et de masques, lorsque cela est possible. En effet, ces derniers sont réquisitionnés en très grande partie pour le personnel soignant qui côtoie les malades du coronavirus.

De plus une routine a été mise en place pour permettre à chaque collaborateur d’aller se laver les mains toutes les 20 minutes, aussi ils bénéficient de plus de temps de pause à cet effet. Par ailleurs du personnel est assigné à nettoyer et désinfecter toutes les heures toutes les surfaces touchées par les personnes : terminaux de paiement, poignées de porte, etc. Parfois, les magasins sont fermés 1h dans la journée afin de réapprovisionner et être nettoyés au maximum.

Des collaborateurs engagés et solidaires

La situation anxiogène pour les collaborateurs ne les empêche néanmoins pas de faire preuve d’un grand engagement. Jonathan Goldfarb explique “Les collaborateurs sont vraiment investis, il y a un réel esprit de solidarité entre nous, tout le monde essaie de trouver des solutions pour se procurer différents moyens de protection. Nous faisons en sorte de les rassurer tous les jours, nous leur expliquons tout ce qui est fait”. Une hotline a été mise en place pour tous les collaborateurs, afin de les informer sur le coronavirus et saisir les arrêts maladie à leur place. L’équipe d’ordinaire présente au siège est mobilisée pour répondre par ce biais à toutes les questions, ils reçoivent les informations en temps réel. Par ailleurs un système de volontariat permet aux employés du siège de venir prêter main-forte en magasin.

La situation n’est pas facile : “Nous renforçons les effectifs de façon massive avec des intérimaires pour que les collaborateurs ne soient pas épuisés, mais je ne vous cache pas que c’est tout de même difficile. En revanche le moral est vraiment présent, il y a une vraie solidarité et c’est beau à voir. La totalité des collaborateurs internes et externes sont vraiment mobilisés, ils ont ce sentiment de participer à une mission d’utilité publique” ajoute Jonathan Goldfarb.

Clients et citoyens, jouez le jeu de la protection et de la sécurité

Si de nombreuses mesures sont mises en place en magasin pour protéger la santé des employés et clients, elles ne suffiront pas si ces derniers ne jouent pas eux-mêmes le jeu. Aussi, il est important, en tant que client, de respecter les gestes barrière, pour leur protection et celle des employés qui travaillent chaque jour afin de permettre que les frigos et les placards des français soient pleins. Les gestes barrière sont au nombre de 5 que voici

  1. PRÉVENTION : Restez chez vous
  2. MAINS : Lavez-les souvent
  3. COUDE : Toussez dedans
  4. VISAGE : Évitez de le toucher
  5. DISTANCES : Gardez-les

 

Par ailleurs, il est bon de rappeler qu’en des circonstances aussi extraordinaires que celle-ci, faire preuve de respect, de civisme et de sang froid est plus que jamais de mise, que ce soit à l’égard des employés en magasin mais aussi de toute autre personne en dehors.

La rédaction de myRHline, le média RH

Articles RH relatifs

Laisser un commentaire